Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°118 Juin 2007

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Binder’s maxillo-nasal dysplasia : report of a case
P.A. Akeredolu, O.M. Gbotolorun, O.O. Da Costa, M.O Ogunlewe

Influence des anomalies orthodontique sur l’état parodontal
P.I. Ngom, H.M. Benoist, F. Thiam, F. Diagne, P.D. Diallo

Attitude of parents of disabled children towards dental visits in Riyadh, Saudi Arabia
Amjad H. Wyne

Les traumatismes dento-alvéolaires en consultation odonto-stomatologique au CHU de Yaoundé (Cameroun)
M.C. Bengondo, KA. Toham, G. Mbe Emane, G. Bengono

Dental caries experience among the elderly population in South East local government area in Ibadan, Nigeria
J.O. Taiwo, C.O Onyeaso, B.O. Kolude, O. Ibiyemi

Prévention de la maladie carieuse chez l’enfant au Cameroun.
Etat des lieux des traitements préventifs bucco-dentaires dispensés chez l’enfant au Cameroun
V. Bouhom, S. Parfait, E. Lagaye, J. Nancy


 Binder’s maxillo-nasal dysplasia : report of a case

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 118 - Juin 2007 - pages 5-8

Summary

Case report of a 20 year old female patient who presented with Binder’s maxillonasal dysplasia. She presented with completely missing premaxilla, nasal bone and septum, there was however no associated cardiac abnormalities, mental retardation or other skeletal deformities. Her principal complaint was the associated missing incisors. The incisors and the premaxilla were satisfactorily replaced with a removable maxillofacial prosthesis.
Keywords: Binder’s maxillonasal dysplasia, premaxilla

Résumé

Cet article rapporte le cas d'une patiente âgée de 20 ans, porteur d'un syndrome de Binder. Elle présentait une absence totale du prémaxillaire, des os nasaux et du septum internasal mais sans anomalies cardiaques associées ni retard mental ou d'autres dysmorphoses squelettiques. Sa principale plainte était liée à l'agénésie de ces incisives. Les problèmes liés à l'agénésie des incisives et l'absence du prémaxillaire ont été solutionnés par la mise en place d'une prothèse maxillo-faciale.
Mots clés : Syndrome de Binder, dysplasie maxillo-nasale, prémaxillaires

Retour au Sommaire


 Influence des anomalies orthodontiques sur l’état parodontal

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 118 - Juin 2007 - pages 9-16

Résumé

Introduction : Trois principales raisons sont généralement évoquées pour justifier l’intérêt des traitements orthodontiques : l’amélioration de l’apparence dentaire et/ou faciale, l’amélioration des fonctions oro-faciales et la préservation de la santé des structures dentaires. Toutefois, l’association entre la présence d’anomalies orthodontiques et l’état parodontal est encore controversée. Le but de cette étude était d’évaluer l’influence de certaines anomalies orthodontiques sur l’état parodontal. 
Matériels et méthode : Cent-un jeunes adultes âgés de 20 à 35 ans ont été inclus dans cette étude.
Les habitudes d’hygiène bucco-dentaire et l’accessibilité aux soins d’hygiène professionnels ont été enregistrées pour chaque sujet. Les anomalies orthodontiques étaient évaluées par 2 indices orthodontiques : l’Indice of Orthodontic Treatment Need (IOTN) ou indice de besoin de traitement orthodontique et l’Index of Complexity, Outcome and Need (ICON) ou indice de Complexité, de Résultats et de Besoin de traitement orthodontique. L’état parodontal était évalué avec le Community Periodontal Index for Treatment Need (CPITN) ou Indice communautaire pour le besoin de traitement parodontal. L’association entre les anomalies orthodontiques et l’état parodontal était recherchée par une corrélation des rangs de Spearman et le seuil de significativité fixé à p = 0,05.
Résultats : Les malpositions dentaires à la mandibule sont positivement corrélées et de façon significative au CPITN., alors que l’espacement est corrélé négativement et de façon significative avec le CPITN au maxillaire.
L’infraclusion et le surplomb évalué par l’IOTN, sont significativement corrélés avec le CPITN. En revanche l’articulé croisé (IOTN et ICON) ne l’est pas. La corrélation entre le recouvrement et le CPITN est également positive et significative.
Conclusion : Les corrélations significatives trouvées entre les anomalies orthodontiques et l’état parodontal suggèrent l’implication des premiers au moins comme marqueur de risque des parodontopathies. Mais cette étude, par la structure de son protocole, ne permet pas d’inférer une quelconque relation de cause à effet entre malocclusions et parodontopathies.
Mots-clés : Malocclusions, état parodontal, indices orthodontiques, indices parodontaux

Summary
Influence of orthodontic anomalies on periodontal condition

Introduction : Three main reasons are routinely cited to justify the provision of orthodontic treatment: improvement of facial and dental aesthetics and of dental health and function.
However, association between malocclusions and periodontal condition is still controversial. The aim of the present study was to further investigate the correlation between certain orthodontic anomalies and periodontal condition.
Materials and method : One hundred and one subjects were included in this study. Information regarding oral hygiene habits and accessibility to professional oral health care were obtained from each subject.
Malocclusions were assessed with the Indice of Orthodontc Treatment Need (IOTN) and the Index of Complexity, Outcome and Need (ICON) and periodontal with the Community Periodontal Index for Treatment Need (CPITN). Spearman Rank correlation order was used to test for any association between malocclusions and periodontal condition. Significance was set at the 5% level.
Results : Contact point displacements (malpositions) are positively and significantly correlated to CPITN in the mandibular arch. There was also significant negative correlation between spacing and CPITN in the maxilla.
Openbite and overjet assessed by IOTN have a significant positive correlation with the periodontal condition as assessed by the CPITN. In contrast no correlation was found with dental crossbite (IOTN and ICON). At last, there was significant correlation between overbite and periodontal condition.
Conclusion : Significant correlations were found between malocclusions and periodontal condition. Within the limitation of this study one can suggest that malocclusions are risk marker for periodontal diseases. However, this study by virtue of its protocol cannot allow us to make any inference about a cause/effect relationship between malocclusions and periodontal condition. 
Key words : Malocclusions, Periodontal diseases, Orthodontic indices, Periodontal indices

Retour au Sommaire


Attitude of parents of disabled children towards dental visits in Riyadh, Saudi Arabia

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 118 - Juin 2007 - pages 17-23

Summary

The objective of the present study was to determine the attitude of parents of disabled children in Riyadh, Saudi Arabia towards dental visits. A self-administered questionnaire was used to collect the required information. A total of 315 parents, 70 (22.2%) fathers and 245 (77.8%) mothers completed the questionnaire. Almost all (99.0%) the parents were aware that regular dental check-ups are important in maintaining good dental health. Two-thirds (66.7%) of the parents were of the opinion that one must visit a dentist every six months for dental check-up; and some (17.8%) even every three months. However, 83 (26.3%) children had never visited a dentist. Only nine (2.8%) children had visited a dentist for first dental check-up by the age of three years. A significantly (p<0.05) higher percentage of parents with “secondary school or higher” education (69.7%) were of the opinion that one should visit a dentist every six months as compared to parents with “middle school or lower” education (57.3%). About one-fourth of the older age groups (25.6% in 6-10 years old and 24.5% in ³ 11 years old) made their last visit to a dentist due to pain as compared with about one in every ten children (11.1%) in younger age group. The children with mental retardation had the highest percentage (81.5%) among those who had visited a dentist followed by cerebral palsy children (79.2%) and Down’s syndrome children (68.4%). It can be concluded that the parents’ attitude towards importance of regular visit in their disabled children is positive. However, there is a need to inform them about the importance of early first dental visit, and establishing a support mechanism to utilize their positive attitude.
Keywords: Parents, disabled children, dental visits

Résumé

Cette étude a pour objectif de déterminer l’attitude des parents d’enfants handicapés vivant à Riyadh, Arabie Saoudite, vis-à-vis des consultations dentaires. A cet effet un questionnaire a été utilisé pour rassembler les données relevant de ce sujet. Ainsi un ensemble de 315 parents, 70 pères (22 %) et 245 mères (77,8 %) ont rempli le questionnaire. Pratiquement tous les parents (99 %) reconnaissent l’importance des contrôles dentaires dans l’entretien de la bonne santé des dents. Deux tiers des parents (66.7 %) pensent que les consultations dentaires doivent avoir lieu tous les 6 mois, tandis qu’un nombre moindre d’entre eux (17.8 %) pense qu’elles doivent avoir lieu tous les 3 mois. Il est à noter cependant que 83 enfants (26.3 %) n’ont jamais consulté un dentiste alors que neuf enfants seulement (2.8 %) l’on fait avant l’âge de 3 ans. Un pourcentage remarquablement élevé (p < 0.05) de parents ayant un niveau d’études secondaires ou plus élevé (69.7 %) est d’avis que les consultations dentaires doivent avoir lieu tous les 6 mois tandis qu’un nombre moindre de parents (57.3) ayant un niveau d’instruction moyen ou inférieur à la moyenne partage cet avis. En ce qui concerne les groupes d’enfants les plus âgés, environ un quart d’entre eux (25.6 % pour les enfants entre 6 et 10 ans, et 24.5 % pour ceux âgés de 11 ans et plus) a consulté un dentiste. Les enfants souffrant de retard mental forment le plus gros pourcentage (81.5 %) d’enfants ayant consulté un dentiste suivi en cela par les enfants atteints d’infirmité motrice cérébrale (79.2 %) puis par ceux atteints du syndrome de Down (68.4 %). En conclusion, on peut affirmer que l’attitude des parents, par rapport à la régularité des consultations dentaires pour leurs enfants handicapés est positive. Il reste cependant nécessaire de les informer de l’importance des consultations dentaires précoces et de mettre en place un mécanisme de soutien pour utiliser à bon escient leur attitude positive.
Mots clés : Parents, enfants handicapés, consultations dentaires

Retour au Sommaire


Les traumatismes dento-alvéolaires en consultation odonto-stomatologique au CHU de Yaoundé (Cameroun)

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 118 - Juin 2007 - pages 25-29

Résumé

Les traumatismes dento-alvéolaires, conséquences des accidents survenant au niveau de la sphère bucco-dentaire sans distinction de sexes ni d’âges, ont des étiologies multiples. Le but de ce travail prospectif était d’étudier les traumatismes dento-alvéolaires selon leurs répartitions en fonction de l’âge, le sexe, les étiologies, ainsi que les dents les plus touchées. Ils ont représenté 56,88 % des traumatismes maxillo-faciaux. Le sexe masculin (72,48 %) était plus impliqué que le sexe féminin (27,52 %). Ces traumatismes étaient plus fréquents entre 16 et 28 ans (56,45 %). La pratique des sports était la principale étiologie, avec 45,16 % des cas. Les types traumatiques les plus fréquemment rencontrés étaient les luxations dentaires (61,29 %) et les fractures du collet (46,77 %). Les dents les plus touchées étaient les incisives supérieures. Les traumatismes dento-alvéolaires sont très fréquents et leur gravité dépend non seulement de l’agent traumatisant, mais aussi de la morphologie dento-alvéolaire. Ces résultats sont similaires à ceux des autres recherches menées ailleurs dans ce domaine.
Mots-clés : Traumatismes, dento-alvéolaire, consultation, CHU

Summary

Dento-alveolar traumatisms result from accidents concerning the oral region, and involve all sex and age groups. They have many causes. The aim of this prospective study was to assess the epidemiological profile of dento-alveolar traumatisms, considering their repartition according to age, sex, aetiologies and the more involved teeth. They represented 56.88% of maxillo-facial traumatisms seen all along the period of study. Male were more affected (72.48%) than female (27.52%). The traumatisms were more frequent between 16 and 28 years old (56.45%). With 45.16% of cases, sports were the main aetiology of these traumatisms. Teeth luxations (61.29%) and crown fracture (46.77%) were the more frequent types of traumatisms. The upper incisors were more affected. Dento-alveolar traumas are frequent and their severity depends of the traumatic agent and dento-alveolar morphology. The results of this study are comparable with those of the researches in this area all over world.
Key words : Traumatism, dento-alveolar, consultation, UTH

Retour au Sommaire


Dental caries experience among the elderly population in South East local government area in Ibadan, Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 118 - Juin 2007 - pages 31-36

Summary

Objective : To determine the caries experience of the elderly people in South East Local Government Area (S.E.L.G.A) in Ibadan.
Subjects and methods : A randomly selected sample of 690 elderly people from 23 wards in S.E.L.G.A were examined by two trained and calibrated examiners according to WHO criteria.
Results : Majority of them (85.5%) had no caries experience. Their mean DMFT was 0.46. More teeth in the mandible (160) than the maxilla were affected by caries or treated for caries. Their MNI was 25.5% and RI was 21%.
Conclusion : The elderly in S.E.L.G.A have low caries experience and very high-unmet dental health needs.
Keywords: Dental caries, elderly, Nigerian

Résumé

Objectif : Déterminer l’expérience de la carie dentaire chez les personnes âgées dans le district du Sud-Est d’Ibadan.
Matériel et méthodes : 690 personnes âgées de 23 quartiers du district étaient sélectionnées au hasard et étaient vus par deux examinateurs qualifiés en utilisant les critères de l’organisation mondiale de la santé.
Résultats : La majorité des personnes âgées (85%) n’avaient jamais eu de carie dentaire. Leur moyenne DMFT était de 0.46. Plus de dents mandibulaires étaient affectées par la carie dentaire que de dents maxillaires. Leur MNI était de 25.5% et le RI de 21%.
Conclusion : Les personnes âgées dans ce district ont une faible expérience de la carie dentaire et un besoin important de soins en santé dentaire.
Mots clés : Carie dentaire, personnes âgées, Nigérian

Retour au Sommaire


Prévention de la maladie carieuse chez l’enfant au Cameroun
État des lieux des traitements préventifs bucco-dentaires dispensés chez l’enfant au Cameroun

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 118 - Juin 2007 - pages 37-44

Résumé

L’objectif de cette étude était de dresser un état des lieux des différents traitements préventifs buccodentaires appliqués chez l’enfant dans les cabinets dentaires au Cameroun. La finalité était d’identifier les priorités à développer pour mettre en œuvre des stratégies de prévention et d’accès aux soins préventifs buccodentaires destinés à la population et en particulier, aux enfants.
Les auteurs présentent les résultats d’une enquête conduite auprès de chirurgiens-dentistes camerounais pour tenter d’évaluer leurs stratégies préventives propres appliquées aux enfants dans leur cabinet dentaire.
Mots-clés : Prévention, carie dentaire, enfant, enquête, Cameroun

Summary

This research main purpose is to determine the different preventive measures applied to children at the dentist’s office in Cameroon; and to identify the priorities to be developed in the strategies and access to preventive cares for the whole population in general and for children in particular.
The authors present the result of a survey conducted on the dentists established in Cameroon. The survey evaluates the specific preventive dental decay strategies applied to children.
Key words : Prevention, dental decay, children, survey, Cameroon

Retour au Sommaire

Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM