Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°107 Septembre 2004

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro
Neonatal teeth association with Down’s syndrome. A case report
E. NDIOKWELU

Analyse des coûts de fonctionnement du service de stomatologie du Centre Hospitalier Régional de Ziguinchor (Sénégal)
A.S. GUEYE, D. FAYE, A.B. TALL, F.L. SALL, AT DIA

Need for preventive/interceptive orthodontic treatment among 7-10 year-old children in Ibadan, Nigeria : an epidemiological survey
C.O. ONYEASO

L’asepsie et l’antisepsie dans les cabinets dentaires de Dakar
C.M.M. LO, D. CISSE, D. FAYE, A.W. KANE

Traditional oral health practices among Kanuri women of Borno State, Nigeria
A. BUKAR, I.S. DANFILLO, O.A. ADELEKE, EO OGUNBODEDE

Orthodontic treatment need and demand in a group of Nigerian adults : a teaching Hospital-based study
C.O. ONYEASO

Itinéraire thérapeutique en Odonto-Stomatologie à Abidjan
M. SAMBA, J.C. GUINAN, A. SANGARE, V. DA-DANHO, R. BAKAYOKO-LY

Recherche odonto-stomatologique africaine et coopération internationale
A.BERARD, T. PAGE, Ph. BROUSTE, Ph. NDOBO-EPOY†


 Neonatal teeth association with Down’s syndrome. A case report

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 4-8

Summary

A case of natal teeth in a four-day-old female brought by a forty four year old mother is presented. These natal teeth were present in the upper and lower jaws. Of special interest was the shape and positions of these especially the upper tooth in the left canine region and the fact that these teeth were present in a child with Down’s syndrome features. The anxiety of the mother and the desire to get them removed immediately underlines the superstition and misconceptions with which natal teeth are viewed. The multidisciplinary approach to management is also highlighted.
Key words : Natal teeth, superstition, down’s syndrome, multidisciplinary

Retour au Sommaire


 Analyse des coûts de fonctionnement du service de stomatologie du Centre Hospitalier Régional de Ziguinchor (Sénégal)

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 7-14

Résumé

Cette étude a porté sur l’analyse du coût de fonctionnement du service de stomatologie du centre hospitalier régional de Ziguinchor pour l’année 2002. Son objectif est d’analyser les coûts de fonctionnement du service afin de permettre un bon recouvrement des coûts tout en garantissant l’accessibilité aux soins et la pérennité de l’offre de service. La méthodologie utilisée pour la détermination des coûts a été la méthode des coûts complets (ou méthode des sections homogènes). Les différentes prestations fournies par le service ont été identifiées. Les ressources mobilisées pour la réalisation de ces prestations ont été déterminées et valorisées. Elles ont été classées en charges directes, c’est-à-dire directement attribuables à la prestation fournie, et en charges indirectes lorsque les ressources sont communes à plus d’une prestation. L’imputation des charges indirectes s’est faite grâce à une clé de répartition. Le coût global de fonctionnement du service de stomatologie pour l’année 2002 s’élève à 11 464 943 F CFA. Deux bailleurs sont intervenus au financement du service. L’état supporte 75 % des charges et la communauté 25 %. Le coût à recouvrer, part de la communauté, est de 2.845.513 FCFA. Le taux de recouvrement est excédentaire pour toutes les prestations sauf pour la chirurgie buccale, les obturations aux composites et la radiographie. Il est donc primordial de revoir la tarification en vigueur à la baisse. Cette baisse de la tarification devra s’accompagner d’une limitation des gratuités. Le recouvrement des coûts par le biais de la participation communautaire demande la mise en place d’une tarification susceptible d’assurer la pérennité des services et d’éviter l’exclusion.
Mots-clés : Coûts, stomatologie, financement de la santé, Sénégal, Ziguinchor


Summary
Costs analyse of operation of the service of oral health in the regional hospital complex of Ziguinchor

This study related to the analysis of the cost of operation of the service of oral health in the regional hospital complex of Ziguinchor for the year 2002. Its objective is to analyze the costs of operation of the service in order to allow a good covering of the costs while guaranteeing the accessibility to care and the perennity of the offer of service. The methodology used for the determination of the costs was the method of the complete costs (or method of the homogeneous sections). The various services provided by the service were identified. The resources mobilized for the realization of these services were determined and developed. They were classified in direct loads, i.e. directly ascribable to the provided service and in indirect loads when the resources are common to more than one service. The charge of the indirect loads was done thanks to a scale. The total cost of operation of the service of stomatology for year 2002 amounts to 11 464 943 F CFA. Two financial backers intervened with the financing of the service. The public funds support 75% of the loads and the community 25%. The cost to be recovered is 2845513 FCFA. The rate of covering is surplus for all the services safe for the oral surgery, the obturations with the composites and radiography. It is thus of primary importance to re-examine tariffing in force with the fall. This fall of tariffing will certainly make it possible to take restraint measures of the exemptions from payment. The covering of the costs by the means of the Community participation requires the installation of a tariffing likely to ensure the perennity of the services and to avoid exclusion.
Key words : costs, oral health, financing health, Senegal, Ziguinchor

Retour au Sommaire


 Need for preventive/interceptive orthodontic treatment among 7-10 year-old children in Ibadan, Nigeria : an epidemiological survey

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 15-19

Résumé

Le but de cette étude épidémiologique était d’évaluer le niveau du besoin des soins d’orthodontie préventive/interceptive parmi les enfants âgés de 7 à 10 ans dans la ville d’Ibadan, Nigeria. Cet âge représente la seconde période de vigilance dans l’étude du développement des occlusions. La population était constituée de 493 écoliers (237 garçons (48.1%) et 256 filles (51.9%)) choisis au hasard dans différentes écoles et groupes socio-économiques. Ils étaient tous examinés dans l’enceinte de l’école à la lumière naturelle. Les données étaient enregistrées dans un fichier pré-structuré. L’étude a montré que environ 27 % des enfants ont besoin d’une forme de soins orthodontique préventif et les autres de soins multiples. Ces soins incluent : La rétention des dents primaires (6.7%), dents croisées (10.3%), perte précoce des dents primaires (4.3%), les habitudes orales (7.3%), la croissance supérieure de plus de 6 mm (4.9%), les lésions carieuses (14.8%), la dentition serrée (18.9%) et la perte de la partie latérale des incisives (3.7%). La relation entre les divergences occlusales observées et les habitudes orales était statistiquement significative (P = 0.001). Il n’y avait aucune différence entre les filles et les garçons ayant besoin de soins préventifs/interceptifs (P>0.005). Les enfants appartenant au groupe des travailleurs étaient de 55.2% alors que 44.8% étaient de familles de la classe moyenne. Nous concluons que plus du tiers des enfants pourraient bénéficier de soins préventifs orthodontiques, ces soins doivent être encouragés dans notre milieu car leurs bénéfices sont bien connus spécialement dans un pays comme le Nigeria où beaucoup ne peuvent pas supporter le coût des soins orthodontiques dans leur intégralité.
Mots-clés : Preventive /interceptive orthodontics, school children, need, Ibadan-Nigeria


Summary

The aim of this epidemiological survey was to assess the level of needs for preventive/interceptive orthodontics among 7-10-year-old children in Ibadan, Nigeria, which is the second vigilance period in the study of developing occlusions. The sample consisted of 493 school children - 237 (48.1%) boys and 256 (51.9%) girls randomly selected from various schools and different socio-economic groups. They were all examined in their school environments under natural illumination and the findings entered into a pre-structured form. The study revealed that about 27% of the children had need for one form of preventive/interceptive orthodontic treatment or the other with some having multiple needs. Some of the needs detected were as follows: prolonged retention of primary teeth (6.9%), cross bite (10.3%), early loss of primary teeth (4.3%), oral habits (7.3%), over jet of more than 6mm (4.9%), carious lesions (14.8%) crowding (18.9%) and clinically missing upper lateral incisors (3.7%). The relationship between observed occlusal discrepancies and oral habits was found very statistically significant (p= 0.001). No gender differences were noted among the children with preventive/interceptive needs (p>0.05). Children from the working class accounted for 55.2% of the study sample, while 44.8% were from the middle class families. It was concluded that over one third of these children would benefit from preventive interceptive orthodontics and that such care should be encouraged in our environment due to their known numerous benefits especially in a country like Nigeria where many can not afford the cost of comprehensive orthodontic services.
Key words : costs, oral health, financing health, Senegal, Ziguinchor

Retour au Sommaire


 L’asepsie et l’antisepsie dans les cabinets dentaires de Dakar

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 20-24

Résumé

Pour évaluer l’hygiène dans les cabinets dentaires de Dakar, les auteurs ont interrogé 64 chirurgiens dentistes exerçant dans les secteurs public, privé et parapublic. Des 62 praticiens qui ont complété leur questionnaire, il est apparu que le poupinel (stérilisateur à chaleur sèche) était 5 fois plus utilisé que l’autoclave (stérilisateur à chaleur humide) ; presque, tous les praticiens disaient respecter la chaîne de stérilisation et que 66 % d’entre eux disaient porter des gants, masque et lunettes lors des interventions. Malgré l’espoir que peuvent susciter ces résultats, cette étude reste relativement limitée, car elle n’aborde que certains aspects de l’asepsie et de l’antisepsie au cabinet dentaire qui demandent une application rigoureuse auprès d’un personnel qui a besoin d’être mieux formé.
Mots-clés : Asepsie, antisepsie, cabinet dentaire, Dakar


Summary

To evaluate hygiene in dental offices in Dakar, the authors questioned 64 public, private and semi-private dentists. From 62 practitioners who completed their questionnaire, it appeared that the dry-heated sterilizer (poupinel) was 5 times more used than the autoclave ; The almost practitioners sayed respecting the sterilisation process and 66% of them said wearing gloves, masks and glasses during interventions. In spite of the hope these results give, this study is limited because it doesn’t take into account many aspects of asepsis and antisepsis in dental office which require a rigorous application next to a personal who needs to be better trained.
Key words : Asepsis, antisepsis, dental office, Dakar

Retour au Sommaire


 Traditional oral health practices among Kanuri women of Borno State, Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 25-31

Résumé

Un questionnaire structuré a été administré sur 495 femmes (urbaines 339, rurales 156) de deux LGAs d’Etat de Borno, Nigeria, utilisant la méthode de l’interview. La tranche d’âge des sujets était 12 à 80 ans avec un âge moyen (±SD) de 35.7 ± 13.44 ans. La majorité (83.5 %) n’a pas reçu d’éducation. Les outils d’hygiène orale utilisés par les sujets sont la brosse à dents/dentifrice 36 (7.9%), le bâton à mâcher 250 (54.9%), le charbon 159 (34.9 %) et l’eau courante 10 (2.2%). Ceux qui utilisent le bâton à mâcher 168 (67.2 %) utilisent Salvadora persica, 36 (14.4 %) Azadirachta indica et 46 (18.4 %) utilise Eucalyptus camaldulensis. Quarante personnes interrogées (8.1 %) ne nettoient pas leurs dents du tout. Une nette association a été trouvée entre le choix de lavage de dents et le niveau d’éducation (P=0.000). Trois cent un (60.8 %) répondants tâchent leurs dents avec les fleurs de Solanum incanum ou de Nicotania tabacum tandis que 218 (44.0 %) ont un tatouage de lèvre ou de gencive, parmi eux 213 (97.7 %) ont exécuté leur tatouage avant le mariage. Le tatouage est d’habitude exécuté sans anesthésie locale avec des épines de Balanites aegyptiaca et un mélange de charbon et semences d’Acacia nilotica var. tomentosa comme pigments. Il est conclu que les pratiques de santé orale traditionnelles constituent toujours une part impor-tante dans le style de vie de la population d’étude.
Mots-clés : Bâton à mâcher, tatouage, pratique traditionnelle, hygiène orale, santé orale


Summary

A structured questionnaire was administered on 495 women (urban 339, rural 156) from two LGAs of Borno State, Nigeria, using the interviewer method. The age range of the subjects was 12 to 80 years with a mean age (±SD) of 35.7±13.44 years. Majority (83.5%) did not have any formal education. Oral hygiene tools used by the respondents included toothbrush/paste 36 (7.9%), chewing stick 250 (54.9%), charcoal 159 (34.9%) and ordinary water 10 (2.2%). Of those using chewing sticks. 168 (67.2%) use Salvadora persica, 36 (14.4%) use Azadirachta indica and 46 (18.4%) use Eucalyptus camaldulensis. Forty (8.1%) of the respondents do not clean their teeth at all. Strong association was found between choice of teeth cleaning material and educational level (P=0.000). Three hundred and one (60.8 %) of the respondents stain their teeth with flowers of Solanum incanum or Nicotania tabacum while, 218 (44.0 %) perform tattooing of lip or gingivae and of this number 213 (97.7%) performed tattooing before marriage. Tattooing is usually performed without local anaesthesia with thorns of Balanites aegyptiaca and a mixture of charcoal & seeds of Acacia nilotica var. tomentosa as pigments. It is concluded that traditional oral health practices still constitute important part of the lifestyle in the study population.
Key words : Chewing stick, tattoo, traditional practice, oral hygiene, oral health

Retour au Sommaire


 Orthodontic treatment need and demand in a group of Nigerian adults : a teaching Hospital-based study

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 32-36

Résumé

Les adultes sont moins influencés par la perception de leur image sur le sexe opposé et sont généralement plus équilibrés par rapport aux adolescents. Cette étude avait pour but d’évaluer le niveau objectif du besoin en traitement orthodontique et la demande parmi les adultes nigérians dans le Centre Universitaire Hospitalier de référence d’Ibadan, ainsi que leur classe sociale. L’index esthétique dentaire était utilisé pour évaluer le besoin objectif de soins orthodontiques selon la classe sociale des sujets, cela en fonction du Registre Général de la classe sociale. Pendant la période d’étude (janvier 2001 à septembre 2002,) 49 adultes âgés de 20 à 49 ans avec une moyenne d’âge de 25 ± 6.3 (S.D), représentant 27, 5% de tous les patients ayant fait une demande de soins orthodontiques, ont été vus. Une proportion égale de sujets présentait des malocclusions normales ou mineures nécessitant soit aucun traitement ou un léger besoin de traitement. 32,6 % des patients avaient des malocclusions très sévères ou handicapantes nécessitant des soins obligatoires. Les malocclusions sévères nécessitant fortement un traitement représentaient 20.4 %, suivies des malocclusions définies avec un traitement électif (14,3 %). La majorité des sujets (71,4 %) provenait de familles de classe moyenne.
Mots-clés : Adulte nigérian, traitement orthodontique, demande, classe sociale


Summary

Adults may be less influenced by peer perceptions and are, generally, more stable in their concerns about appearance compared to adolescents. This study aimed at assessing the level of objective orthodontic treatment need and demand for such care among the Nigerian adults in a referral centre (University College Hospital, Ibadan) as well as their social class.
The Dental Aesthetic Index was used to assess the objective orthodontic treatment need while the social class of the subjects was according to the Registrar General’s social class.
During the study period (January 2001-September 2002), 49 adults aged 20-55 years with mean age of 25+ 6.3 (SD) years accounting for 27.5% of all orthodontic patients were seen. Equal proportions of the subjects had normal or minor malocclusions needing no treatment or slight treatment need and very severe or handicapping malocclusions with treatment considered mandatory (32.6% each). Next were severe malocclusions with treatment highly desirable accounting for 20.4%, followed by definite malocclusions with treatment elective (14.3%). Majority (71.4%) of the subjects was of the middle class families.
Key words : Nigerian adults, orthodontic treatment need, demand, social class

Retour au Sommaire


 Itinéraire thérapeutique en Odonto-Stomatologie à Abidjan

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 37-40

Résumé

Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, a un CAO de 2,7 avec un indice O pratiquement nul. La densité professionnelle est de un chirurgien dentiste pour 12 000 habitants. La population abidjanaise malgré les besoins en soins croissants n’a pas recours aux chirurgiens dentistes pour leur prise en charge.
L’objectif général de notre étude est de décrire l’itinéraire thérapeutique en odonto-stomatologie de la population abidjanaise.
Nous avons réalisé une enquête par questionnaire auprès d’un échantillon de la population abidjanaise.
Les résultats montrent que 25 % de notre population renoncent aux soins malgré la présence de douleur ou de gêne.
Notre étude a permis de mettre en évidence tous les autres recours aux soins. En effet, les personnes qui renoncent aux soins ont de nombreux autres recours qui ont pu être identifié : ce sont par ordre d’importance l’automédication moderne et traditionnelle. Nous notons dans notre étude, que le choix du chirurgien dentiste connaît une évolution constante du premier au troisième recours. Le manque de moyens financiers constitue cependant le premier obstacle à l’accessibilité aux soins bucco-dentaires en Côte d’Ivoire.
Mots-clés : Soins bucco-dentaires, comportements, accessibilité, Côte d’Ivoire


Summary
Therapeutic itinerary in odonto-stomatology in Abidjan

Abidjan, the economical capital of Ivory Coast has a CAO of 2.7 with index O practically nil.
The professional density is one surgeon for 12.000 inhabitants. Abidjan population, despite the requirements in increasing care has not recourse to the dental surgeons for their assumption of responsibility.
The general objective of our study is to describe the therapeutic itinerary in odonto-stomatology of the Abidjan population.
We have realised a questionnaire survey beside of population sample. The results show that 25 per cent of our population gives up care despite the presence of pain or embarrassment.
Our study has allowed highlighting all the other recourses to the care. Indeed, the people who give up the care have much other recourse which has be identified in order of importance: the modern and traditional self-medication. Let us note in our study, that the choice of dental surgeon knows a constant evolution from the first to the third recourse. The lack of financial means constitutes however the first obstacle at the accessibility to the oral care in Ivory Coast.
Key words : Oral care, behaviours, accessibility, Ivory Coast

Retour au Sommaire


 Recherche odonto-stomatologique africaine et coopération internationale

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 107 - Septembre 2004 - pages 41-44

Résumé

Dans ce travail, les auteurs mesurent l’efficacité de la recherche Odonto-Stomatologique africaine au sein de l’International Association for Dental Research (I.A.D.R.) et évaluent l’impact de la coopération internationale sur cette recherche. Cette évaluation est réalisée à partir du nombre de publications présentées par les pays africains aux congrès de l’International Association for Dental Research (I.A.D.R.).
Les résultats obtenus montrent :

1. la recherche Odonto-Stomatologique africaine est la moins performante dans le monde et représentait, en 1997, 0,4% des travaux publiés au sein de l’ I.A.D.R..
2. Quelques pays africains sont capables de produire des résultats scientifiques de valeur internationale (Afrique du Sud, Egypte et, à un degré moindre, le Nigeria). Ces pays collaborent en général avec des Universités anglo-saxonnes.
3. Ces deux dernières années le Cameroun a obtenu des résultats très encourageants grâce à sa collaboration avec l’Université de Bordeaux 2 (France), représentée par le regretté professeur Ph. NDOBO-EPOY.

Summary

In this study, the authors measure the efficacy of the African odonto-stomatologic research in the International Assocation for Dental Research (I.A.D.R.) and value the impact of the international cooperation upon that research.
This evaluation is realized from the number of publications presented by the African countries at the congresses of I.A.D.R.
The obtained results show :

1. The African odonto-stomatologic is the less successful in the world and produced, in 1997, 0,4 % of the studies published on the world,
2. Some of the African countries are able to produce scientific results of International valour (South Africa, Egypt and Nigeria in a less degree). Generally, these countries work jointly with anglo-saxon universities.
3. During these last two years, Cameroon obtained very encouraging results thanks to his collaboration with the University of Bordeaux 2 (France), represented by the regretted Professeur Ph. NDOBO-EPOY.

Retour au Sommaire

Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM