« Parasites, vecteurs et champignons d'Afrique : de la connaissance à l'efficacité des interventions ». Participez au 7ème congrès de la Société Africaine de Parasitologie (SOAP) - Congrès sponsorisé par Médecine d'Afrique noire : 10 invitations pour les abonnés - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2014
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2014
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2014
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse d'experts sur le 2ème Congrès de la Société Marocaine d'Infectiologie Pédiatrique et de Vaccinologie (SOMIPEV 2014)

La 22ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 2ème Congrès de la Société Marocaine d'Infectiologie Pédiatrique et de Vaccinologie (SOMIPEV 2014) qui s'est tenu à Marrakech du 11 au 13 avril 2014. Les professeurs Mina Oumlil, Ahmed Aziz Bousfiha, Moustapha Hida et Khalid Zerouali font le point sur ce qu'il faut retenir de ce congrès


Suivez l'analyse d'experts sur le 9ème Congrès Francophone d'Allergologie

La 21ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 9ème Congrès Francophone d'Allergologie (CFA 2014) qui s'est tenu à Paris du 15 au 18 avril 2014. Le docteur Nacéra Benammar-Bouayed, allergologue de Tlemcen en Algérie et le professeur Habib Ghedira, pneumologue de l'Ariana en Tunisie, font le point sur ce qu'il faut retenir de ce CFA 2014


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Dossier : Paludisme

Consultez le dossier : les difficultés de prise en charge du diabète en AfriqueSelon les dernières estimations de décembre 2013, on a enregistré, en 2012, 207 millions de cas de paludisme (avec une marge d'incertitude comprise entre 135 millions et 287 millions) qui ont causé 627 000 décès (avec une marge d'incertitude comprise entre 473 000 et 789 000), soit une diminution de la mortalité de 42% au niveau mondial par rapport à 2000 et de 49% dans la Région africaine de l'OMS. La plupart des décès survient chez des enfants vivant en Afrique, où chaque minute un enfant meurt du paludisme. En Afrique le taux de mortalité des enfants a diminué de 54% par rapport à 2000.

Dormir sous une moustiquaires à imprégnation durable protège du paludisme

Ces moustiquaires assurent une protection individuelle contre les piqûres de moustiques. Elles peuvent protéger les populations les plus exposées en particulier le jeune enfant et la femme enceinte dans les zones de transmission intense. Ces moustiquaires sont efficaces de 3 à 5 ans selon le modèle et les conditions d'utilisation. Selon le Rapport mondial sur le paludisme 2013, 86% des personnes ayant accès à une moustiquaire, l'utilisent.

Ces informations sont extraites du dossier « 10 faits sur le paludisme » réalisé par l'OMS, actualisé en mars 2014 et disponible sur le site de l'OMS : http://www.who.int/features/factfiles/malaria/fr/

Plus de ressources sur le paludisme


Dossier : les difficultés de prise en charge du diabète en Afrique

Consultez le dossier : les difficultés de prise en charge du diabète en AfriqueDe manière générale, en Afrique, les problèmes de lutte contre le diabète sont les mêmes que ceux que peuvent rencontrer les médecins et les autorités de santé face aux maladies infectieuses, parasitaires ou chroniques, (VIH/sida, paludisme, tuberculose …). Ce sont les difficultés d'un diagnostic précoce et de l'accès aux soins, le problème de l'abandon de traitement en raison du coût des transports et des médicaments, le manque de personnels et de structures qualifiés et la concurrence souvent préjudiciable des tradithérapeutes.

Quelques chiffres... Environ 15 millions de personnes atteintes du diabète en Afrique :

  • 78% des cas de diabète non diagnostiqués se situent en région africaine,
  • 344 000 décès dans la région dus au diabète (6,1% des décès toutes causes confondues...),
  • Environ 6000 nouveaux enfants diagnostiqués chaque année.

Lire le dossier sur le dépistage du diabète


SAVOIR POUR SAUVER - La maternité sans risques et la santé du nouveau-né

Toutes les femmes enceintes espèrent avoir un enfant en bonne santé et une grossesse sans complications. Mais chaque jour, environ 1 500 femmes et adolescentes meurent de complications liées à la grossesse et à l'accouchement. Chaque année, quelque dix millions de femmes et d'adolescentes subissent pendant leur grossesse des complications, dont beaucoup entraînent des infections ou de graves handicaps pour elles-mêmes ou leurs enfants.

Consultez le document « SAVOIR POUR SAUVER - L'espacement des naissances » édité par l'OMS. Savoir pour sauver vise à informer les personnes dont dépendent la sécurité et le bien-être des enfantsOn dénombre chaque année environ 3 millions d'enfants mort-nés et 3,7 millions d'enfants qui meurent peu de temps après la naissance ou pendant leur premier mois (d'après les dernières données disponibles en 2004).

La mauvaise santé de la mère, notamment les maladies qui n'ont pas été traitées comme il fallait avant ou pendant la grossesse, est souvent un facteur qui contribue à la mortalité des nouveau-nés ou à la naissance de prématurés ou d'enfants d'un poids insuffisant, ce qui peut entraîner des complications par la suite.

Consultez le document « SAVOIR POUR SAUVER - La maternité sans risques et la santé du nouveau-né » édité par l'OMS. Savoir pour sauver vise à informer les personnes dont dépendent la sécurité et le bien-être des enfants.


Club Douleur Afrique : « J'ai mal... à la tête »

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur AfriqueChacun d'entre nous a mal à la tête au moins une fois au cours de l'année. Il peut prendre différentes formes et durer de quelques heures à quelques jours. Les maux de tête les plus fréquents sont les céphalées de tension et la migraine. Les femmes ont plus souvent mal à la tête que les hommes. Les causes des maux de tête sont généralement sans gravité mais peuvent plus rarement être un symptôme d'une autre maladie plus sérieuse.

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique


REVUE DE PRESSE

Congo-KinshasaUn diagnostic précoce permet de traiter rapidement l’hépatite - Le congolais - Congo-Kinshasa - 30/07/2014

L’hépatite est l’une des maladies infectieuses les plus courantes et les plus graves dans le monde. Selon les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1,4 millions de décès sont enregistrés chaque année et des centaines de millions de personnes sont touchées par cette affection chronique. - Lire la suite

CamerounAccord entre le Minsanté et le Feicom - Cameroon tribune - Cameroun - 30/07/2014

Jeudi dernier à Yaoundé, les deux parties se sont engagées à encadrer les projets de construction, d’équipement et d’entretien des infrastructures sanitaires. La décentralisation en cours au Cameroun, marquée par les transferts de compétences et de ressources de l’Etat aux communes, a donné l’occasion au ministère de la Santé publique (Minsanté) et au Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM) de formaliser leur collaboration. - Lire la suite

Les autres actus

  • Sanofi réitère son engagement pour les patients - 29/07/2014 - L'Intelligent d'Abidjan - Côte d'Ivoire - Lire la suite
  • Bec-de-lièvre : une campagne d’opérations et soins gratuits prévue en septembre - 29/07/2014 - Fraternité matin - Côte d'Ivoire - Lire la suite
  • Surveillance renforcée contre la fièvre Ebola : ce n’est plus l’affaire des autres seulement, la fièvre Ebola - 29/07/2014 - Cameroon tribune - Cameroun - Lire la suite

[ Toute l'actualité ]


Pédiatrie africaine - Site destiné aux professinnels de santé en Afrique


AGENDA SCIENTIFIQUE

Partenariats Congrès

7ème Congrès de la Société Africaine de Parasitologie (SOAP) du 3 au 5 décembre 2014 - Abidjan - Côte d'Ivoire  - Plus d'informations

Congo (Rép. Dém.)1er Symposium International Center for Advanced Research and Training (ICART) - 21 au 23 août 2014 - Bukavu - Congo (Rép. Dém.) - Plus d'informations

France20èmes Actualités du Pharo - 11 et 12 septembre 2014 - Marseille - France - Plus d'informations

MadagascarCongrès de la Faculté de Médecine d’Antananarivo - les 1er et 2 octobre 2014 - Antananarivo - Madagascar - Plus d'informations

Côte d'Ivoire 2èmes journées d'Infectiologie de Côte d'Ivoire (JICI 2014) - 16 et 17 octobre 2014 - Abidjan - Côte d'Ivoire - Plus d'informations

FranceFormation DIU ’Imagerie Vasculaire Non Invasive - novembre 2014 à mai 2015 - Le Kremlin-Bicêtre - France - Plus d'informations

Côte d'Ivoire« Ivoir' URO 2014 » 1er congrès de la Société d'Urologie de Côte d'Ivoire - 30 et 31 octobre 2014 - Abidjan - Côte d'Ivoire - Plus d'informations

Madagascar12ème Congrès de Dermatologie de Madagascar - 10 au 12 novembre 2014 - Antananarivo - Madagascar - Plus d'informations


[ Toutes les dates ]


WEBTV

Comment est fabriqué un vaccin ? Comment est fabriqué un vaccin ?

Sanofi Pasteur vous propose de suivre les différentes étapes de fabrication d'un vaccin.


Quelles sont, pour vous, les mesures prioritaires à mettre en place pour freiner l'importation illicite de médicaments au Cameroun ?Quelles sont, pour vous, les mesures prioritaires à mettre en place pour freiner l'importation illicite de médicaments au Cameroun ?

Prosper Hiag, Vice-Président du Conseil National de L'ordre des Pharmaciens du Cameroun (CNOPC) et Président du Groupement des Pharmaciens du Cameroun (GPC), propose 3 axes de mesures à prendre pour freiner l'importation illicite de médicaments au Cameroun.


Traçabilité par lot - Intérêt du Datamatrix pour un grossiste opérant à l'internationalTraçabilité par lot - Intérêt du Datamatrix pour un grossiste opérant à l'international

La traçabilité par lot permet de fiabiliser la chaine de distribution officielle du médicament. Le datamatrix est une condition nécessaire pour la mise en place de la traçabilité par lot, il est évolutif et permettra le suivi d'informations supplémentaires tels que le numéros de série et est un outil partagé par l'ensemble de la chaine pharmaceutique du producteur au patient qui permet des échanges globaux et sécurisés.



[ Toutes les vidéos ]


Club douleur Afrique, pour une meilleure prise en charge de la douleur
en Afrique


MEDECINE D'AFRIQUE NOIRE

Monsieur Fouad Kolawalé Yde SoumanouBéninAspects épidémiologiques et diagnostics étiologiques des hydronéphroses à la clinique universitaire urologique-andrologique du CNHU-HKM de Cotonou - F.K.Y Soumanou, J. Avakoudjo, P.P Hounnasso, O.A.H Dandjlessa, A.K. Pare, R. Hodonou, C.E. Akpo - Bénin

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6107 - Juillet 2014 - pages 397-401 - Lire la suite

Monsieur Ciré NdiayeSénégalMaladie de Basedow : quel type de thyroïdectomie ? A propos de 33 cas - C. Ndiaye, M. Ndiaye, N.F. Thiam, E.S. Diom, A. Thiam, H.A. Galmai, M.S. Diouf, A. Thiam, E.E.M. Nao, A.B. Djafarou, A. Diop, D. Faye, A. Tall, I.C. Ndiaye, R. Diouf, B.K. Diallo, E.M. Diop - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6107 - Juillet 2014 - pages 386-390 - Lire la suite

Docteur Louis Igor Ondze KafataCongo-BrazzavilleCaractéristiques et contrôle tensionnel de 147 patients hypertendus consultant au Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville - K.L.I. Ondze, C. Passi-Louamba, K. Ngolo, S. Ikama Meo, M.L Loumouamou, G.F. Otiobanda, G. Kimbally-Kaky, J.L. Nkoua - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6107 - Juillet 2014 - pages 379-385 - Lire la suite

Docteur Mamoudou SavadogoBurkina FasoAspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques du paludisme au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, Burkina Faso - M. Savadogo, A. Ouédraogo, K.A. Sondo, R. Thiombiano, L. Sangaré Y.J. Drabo - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6107 - Juillet 2014 - pages 373-378 - Lire la suite

Les autres articles

  • Docteur Malick NdiayeSénégalLa mortalité chez les enfants porteurs de corps étrangers des voies respiratoires inférieures. Expérience du service d’ORL de l’hôpital Aristide le Dantec - M.S. Diouf Ba, M. Ndiaye, R. Deguenonvo, A. Thiam, M.M. Traore, S. Toure, A. Tall, B.K. Diallo, I.C. Ndiaye, R. Diouf, E.M. Diop - Sénégal - Lire la suite
  • Monsieur Olivier Abondo NgbwaCamerounLa surcharge pondérale féminine au Cameroun. Evolution de 2004 à 2011 - O. Abondo, C. Moute, R.M. Moodjom, H.B. Nguendo Yongsi - Cameroun - Lire la suite
  • Docteur José Jean Christian RajaonarisonMadagascarFacteurs de risque et prise en charge des thrombus génitaux à l’Hôpital Universitaire de gynécologie et obstétrique de Befelatanana - J.J.C Rajaonarison, M.S. Fenomanana, D.M.A. Randriambololona, J.A. Randriambelomanana, H.R. Andrianampanalinarivo - Madagascar - Lire la suite

[ Toutes les publications ]


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.clubdouleurafrique.com - Club douleur Afriquewww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.allergieweb.com - Réseau professionnel des allergies et des allergènesPharmaction - e-learning PharmacieAcadémie Novartis pour Pharmacies - e-learning Pharmacie

www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophonewww.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghreb


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !