Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°120 Décembre 2007

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Amalgames dentaires et polémique mercurielle à Abidjan
M.C. Avoaka-Boni, NM Adou-Assoumou, A.A. Sinan, E.C. Abouattier-Mansilla

Enquête épidémiologique sur l’état bucco-dentaire et le suivi des patients diabétiques en Côte d’Ivoire
G.D. Meless, J.C. Guinan, K.V. Adouéni, B. Giumelli, S. Maurice-Tison, R. Bakayoko-Ly, A. Soueidan

Etude des traumatismes bucco-dentaires au cours de l’épilepsie chez l’enfant au Sénégal
M. Faye, M. N’Diaye, M.C. Gueye Diagne, N.T. Sarr/Niang, A.A. Yam

Paléo-épidémiologie bucco-dentaire : à propos des séries de peste du XVIIIème siècle des Capucins de Ferrières et du Délos (Martigues, Bouches du Rhône)
M. Switajski-Chautard, S. Tzortzis, M. Signoli, B. Foti

L’hypertrophie gingivale au cours du traitement orthodontique : apport de la gingivectomie à biseau externe. Rapport de cas
H.M. Benoist, P.I. Ngom, A. Seck-Diallo, P.D. Diallo


 Amalgames dentaires et polémique mercurielle à Abidjan

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 120 - Décembre 2007 - pages 5-12

Résumé

Les amalgames dentaires sont des biomatériaux métalliques qui font l’objet de nombreuses polémiques ces dernières années, à cause de la toxicité potentielle du mercure. Devant l’ampleur de ces polémiques, cette étude a été réalisée pour apprécier le comportement des praticiens de la ville d’Abidjan face à l’amalgame. L’objectif visé est de préciser la fréquence d’utilisation des amalgames, de relever les problèmes rencontrés au cours de cette utilisation et de développer les moyens de lutte contre la pollution mercurielle. Les résultats révèlent que les amalgames sont utilisés à 81,8 % pour la restauration des dents postérieures. Les effets indésirables notés sont à type de goût métallique, de tatouage gingival, d’électro-galvanisme et de douleurs dentaires ce qui justifie pour 21,8 % des praticiens que la polémique est fondée ; alors que pour 45,5 % d’entre eux, elle ne l’est pas en raison de l’insuffisance de preuves scientifiques et de cas de toxicité majeure. Cependant face à l’inexistence de moyens de traitement des déchets d’amalgame, les chirurgiens dentistes et les pouvoirs publics doivent développer des stratégies de lutte contre la pollution mercurielle.
Mots-clés : Amalgames dentaires, mercure, toxicité

Summary
Dental amalgams and mercury polemic in Abidjan

Dental amalgam is metallic biomaterials which has raised a number of controversies in the past few years, because of mercury potential toxicity. Considering the significance of theses controversies, this study was carried out with a view to evaluating the behaviour of Abidjan-based practitioners with respect to dental amalgam. The contemplated objective is to determine the frequency in the use of dental amalgam, to identify the problems encountered using dental amalgam and to propose solutions for fighting mercury contamination. The results show that dental amalgam is used in 81.8% for posterior teeth restoration. The side effects mentioned are metallic taste, gingival tattoo, galvanic corrosion and tooth pain. This is why 21.8 % of practitioners believe that the controversy over dental amalgam has merits while 45.5% hold the contrary opinion because of lack of scientific arguments. However, considering the absence of means to treat amalgam waste, dentist practitioners and authorities have to get involved to fight against mercury contamination.   
Key-words : Dental amalgam, mercury, toxicity

Retour au Sommaire


 Enquête épidémiologique sur l’état bucco-dentaire et le suivi des patients diabétiques en Côte d’Ivoire

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 120 - Décembre 2007 - pages 13-20

Résumé

Le diabète est une affection métabolique chronique caractérisée par une hyperglycémie permanente. Cette hyperglycémie est à l’origine des nombreuses complications habituellement décrites chez les sujets diabétiques et dont la surveillance exige un suivi régulier. Selon LOË, les maladies parodontales constituent la 6ème complication du diabète [1], pourtant elles font partie des pathologies les moins citées et les moins surveillées chez les patients diabétiques. La relation entre le diabète et les maladies parodontales est une relation bidirectionnelle dans laquelle les deux maladies s’influencent mutuellement [2-6]. De nombreuses études ont démontré des influences réciproques, à savoir que la maladie parodontale ne peut pas seulement être une complication du diabète, mais elle est susceptible d’accentuer la sévérité du diabète et de rendre plus difficile le contrôle de celui-ci.

Retour au Sommaire


 Etude des traumatismes bucco-dentaires au cours de l’épilepsie chez l’enfant au Sénégal

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 120 - Décembre 2007 - pages 21-28

Résumé

Les objectifs de cette étude étaient d’étudier la prévalence des traumatismes bucco-dentaires et leur relation avec les crises d’épilepsie chez l’enfant.
Cette étude a eu lieu au Centre Hospitalier National d’Enfants de Dakar et a concerné des enfants épileptiques. Les traumatismes survenus au cours de crises d’épilepsie et portant sur les dents et des tissus mous ont été aussi recherchés. Nous avons étudié la relation entre la fréquence des crises et les traumatismes bucco-dentaires.
Cent huit enfants âgés de 5 à 15 ans dont 67 garçons et 41 filles avec un âge moyen de 8,16 ± 2,86 ans ont été concernés. Plusieurs types de crises d’épilepsie ont été décrits au cours desquelles 44,5 % des enfants ont présenté des traumatismes bucco-dentaires concernant les tissus mous (27,8 %) et les dents (16,7 %). Il n’y a pas de relation significative entre nombre de crises et la fréquence des traumatismes dentaires (p = 0,352). Les fractures dentaires sont les lésions les plus fréquemment observées et concernent 24,4 % des enfants. Les traumatismes des incisives centrales supérieures représentent 38% des traumatismes, suivies par les canines (2,7 %) et les molaires (1,9 %). Les incisives centrales inférieures sont les moins affectées. Les traumatismes des tissus mous concernent 27,8 % des enfants : les lèvres sont les plus souvent atteintes (44 %), puis la langue (30 %), l’association lèvre et langue (18 %) et les joues (8 %). Il n’y a pas de relation significative entre le nombre de crises et la fréquence des traumatismes des tissus mous (p = 0,35).
Mots clés : Epilepsie, traumatismes bucco-dentaires, enfants

Abstract
Evaluation of oral traumatisms during seizures in Senegalese children with epilepsy

The objectives of this study were to study the prevalence of oral traumatisms and their relationship to epileptic seizures in Senegalese children.
This study was undertaken in the Children’s National Hospital of Dakar and deal with children with epilepsy. Soft tissues and the teeth traumatisms that have occurred during epileptic seizures were recorded. We have also studied the relationship between the frequency of the seizures and the oral soft and hard tissues traumatisms.
One hundred and eight children aged from 5 to 15 years with 67 boys and 41 girls with an average age of 8.16±2.86 years were enrolled. Several types of epileptic seizures were observed during which 44.5% of the children presented oral traumatisms of soft tissues (27.8%) and the teeth (16.7%). There is no significant relationship between the number of seizures and the frequency of the dental traumatisms (p = 0.352). The tooth fractures are the lesions most frequently noticed and are observed in 24.4% of the children. The traumatisms of the maxillary central incisors account for 38% of the traumatisms, followed by the canines (2.7%) and the molars (1.9%). The lower central incisors are the least affected. The traumatisms of soft tissues were observed in 27.8% of the children: the lips are more often affected (44%), followed by the tongue (30%), the association between lip and tongue (18%) and the cheeks (8%). There is no significant relationship between the number of seizures and the frequency of the traumatisms of soft tissues (p = 0.35).
Key words : Epilepsy, oral traumatisms, children

Retour au Sommaire


 Paléo-épidémiologie bucco-dentaire : à propos des s éries de peste du XVIIIème des Capucins de Ferrières et du Délos (Martigues, Bouches du Rhône)

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 120 - Décembre 2007 - pages 29-39

Résumé

La commune de Martigues présente l’originalité d’être composée de trois quartiers correspondant chacun à une paroisse : Jonquières au Sud, L’Ile sur le chenal lui-même et Ferrières au Nord.
Victime de l’importante épidémie de peste qui se propagea à partir de Marseille au début du XVIIIe siècle, la ville de Martigues perdit près d’un tiers de sa population durant cette épidémie qui débuta en novembre 1720.
L’état de santé buccodentaire de cet échantillon de la population de Martigues au début du XVIIIe siècle est relativement bon, avec très peu de données réellement pathologiques. Ceci pourrait laisser présumer d’une hygiène bucco-dentaire correcte, et éventuellement d’un accès aux soins (cependant, aucune preuve de soins, ni aucune prothèse n’a été retrouvée, alors que certaines pratiques de dentisterie déjà évoluées se pratiquaient en France à cette époque.)
Ce qui ressort de manière significative de notre étude est la prévalence très élevée d’hypoplasie, selon certaines tranches d’âge particulières, attestant de la complémentarité entre les crises frumentaires majeures et l’indicateur de stress que représente l’hypo-plasie.
Nos résultats pourraient témoigner de la correspondance des données historiques et biologiques.
Les sépultures de catastrophe concernant des pandémies frappant non sélectivement en un temps très court permettent de faire une évaluation épidémiologique, analogue à une enquête transversale dans le Passé sur les populations touchées : c’est le cas de la Peste qui offre un cliché de la situation sanitaire lors de l’épidémie en Provence.

Retour au Sommaire


 L’hypertrophie gingivale au cours du traitement orthodontique : Apport de la gingivectomie à biseau externe. Rapport de cas

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 120 - Décembre 2007 - pages 40-44

Résumé

L’hypertrophie gingivale est souvent observée au cours du traitement orthodontique. Les dispositifs orthodontiques fixés sont des facteurs d’irritation et de rétention de la plaque, qui rendent difficile le contrôle de l’inflammation. Deux cas d’hypertrophie gingivale associés au port de dispositifs orthodontiques sont rapportés chez deux jeunes sénégalaises. La gingivectomie-gingivoplastie a été réalisée dans les deux cas et a permis d’obtenir une morphologie gingivale favorable au contrôle de plaque, permettant la poursuite du traitement orthodontique. Des contrôles réguliers tout particulièrement chez l’enfant et l’adolescent sont indispensables au maintien d’une santé parodontale compatible avec les mouvements dentaires imposés au cours du traitement orthodontique. Ce suivi rigoureux rend nécessaire une collaboration entre l’orthodontiste et le parodontologiste.
Mots-clés : Accroissement gingival, hypertrophie gingivale, dispositifs orthodontiques, gingivectomie

Abstract
Management of gingival enlargement induced by orthodontic treatment using external bevel gingivectomy : case report

Gingival enlargement is a condition that commonly develops during orthodontic treatment. Orthodontic appliances are irritation and retention plaque factors holding up oral hygiene and control of gingival inflammation. Two cases of gingival hypertrophy in young Senegalese females undergoing orthodontic treatment with fixed appliances are described and treated by gingivectomy. This surgical procedure have led to morphological conditions of gingiva allowing better plaque control and the orthodontic treatment going on. Periodical controls in child and adolescent are required for healthy periodontium during orthodontic therapy. Collaboration between orthodontist and periodontist is one of the most important keys to successful treatment.
Key words : Gingival overgrowth, gingival hypertrophy, orthodontic appliances, gingivectomy

Retour au Sommaire



Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM