Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°112 Décembre 2005

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro
Contribution à l’étude des paramètres de conception d’arcs faciaux et d’articulateurs adaptés aux sujets négro-africains
A.C. N’DINDIN, K. B. DJEREDOU, B. N’DINDIN-GUINAN, K.D. ASSI

Tooth wear in the elderly population in South East local government area in Ibadan, Nigeria
J.O. TAIWO, A. OGUNYINKA, C.O. ONYEASO, O.O DOSUMU

Prévalence et facteurs étiologiques des lésions cervicales non-carieuses. Etude dans une population sénégalaise
FAYE B., SARR M., KANE A.W., TOURE B., LEYE F., GAYE F., DIENG M.B

Group II and III lesions in HIV positive Nigerians attending the General Hospital Lagos, Nigeria
A.A. WRIGHT, G.A. AGBELUSI

Le cémentoblastome bénin. A propos d’un cas et revue de la littérature.
H. HACHIMI, A. OUDIDI, N. BENMANSOUR, H. KADAOUI, Z. ZAKI, M. RIDAL, M.N. AL ALAMI

Bilateral dislocation of the mandible. 2 cases in a nuclear family
E. NDIOKWELU

Perceptions et vécus de l’art dentaire chez des étudiants et des non-étudiants à Dakar (Sénégal)
H.M. BENOIST, M. SEMBENE, O. SYLLA, A. SECK-DIALLO, PD DIALLO, A. DIOUF, AB MBODJ


 Contribution à l’étude des paramètres de conception d’arcs faciaux et d’articulateurs adaptés aux sujets négro-africains

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 5-8

Résumé

Les articulateurs et arcs faciaux habituellement utilisés ont été conçus selon les normes caucasiennes. Ils ne sont donc pas adaptés aux sujets mélanodermes africains. Ainsi, leur usage est souvent source d’erreurs malgré les précautions prises par les praticiens.
Dans ce travail, les auteurs proposent des paramètres de conception d’arc facial ou d’articulateurs adaptés aux sujets mélanodermes africains
Mots-clés : Articulateur, arc facial, mélanoderme africain, prothèse.

Summary

Articulators and facial arc always used in dentistry are not adapted to African black people.
Their use provokes many errors in the setting of models on articulators.
In this work, authors propose facial arc and articulator parameters conceptions that are suited to black men.
Key words : Articulator, facial arc, African black people, prosthesis

Retour au Sommaire


 Tooth wear in the elderly population in South East local government area in Ibadan, Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 9-14

Abstract

It is the aim of this study to determine the pattern and degree of tooth wear in the elderly population in the South East Local Government Area in Ibadan.
The study was carried out on 690 elderly individuals who were 65 years old and above, living in various wards in South East Local Government Area, in Ibadan. A multistage sampling technique was used to select elderly individuals for the study. Two interviewers, 2-record clerks and 2 examiners were trained for the study and the examiners were calibrated. The index of Eccles J.D was used to determine the severity of tooth wear.
The results highlight the high prevalence of tooth wear, mainly attrition in the elderly in this local government area. Six hundred and forty (92.8%) of the elderly had tooth wear. Of these 58.59% were males and 41.41% females. Attrition was observed in 618 (89.6%) elderly individuals. The mandible exhibited a higher prevalence of tooth wear than the maxilla and was statistically significant. Severe tooth wear was observed in only 5.74% of the teeth whilst moderate and mild tooth wear were observed in 26.91% and 30.88% respectively.
Unlike the Western European countries, attrition being the most common type of tooth wear in these elderly individuals suggests that the aetiological factors responsible for tooth wear are different. Common habits such as crushing of bones and chewing of sticks for routine oral hygiene care could be contributing factors to tooth wear in this environment.
Key words : Tooth wear, attrition, erosion, abrasion, chewing stick.

Résumé

Cette étude avait pour but de déterminer la fréquence et le degré de perte des dents dans une population de personnes âgées dans le district du Sud d’Est d’Ibadan au Nigeria. Une sélection multi-niveaux était effectuée pour recruter 690 personnes de plus de 65 ans, vivant dans différents endroits de ce district. Deux intervieweurs, deux enregistreurs et 2 examinateurs ont été bien entraînés pour effectuer cette étude. L’index d’Eccles J.D était utilisé pour déterminer la sévérité de la perte des dents. Les résultats démontraient un taux de détérioration élevé des dents particulièrement l’attrition chez ces personnes âgées. Six cents (92.8%) avaient perdu des dents parmi lesquels 58.59% d’hommes et 41.41% de femmes. L’attrition était observée chez 618 (89.6%) personnes. La mandibule subit une fréquence de perte plus élevée que le maxillaire et cette fréquence était statistiquement significative (P < 0.05). La perte sévère des dents était observée chez 5.74 % seulement alors que des pertes modérées et légères étaient observés chez 26.91 % et 30.88 % de ces personnes respectivement. Contrairement aux pays d’Europe de l’Ouest, l’attrition était plus fréquente chez ces personnes âgées, ce qui suggère que différents facteurs étiologiques sont responsables. Des habitudes telles que croquer les os avec les dents et mâcher des bâtons pour les soins quotidiens d’hygiène orale pourraient être des facteurs contribuant à la détérioration des dents dans ce milieu.
Mots-clés : Usure des dents, attrition, érosion, abrasion, bâtons à mâcher.

Retour au Sommaire


 Prévalence et facteurs étiologiques des lésions cervicales non-carieuses. Etude dans une population sénégalaise

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 15-18

Résumé

Les lésions cervicales non carieuses sont des destructions chroniques des tissus durs de la dent d’origine non bactérienne contrairement à la carie dentaire. Elles sont fréquemment rencontrées en pratique clinique et se présentent sous différentes formes : abrasion, abfraction et érosion. Les facteurs étiologiques sont multiples et combinés.
Le but de cette étude était de déterminer la prévalence et les facteurs étiologiques des lésions cervicales non carieuses dans une population sénégalaise. Pour cela nous avons consulté 655 patients âgés de 13 à 77 ans dans cinq centres de santé de la région de Dakar. Nos résultats ont montré une prévalence globale de 17,10 %. L’abrasion représente la lésion la plus rencontrée avec 77,70 % suivie de l’abfraction avec 12,50 % et l ‘érosion 9,80 %.
Mots clés : Abrasion, abfraction, érosion, prévalence, cervicale

Summary

The non carious cervical lesion (NCCL) is a loss of tooth tissue at the neck of affected teeth that is unrelated to tooth decay. They are commonly encountered in clinical practice and present in a variety of forms.
The purpose of this paper is to determine the prevalence of the NCCL in a Senegalese population. From 655 patients, 112 with cervical lesions were identified i.e. a global prevalence of 17.10 %. The prevalence rate for abrasion was reported to be 77.70 %, 12.50 % for abfraction and 9.80 % for erosion. Etiological factors were studied for abrasion and erosion. 54 % of the patients with abrasion used their toothbrush horizontally. For erosion, only external factors were identified: consumption of acidic drinks (9 patients) or alcohol (1 patient) and professional environment (1 patient). Dentists should consider these lesions in their daily practice.
Key words : Abrasion, abfraction, erosion, prevalence, cervical.

Retour au Sommaire


 Group II and III lesions in HIV positive Nigerians attending the General Hospital Lagos, Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 19-23

Abstract

Objective : To document the prevalence of Group II and III oral lesions of HIV in adult seropositive Nigerians.
Study Design : A longitudinal study of 100 HIV infected adult Nigerian patients attending the HIV Clinic of the General Hospital, Lagos, Nigeria.
Study Period : January 2001 to October 2002.
Method : Oral lesions were diagnosed based on documented diagnostic criteria by Greenspan et al, for oral manifestation of HIV. WHO classification of oral lesions based on the degree of association with HIV infection was also used. Oral lesions were treated using established treatment protocols.
Results : Seventy patients had oral lesions of HIV, of these fourteen (20%) patients had Group II and III oral lesions of HIV infection : Five (7%) patients had recurrent aphthous ulcers (RAU), 4 (6%) had herpes zoster of the trigeminal nerve. Majority of patients presented with oral symptoms severe enough to require use of appropriate medication. Recurrence of oral lesions occurred in all cases of RAU seen.
Conclusion : Group II and III lesions are less prevalent than group I lesions in HIV infected adult Nigerians. They may be the presenting oral lesions of HIV/AIDS. These oral lesions of HIV are associated with a lot of pain, morbidity and may also compromise aesthetics. By compromising adequate nutrition and practice of good oral hygiene, they may lead to further deterioration of the health of the patient and can accelerate the course of the disease. Early recognition and diagnosis of these lesions by the oral clinician and/or trained dental practitioner affords the patient the opportunity of receiving prompt and appropriate medical treatment as well as counselling.

Retour au Sommaire


 Le cémentoblastome bénin. A propos d’un cas et revue de la littérature

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 24-26

Résumé

Le cémentoblastome est une tumeur bénigne rare d’origine odontogène qui intéresse les racines des dents surtout les prémolaires et les molaires inférieures. L’évolution est souvent silencieuse, le bilan radiologique n’est pas spécifique, le diagnostic de certitude est du ressort de l’anatomopathologie. Le traitement chirurgical assure la guérison sans séquelles.
Les auteurs rapportent un cas de cémentoblastome chez une patiente de 37 ans pour lequel elle a bénéficié d’une exérèse chirurgicale par voie vestibulaire et discutent des modalités diagnostiques et thérapeutiques de cette affection.
Mots clés : Cémentoblastome, racine dentaire, histologie, chirurgie.

Summary

The cementoblastoma is a rare benign tumor of odontogen origin that interests the roots of the teeth especially the lower molars. The evolution is often silent, the radiological exam is not specific, the diagnosis of certainty is histological. The surgical treatment assures the recovery without aftermath.
The authors report a case of cementoblastoma at a patient of 37 years for which he has benefited of a resection by vestibular way and debate diagnosis and therapeutic modes of this affection.
Key words : Cementoblastoma, dental root, histology, surgery.

Retour au Sommaire


 Bilateral dislocation of the mandible. 2 cases in a nuclear family

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 27-30

Summary

Two cases of bilateral dislocation occurred in two brothers, aged 20 and 23 within a period of seventeen months.
The junior one was the first victim in the month of April 1999 and the senior brother later in November 2000. The first was triggered by yawning whereas the second by vomiting.
Different types of dislocation, diagnosis and management of dislocation is presented. The occurrence in two siblings raises the question of familial predisposition to dislocation.
Key words : Dislocation, bilateral, reduction.

Résumé

Nous rapportons deux cas de dislocation bilatérale chez deux frères âgés de 20 et 23 ans durant une période de 17 mois.
Le cadet était le premier victime de dislocation en avril 1999, l’aîné en fut victime, plus tard, en novembre, 2000.
Le premier cas était consécutif à un bâillement, alors que le deuxième cas était suite à un vomissement.
Différents types de dislocation sont présentés, ainsi que le diagnostic et le traitement.
La présence de dislocation bilatérale chez deux enfants d’un même couple soulève la question d’une prédisposition à la dislocation bilatérale chez les membres de cette famille.
Mots-clés : Dislocation, bilatérale, réduction

Retour au Sommaire


 Perceptions et vécus de l’art dentaire chez des étudiants et des non-étudiants à Dakar (Sénégal)

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 112 - Décembre 2005 - pages 31-36

Résumé

Les auteurs tentent dans cette étude d’apprécier la vision qu’a une population d’étudiants et de non étudiants, de la pratique odontologique. Les résultats montrent que la crainte du praticien est ressentie chez 33 % des étudiants contre 8 % chez les non étudiants, mais ne permettent pas d’attribuer cet état de fait au niveau d’instruction de la population d’étude. La douleur est près de 4 fois plus exprimée chez les étudiants, ce peut-être à cause du type social qu’ils représentent. Les soins dentaires sont reconnus comme étant onéreux par plus de 70 % de la population d’étude. Respectivement 65 et 79 % des étudiants et non étudiants trouvent la durée de passage en salle d’attente acceptable, et plus de 80% affirment qu’il y a un certain confort durant les soins. La relation patient-praticien est quant à elle plus appréciée au niveau de l’ Institut d’Odontologie qui est la structure de formation des futurs chirurgiens-dentistes. Enfin, il ressort de cette étude que 80 % des patients reçus en consultation dans l’Institut d’Odontologie viennent régulièrement en visite de contrôle, donc à titre préventif, contre seulement 29 % des étudiants reçus dans le centre médico-social du campus universitaire. Le problème de l’accessibilité aux soins dentaires dans les pays en développement demeure crucial. La lutte contre les affections bucco-dentaires dans ces pays ne peut être menée sans l’appui de l’information et de la communication.

Abstract

The authors try to appreciate the perception by student and non student population of dental care throughout fear of dentist, pain and dentist-patient relationship, also the patient preventive attitude. Results show more fear of the dentist by students and expressed pain. Dental cares are expensive according both students and non students but seem to be comfortable. Dentist-patient relationship is more appreciated at the Odontologic Institute which form future dentists and 80 per cent of patients consult for prophylactics care against 29 at the medico-social centre of the university. Dental care accessibility in developing country is a real problem and rate of dental diseases cannot be taken down without support of information and communication waves.

Retour au Sommaire


Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM