Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°109 Mars 2005

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro
The effect of tongue scraper on mutans streptococci and lactobacilli in patients with caries and periodontal disease
KHALID ALMAS, ESSAM AL-SANAWI, BANDER AL-SHAHRANI

Diététique pré-opératoire et prothèse adjointe totale en Côte d’Ivoire
A.C N’DINDIN, J.C. GUINAN, S.R. AMANI, K. KONAN, M.E. BARRO, A. TEBI, K.D ASSI

Teething myths among community health officers
O. DENLOYE, O.O. BANKOLE, G.A. ADERINOKUN

Etude des comportements à risque liés à la manipulation des amalgames dentaires au Sénégal
M. SARR, A.W. KANE, B. TOURE, B. FAYE, D. FAYE, N.N. NDOYE

L’irrigation sous-gingivale associée au curetage parodontal. Effets de l’étude de l’Eludril® et du Dakin Cooper®
A. KAMAGATE, D. KONE, N.T. COULIBALY, A. AHNOUX

The effect of two different demineralization methods with saturated tetracycline
hydrochloride on the attachment and growth of gingival fibroblasts. A scanning electron microscopic study

N. BABAY, S. MOKEEM

Psychosocial implications of malocclusion among 12-18 year old secondary school children in Ibadan, Nigeria
C.O. ONYEASO, O.O SANU


 The effect of tongue scraper on mutans streptococci and lactobacilli in patients with caries and periodontal disease

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 5-10

Résumé
L’effet d’un racleur de langue sur les streptocoques mutants et les lactobacilles chez des patients atteint de caries et de maladies parodontales

Le nettoyage de langue est une habitude antique. La littérature récente a prouvé que le nettoyage de la langue mène à un environnement oral sain. Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer l’effet du racleur de langue parmi les patients masculins adultes, porteurs de caries et de maladie parodontale, sur les streptocoques mutants et les bactéries des lactobacilles et deuxièmement évaluer l’effet que l’individu perçoit à propos de la mauvaise haleine. Soixante patients masculins ont fait partie de l’étude. L’âge des patients s’étend de 20-55 ans (32 ± 9,53). 50 % des sujets avaient le niveau universitaire. La moyenne du DMFT était de 9,17 (±5.46), alors que 88 % des sujets souffraient d’une parodontite légère à modérée et évalué par le CPITN.
31 % des sujets étaient fumeurs, alors que 86,7 % avaient l’habitude de consommer du thé/café et de se brosser les dents. Seuls 28 % utilise le miswak (bâton à mâcher).
Il a été conseillé à tous les patients d’utiliser un racleur de langue deux fois par jour pendant au moins 2 minutes, pendant 7 jours. Cela n’a demandé aucun effort de changer les habitudes de brossage des dents ou les habitudes diététiques des patients. La mauvaise haleine perçue par individu a été rapportée à 41,7% à la ligne de base et à 30 % après utilisation du racleur de langue. Le compte salivaire des streptocoques et des lactobacilles mutants a eu une diminution significative de 3,37 (± 0,71) à 2,27 (± 0,80) et de 3,22 (± 0,85) à 2,32 (± 0,87) respectivement (P = 0,000). Il a été conclu que le raclage de langue deux fois par jour pendant 7 jours a eu un effet significatif sur les streptocoques mutants et les lactobacilles, de même qu’une diminution de la mauvaise haleine a été enregistrée. D’autres études seraient nécessaires avec inclusion de sujets des deux sexes, une plus grande taille de l’échantillon sur une plus longue période afin d’évaluer l’effet du racleur de langue ainsi que le rôle des microbes pathogènes parodontaux qui donneraient mauvaise haleine.
Mots-clés : Raclage de la langue, streptocoques mutants, miswak (bâton à mâcher), lactobacilles, carie dentaire, la maladie parodontale, mauvaise haleine, Arabie Saoudite

Summary

Tongue cleaning is an ancient habit. Recent literature has shown that tongue cleaning leads to healthy oral environment. The aims of this study were to assess the effect of tongue scraper among male adult patients with caries and periodontal disease, on Mutans streptococci (MS) and Lactobacilli (Lb) bacteria and secondly to assess the effect on self perceived oral malodour.
Sixty male patients completed the study. The age ranged from 20-55 years (32 ± 9.53). Fifty percent of the subjects were with university education level. Mean DMFT score was 9.17 (±5.46), while 88% of the subjects were with early to moderate periodontitis assessed by CPITN. Thirty one percent of the subjects were smoker, while 86.7% had tea/coffee drinking habit and tooth brushing. Only 28% claimed of using miswak (chewing stick). All patients were advised to use a tongue scraper twice daily for at least 2 minutes per day for 7 days. No effort was made to change tooth brushing or dietary habits of patients. Self perceived oral malodour was reported by 41.7% at baseline and 30% after use of tongue scraper. Salivary count of Mutans Streptococci and Lactobacilli had significant decrease 3.37 (± 0.71) to 2.27 (± 0.80) and 3.22 (± 0.85) to 2.32 (± 0.87) respectively (P = 0.000).
It was concluded that tongue scraping twice daily for 7 days had significant effect on MS and Lb bacteria and also decreased oral malodour
Further, research is needed to include both male/female subjects with larger sample size over a longer period of time to assess the effect of tongue scraper and for oral malodour periodontal pathogens, should be considered.
Key words : Tongue scraping, miswak (chewing stick) Mutans Streptococci, Lactobacilli, dental Caries, periodontal disease, oral malodour, Saudi Arabia

Retour au Sommaire


 Diététique pré-opératoire et prothèse adjointe totale en Côte d’Ivoire

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 11-18

Résumé

Les pays en voie de développement sont de plus en plus confrontés à des patients édentés totaux qui posent un réel problème d’alimentation. Dans une approche réductrice, les praticiens ont très souvent opté pour une restauration prothétique sans tenir compte de l’hygiène alimentaire du patient.
Dans ce travail, les auteurs mettent en évidence la malnutrition protéino-énergétique du sujet édenté total non appareillé de Côte d’Ivoire et proposent un régime alimentaire liquide et semi liquide hyperprotéique établi en fonction de leurs habitudes alimentaires. Ce régime qui devrait être prescrit systématiquement avant tout traitement de prothèse complète, permettrait de préparer le terrain physique et psychique qui doit recevoir la prothèse.
Mots clés : Diététique, prothèse adjointe totale, prévention

Summary

The toothless patients of developing country are a real problem of nutrition. The practitioners are in the habit of doing the prostheses restoration wit hoof thinking of alimentation. In this work, authors show the energetic and protein malnutrition of the toothless patients of Cote d’Ivoire and propose a hyperprotein diet with their alimentation habit in order to prepare the psychic and physic site who must receive complete prostheses.
Key words : Diet, complete prostheses, prevention

Retour au Sommaire


 Teething myths among community health officers

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 19-22

Résumé

Selon certaines croyances et idées, beaucoup de symptômes sont attribués à la poussée dentaire. Ces croyances peuvent donner à tort la certitude que certains symptômes font partie du processus de la poussée dentaire. Le but de cette étude était d’enquêter auprès des agents de santé communautaire afin de connaître leur croyances et pratiques face cette poussée dentaire.
60 % des personnes ayant répondu pensaient qu’un enfant avait automatiquement des problèmes lors de l’éruption des dents.
En tant que prestataires de soins, il est nécessaire de faire la part entre croyances culturelles et réalités médicales. Cela peut se faire par une participation à des cours de formation continue dispensée après l’obtention du diplôme.
Mots-clés : Poussée dentaire, Agent de santé communautaire, croyances

Summary

Many symptoms are attributed to teething in infants as a result of myths and opinions of people in the community. These myths have given false security with the belief that these symptoms are part of the teething process. The purpose of the study was to investigate the beliefs and practices of Community health Officers about teething.
60% of the respondents whose responses were analyzed believed that children have systemic problems during teething periods. Fever and diarrhoea were the most frequent symptoms associated with teething.
As health care providers at the community level, there is a need for this cadre of health care providers to separate cultural beliefs from scientific and proven medical practices. This can be achieved by their attendance at regular refresher courses organized for them after their graduation.
Key words : Teething, community health officers, beliefs

Retour au Sommaire


 Etude des comportements à risque liés à la manipulation des amalgames dentaires au Sénégal

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 23-27

Résumé

L’amalgame dentaire est un alliage de mercure, d’argent, d’étain, de cuivre en proportions variables utilisé comme matériau d’obturation dans les lésions cavitaires des dents postérieures. Son utilisation en art dentaire est très ancienne.
Une polémique a été soulevée sur la pollution environnementale et sur les risques d’intoxication pour le patient et le praticien liés à l’amalgame.
Notre enquête auprès de 103 chirurgiens dentistes a eu pour objectifs de déterminer la quantité de mercure utilisée dans l’année, de recenser les risques liés à l’équipement et à la manipulation de l’amalgame et d’étudier le devenir des déchets d’amalgame. Nos résultats ont montré que parmi les dentistes :

  • 44,66 % utilisent de 250 à 500 g de mercure par année
  • 14,56 % insèrent l’amalgame à mains nues
  • 10,68 % condensent l’amalgame à mains nues
  • 87,38 % jettent les déchets d’amalgame à la poubelle

Mots dés : Amalgame, mercure, pollution mercurielle.

Summary

Dental amalgam is a combination of mercury, silver, tin and copper used in the treatment of the dental decays.
Amalgam is used in dentistry since many years. Actually a large discussion held according to environmental pollution and risk of intoxication for the patient and the dentist himself.
The aim of our survey concerning 103 dentists was to determine the quantity of mercury used in a year, to see the risks linked with the equipment and the manipulation of amalgam and to study the incoming of the trashes of amalgam.
Our results showed that among the dentists :

  • 44,66 % used 250 to 500 g of mercury by year
  • 14,56 % used their hands for insertion of amalgam in the cavities
  • 10,68 % used their hands for condensation of amalgam in the cavities
  • 87,38 % throw their amalgam on the trash

Key words : Amalgam, mercury, environmental pollution

Retour au Sommaire


 L’irrigation sous-gingivale associée au curetage parodontal. Effets de l’étude de l’Eludril® et du Dakin Cooper®

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 28-32

Résumé

Le curetage parodontal est de plus en plus associé à l’irrigation sous-gingivale dans le traitement des parodontites chroniques. Il est déraisonnable de penser pouvoir contrôler une infection parodontale par un traitement mécanique seul. La plupart des patients ne parviennent pas à la dextérité manuelle nécessaire pour réaliser le contrôle de plaque à domicile, ou ne montrent pas de motivation suffisante. Il est donc intéressant de pouvoir délivrer des agents antimicrobiens directement dans la poche parodontale. L’objectif de ce travail est d’évaluer l’action de l’irrigation sous-gingivale associée au curetage parodontal sur les paramètres cliniques et de comparer les effets de la chlorhexidine (Eludril®) et de l’hypochlorite de sodium (Dakin Cooper®) dans le traitement des parodontites chroniques de l’adulte. Les résultats indiquent qu’au niveau de l’Indice de Plaque, de l’indice gingival et de l’Indice de Saignement le curetage associé à l’irrigation avec l’EludriI® s’est montré légèrement plus efficace que le curetage associé à l’irrigation avec le Dakin Cooper®. Et ce dernier aussi s’est montré légèrement plus efficace que le curetage parodontal seul. Cependant, au niveau des profondeurs de poche, le curetage parodontal seul a été aussi efficace que le curetage associé à l’irrigation sous-gingivale.
Mots clés : Parodontites chroniques de l’adulte, thérapeutique parodontale, curetage parodontal, irrigation sous-gingivale, Eludril®, Dakin Cooper®.

Summary

Scaling and root planning is more and more associated with subgingival irrigation in chronics periodontal treatment. It is unreasonable to expect to control periodontal infections by mechanical treatment alone. Most patients do not achieve the necessary level of manual dexterity or motivation to control their plaque at home. It is rather better to deliver antimicrobial agents directly into the periodontal pocket. The aim of this study is to evaluate the action of subgingival irrigation associated to periodontal scaling on the clinical parameters and to compare the effects of chlorhexidine (Eludril®) and sodium hypochlorite (Dakin Cooper®) on adult’s chronics periodontitis treatment. At the level of Plaque Index, Gingival Index and Bleeding on Probing, the results show that Eludril® irrigation associated to scaling is lightly efficacious than Dakin cooper® irrigation associated to scaling. And, the last one also is lightly efficacious than scaling alone. However, at the level of pocket depth, scaling alone has been also effective than scaling associated with subgingival irrigation.
Key words: Adults chronics periodontitis, periodontal therapy, scaling, subgingival irrigation, Eludril®, Dakin Cooper®

Retour au Sommaire


 The effect of two different demineralization methods with saturated tetracycline hydrochloride on the attachment and growth of gingival fibroblasts. A scanning electron microscopic study

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 33-38

Résumé

Le but de l’étude était d’évaluer par une étude in vitro, l’influence de deux différentes méthodes de conditionnement de surfaces de dentine par le chlorhydrate de tétracycline sur l’attachement de cellules gingivales épithéliales. Une surface de dentine a été créée sur des dents humaines extraites pour raison de parodontite sévère : 36 spécimens ont été divisés en 3 groupes égaux et traités de la façon suivante : groupe 1 (sérum salé) ; groupe 2 (immersion dans la tétracycline pendant 3 minutes) ; groupe 3 (brunissage avec de la tétracycline pendant 3 minutes). Les spécimens et fibroblastes ont été incubés dans un bouillon de culture pendant 24 heures, une et deux semaines et photographiés avec le microscope électronique à balayage. Le groupe I a été marqué par l’absence de fibroblastes. Les groupes 2 et 3 ont vu l’apparition de fibroblastes sur les surfaces dentinaire indépendamment de la méthode d’application utilisée.

Summary

The purpose of the present study was to evaluate in vitro, the influence of two different methods of surfaces conditioning of dentin by tetracycline hydrochloride on human gingival epithelial cell attachment. A flat dentin surface was created on human teeth extracted due to severe periodontitis : 36 specimens were divided into 3 equal groups and etched in the following way: grroup1 (saline); group 2 (immersion in TTC for 3 min) ; group 3 (burnishing with TTC for 3 min). The specimens and fibroblasts were incubated in a culture medium for 24hours, one and two weeks and photographed using scanning electron microscope. No fibroblasts could be seen on the saline groups. More fibroblasts could attach to the root surface at one and two weeks irrespective of the method used.

Retour au Sommaire


 Psychosocial implications of malocclusion among 12-18 year old secondary school children in Ibadan, Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 109 - Mars 2005 - pages 39-48

Résumé

Le but de cette étude était d’analyser les implications psychologiques existantes liées à la malocclusion dans la ville d’Ibadan au Nigeria. Une population composée de 614 adolescents à l’école secondaire (327 hommes et 287 femmes), âgée de 12-18 ans (âge moyen : 14.9 ± 2.9 SD) a complété un questionnaire contenant des questions à propos de l’apparence du corps humain et d’autres données spécifiques. Les occlusions chez ces adolescents étaient examinées en utilisant l’index esthétique dentaire (IED) et les caractéristiques la malocclusion liées à l’apparence physique, à la perception personnelle et aux implications sociales de l’apparence dentaire. Les sujets ayant une malocclusion ont considéré les dents comme étant la partie la moins satisfaisante de leur corps parmi douze propositions. Le taux le plus bas était observé chez les sujets ayant les segments incisives maxillaire et mandibulaire serrés. Des différences très significatives (P< 0.001) étaient enregistrées entre les sujets ayant une malocculusion mineure et ceux ayant une malocclusion marquée, en indiquant l’attention portée à la malocclusion, l’insatisfaction due à l’apparence des dents et l’image défavorable des dents par rapport aux autres écoliers. Le plus souvent, les collégiens se moquaient significativement de ceux ayant une malocclusion (P< 0.001). L’image défavorable en fonction de l’apparence des dents était significativement exprimée chez les sujets ayant des irrégularités du maxillaire antérieur d’un millimètre et plus, un espace entre les segments d’incisives maxillaires et mandibulaires, un milieu ouvert au diastème du segment d’incisive mandibulaire et aux déviations molaires. Il était conclu que certaines malocclusions, spécialement des anomalies occlusales et spaciales peuvent affecter négativement l’apparence physique et la conception personnelle chez les adolescents Nigérians.
Mots clés : Malocclusion, apparence dentaire, implications psychosociales, Ibadan, Nigeria

Summary

The main purpose of this study was to analyze the current psychosocial implications of malocclusion in Ibadan, Nigeria.
The study sample comprised 614 secondary school children (327 males and 287 females) aged 12 -18 years (mean age, 14.9 ± 2.9 SD) who filled in a questionnaire containing general questions about body image and specific inquires concerning self-perception and social implications of dental appearance. The children’s occlusions were also assessed using the Dental Aesthetic Index (DAI) and the malocclusion traits related to body image, self-perception, and social implications of dental appearance.
Subjects with malocclusion rated only the teeth significantly least satisfactory among other twelve items of body image. The lowest rating was observed in subjects with crowding of the maxillary and mandibular incisor segments. Highly significant differences (P < 0.001) were found between subjects with normal or minor malocclusion and those with marked malocclusion in indicating awareness of malocclusion, dissatisfaction with the appearance of the teeth, and unfavourable appearance of the teeth compared with those of peers. Schoolmates’ teasing occurred significantly more often in the presence of malocclusion (P < 0.001). Unfavourable perceptions of the teeth were expressed significantly more often by subjects with anterior maxillary irregularities of up to 1 mm and more, spacing of both maxillary and mandibular incisor segments, midline diastema, crowding (especially of the mandibular incisor segment), anterior open bite and molar relation deviations.
It was concluded that certain malocclusions, especially occlusal and space anomalies, may adversely affect body image and self-concept of Nigerian adolescents.
Key words : Malocclusion, dental appearance, appearance, psychosocial implications, Ibadan, Nigeria

Retour au Sommaire

Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM