Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°127 Septembre 2009

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Evaluation clinique à long terme de deux matériaux utilisés pour la confection d’inlays esthétiques
C. Khairallah, A. Hokayem

Indicateurs essentiels de la santé bucco-dentaire de la région Afrique. Applicabilité en Côte d’Ivoire
M.L Yavo Tchere, C. N’Diaye, D. Bourgeois

Periodontal health status of 12-year-old Sudanese schoolchildren and educational level of parents in Khartoum province
H.H. Farah, I.A. Ghandour

Enquête auprès des omnipraticiens d’Abidjan sur l’utilisation du champ opératoire en dentisterie
M.C. Avoaka-Boni, N.D.Y Gnagne-Koffi, N.M. Assoumou-Adou, K.F Kouakou, J.C. Guinan, E.C. Abouattier-Mansilla

Caractéristiques céphalométriques chez l’enfant mélano-africain âgé de 3 à 6 ans avec obstruction du cavum
A.M.L Beugre-Kouassi, J.B. Beugre, M.J Tanon-Anoh, M. Kouassi, N. Hoballah, K. Djaha


 Evaluation clinique à long terme de deux matériaux utilisés pour la confection d’inlays esthétiques

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 127 - Septembre 2009 - pages 5-13

Résumé

Trente-six inlays également répartis entre céramique et composite de laboratoire ont été collés, en paires, sur le même type de dent chez quinze patients. Ils ont été suivis pendant 75 mois en moyenne. Les résultats ont montré que les 2 systèmes sont acceptables cliniquement pour la restauration des dents postérieures. Cependant, pour le critère «adaptation de la teinte» les inlays en céramique ont montré des résultats significativement supérieurs à J0 et aussi un état de surface lisse et moins rugueux à la fin de l’étude.
Mots-clés : Inlays esthétiques, céramique, ceromer, longévité

Abstract

Thirty-six inlays, equally divided between a vitro ceramic and a composite resin, were bonded in pair, on the same type of teeth in fifteen patients. They were followed for a mean period of 75 months. The results showed that both materials were clinically acceptable for restoring posterior teeth, even though ceramic yielded significantly better results concerning colour match and surface roughness.
Keywords : Esthetic inlays, porcelain, ceromer, longevity

Retour au Sommaire


 Indicateurs essentiels de santé bucco-dentaire de la région Afrique. Applicabilité en Côte d’Ivoire

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 127 - Septembre 2009 - pages 15-24

Résumé

Intérêt du problème : L’objectif de cette étude est de faire ressortir les écarts d’une prise en compte des indicateurs essentiels dans le système national d’information sanitaire de Côte d’Ivoire, et discuter des modalités de leur applicabilité dans la surveillance de la santé bucco-dentaire.
Position du problème : L’utilisation des indicateurs essentiels répond à la nécessité de mettre en place un système de surveillance des facteurs communs de risque basé sur des informations standardisées qui permettront des comparaisons entre pays de la région Afrique. Cependant l’applicabilité de ces indicateurs n’est pas suffisamment connue et la mesure quantitative pour tester leur fiabilité et leur validité n’a pas encore été réalisée pour permettre leur prise en compte aisée dans l’Infobase mondial.
Méthode : Cette étude est fondée sur l’analyse documentaire du catalogue de l’OMS/AFRO sur la sélection des indicateurs essentiels, et de la base de données du programme national de santé bucco-dentaire.
Résultats : Les vingt-deux indicateurs essentiels sont applicables dans le SNIS. En particulier, dix indicateurs sont applicables sans difficultés techniques et les douze autres sont moyennement applicables.
Conclusion : Les indicateurs essentiels sont d’une pertinence indéniable pour la surveillance de la santé bucco-dentaire en Côte d’Ivoire. Cependant, des recherches futures sont nécessaires pour tester leur validité dans le SNIS. De même, des études pilotes similaires pourraient être réalisées dans d’autres contextes africains en vue d’établir un cadre opérationnel et standardisé de collecte des informations.
Mots-clés : Surveillance, santé bucco-dentaire, indicateurs essentiels, systèmes d’information, facteurs de risque

Abstract

Interest of the problem : The objective of this study is to highlight the gaps from a consideration of the essential indicators in the national system of sanitary information of Ivory Coast. Modalities of their applicability in the surveillance of the oral health are also discussed.
Position of the problem : The use of the essential indicators answers the necessity of setting up a system of surveillance of the common factors of risk based on standardized information which will allow comparisons between countries. However, the applicability of these indicators is not enough known and the quantitative measure to test their reliability and their validity was not realized yet to allow their easy consideration in global Infobase.
Method : This study is based on the documentary analysis of the catalogue on selection of the essential indicators, and the database of the national program of oral health.
Results : Twenty-two essential indicators are applicable in the national information system. In particular, ten indicators are easily applicable without technical difficulties and twelve are averagely applicable.
Conclusion : The essential indicators are pertinent for the surveillance of the oral health in Côte d’Ivoire. However, future researches are necessary to test their validity in the national information system. Also, similar pilot studies could be realized in the other African contexts to establish an operational and standardized frame to collect relevant and valid information.
Keywords: Surveillance, oral health, essential indicators, information system, risk factors

Retour au Sommaire


 Periodontal health status of 12-year-old Sudanese schoolchildren and educational level of parents in Khartoum province

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 127 - Septembre 2009 - pages 25-33

Abstract

Objectives: To investigate the oral hygiene practice, the prevalence of dental plaque, gingivitis and calculus among 12-year-old Sudanese schoolchildren in Khartoum province, and to correlate the above to gender and educational level of parents.
Methods: A total of 636 children 12 years of age, whose parents granted permission, were examined from public and private schools in different geographical locations representing different socioeconomic classes in Khartoum province. The variables of this study had been collected by a single examiner using a direct interview questionnaire and clinical examination with appropriate indices. The intraexaminer reliability was (Alpha = 0.9321).
Results: Regular brushing in 92.3%, irregular in 6.9% and no brushing in 0.8% of all children. The frequency of brushing was 81.4% once, 16.4% twice and 1.4% more than twice a day. For all children, 93.1% used the toothbrush while 3.9% used a Miswak. Concerning the technique of brushing, 14.3% brushed vertically, 82.7% brushed horizontally and only 2% brushed in a circular way. It was found that only 5.2% used other oral hygiene means (dental floss and tooth pick) for cleaning teeth. The results showed a high correlation between oral hygiene practices of the children and both parents’ education (P = 0.001) as well as gender (P = 0.001). The mean of plaque index was (0.888), gingival index was (0.686) and calculus index was (0.107). In the entire sample these indices were found to differ significantly with sex (P = 0.000), parents’ education (P = 0.000) and brushing practice (P = 0.000).)
Conclusion: It was recommended that, providing intensive advice and supervision concerning oral hygiene practices through public and school health care is mandatory. Other studies for rural and urban areas of different age groups should be done for comparisons.
Keywords: Dental plaque, gingivitis, calculus, toothbrushing, schoolchildren

Résumé

Objectifs : Examiner les pratiques d’hygiène buccale, la prévalence de la plaque dentaire, de la gingivite et du tartre chez des écoliers soudanais âgés de 12 ans et venant de la province de Khartoum, afin de les corréler au genre et au niveau d’éducation des parents.
Méthodes : Un total de 636 enfants de 12 ans ont été examinés, avec le consentement des parents, dans des écoles publiques et privées dans différents secteurs de la province de Khartoum représentant ainsi différentes classes socio-économiques. Les variables furent recueillies par un examinateur unique qui a utilisé un questionnaire direct et un examen clinique avec des indices appropriés. La fiabilité de l’intra-examinateur était : alpha = 0.9321.
Résultats : Le brossage était régulier chez 92.3% des enfants, irrégulier chez 6.9% et aucun brossage chez 0.8% des enfants. La fréquence de brossage était d’une fois chez 81.4% des enfants, deux fois chez 16.4% et plus de deux fois chez 1.4 %. 93.1% des enfants utilisaient une brosse à dents tandis que 3.9% utilisaient un bâtonnet frotte-dents (miswak). En ce qui concerne la technique de brossage, 14.3% des enfants se brossent les dents verticalement, 82.7% horizontalement et seulement 2% se brossent les dents de façon circulaire. Nous avons noté que seuls 5.2% des enfants utilisaient d’autres moyens d’hygiène buccale (fil dentaire et cure-dents). Les résultats de notre étude montre une importante corrélation entre les pratiques d’hygiène dentaire des enfants et le niveau d’éducation des parents (P = 0.001) et le sexe (P = 0.001). L’indice moyen de plaque était 0.888, l’index gingival était de 0.686 et l’index de tartre était de 0.107. Dans notre échantillon, ces indices différaient significativement en fonction du sexe (P = 0.000), du niveau d’éducation des parents (P = 0.000) et de la technique de brossage (P = 0.000).
Conclusion : Prodiguer des conseils et surveiller les pratiques d’hygiène buccale semblent indispensables chez les écoliers du public comme du privé. D’autres études dans des zones rurales et urbaines et dans différents groupes d’âge doivent être menées pour établir des comparaisons.
Mots-clés: Plaque dentaire, gingivite, tartre, brossage des dents, écoliers.

Retour au Sommaire


 Enquête auprès des omnipraticiens d’Abidjan sur l’utilisation du champ opératoire en dentisterie

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 127 - Septembre 2009 - pages 34-42

Résumé

La digue est le champ opératoire de référence en Odontologie Conservatrice Endodontie. Par l’isolement absolu de la dent qu’elle permet, elle est indubitablement le gage du succès de nos actes thérapeutiques. Son utilisation par les praticiens de la ville d’Abidjan a fait l’objet de notre étude qui a pour objectif majeur de relever la place de la digue dans la pratique quotidienne. Nos investigations montrent que la digue est totalement absente de l’exercice des praticiens interrogés. Dans l’ensemble, les rouleaux de coton salivaires constituent le moyen le plus fréquemment utilisé par les praticiens pour isoler la dent en Restauratrice et en Endodontie.
Seulement, 23,9 % d’entre eux associent une aspiration salivaire. Des cas d’accidents d’inhalation et de déglutition d’instruments endodontiques ou de solution d’irrigation canalaire ont été évoqués. Ces résultats nous interpellent et nous amènent à préconiser l’usage systématique de la digue comme moyen de rationalisation et de sécurisation incontournable de notre pratique.
Mots-clés : Digue, champ opératoire, accidents per opératoires

Summary 

Rubber dam is a standard operatory field in operative dentistry and endodontics. It is undoubtedly the most certain way to insure the success of therapeutics acts. Its use by Abidjan practitioners has been the subject of our study which aim is to underline the place of rubber dam in daily practice.
Our investigations show that rubber dam is totally absent from practitioners acts. Generally cotton rolls constitute the most frequent mean used by practitioners to isolate the tooth in operative dentistry and endodontics. Only 23.9 % of them associate saliva sucking up. Some cases of aspiration and swallowing file by accident by patients have been highlighted.
Those results lead us to recommend the systematic use of rubber dam as the mean of efficiency and security which cannot be ignored in our practice.
Keywords : Rubber dam, operatory field, per operative accidents

Retour au Sommaire


 Caractéristiques céphalométriques chez l’enfant mélano-africain âgé de 3 à 6 ans avec obstruction du cavum

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 127 - Septembre 2009 - pages 43-52

Résumé

Objectif : Déterminer les caractéristiques crânio-faciales de l’enfant avec obstruction rétro-nasale chronique.
Matériel et méthodes : il s’agit d’une étude transversale comparative à visée étiologique incluant des enfants des 2 sexes, âgés de 3 à 6 ans. Les sujets pathologiques sont représentés par ceux présentant une obstruction rétronasale chronique due à la présence de végétations adénoïdes (n = 29) et les sujets normaux, ceux indemnes de toute obstruction rétronasale (n = 30). Les deux groupes ont bénéficié d’une téléradiographie en ‘norma lateralis’. L’analyse céphalométrique a été faite à partir de repères conventionnels issus de tissus mous et de structures osseuses. Des plans et lignes classiques et spécifiques ont été utilisés. Différents tests statistiques (test t de student, test de Kruskal Wallis, test de Mann-Whitney) ont été utilisés pour l’exploitation des données céphalométriques.
Résultats : Sur le plan squelettique, la longueur de la base antérieure du crâne était plus courte chez les sujets pathologiques que chez les sujets sains. Concernant la mandibule, la hauteur du ramus et la longueur du corpus mandibulaire sont également plus faibles chez les sujets pathologiques que chez les témoins. L’os hyoïde est plus éloigné de la 3ème vertèbre cervicale et l’angle crânio-cervical est plus ouvert chez les sujets pathologiques, traduisant une modification de l’inclinaison de la colonne cervicale. Au niveau du cavum, les distances moyennes de l’épine nasale postérieure au bord postérieur du nasopharynx et entre l’épine nasale postérieure et la base postérieure de la base du crâne sont respectivement de 19,43 ± 4,78 mm et de 37,56 ± 2,95 mm.
Ces mensurations ne sont pas significativement différentes de celles décrites dans la littérature.
Conclusion : Notre étude a mis en évidence des modifications squelettiques chez des enfants présentant une obstruction rétronasale. Même si elles ne justifient pas tous les symptômes rencontrés, ces modifications peuvent traduire une réadaptation du couloir pharyngé visant à faciliter l’écoulement du flux aérien.
Mots-clés : Céphalométrie, obstruction rétronasale, végétations adénoïdes, enfant, mélano-africain

Abstract

Objective: To determine the cephalometric craniofacial characteristic of the child with chronic rhinopharyngeal obstruction.
Material and methods: It is about a comparative cross-sectional study with etiologic aiming including children of the 2 sexes, old from 3 to 6 years. The pathological subjects are represented by those presenting a chronic rhinopharyngeal obstruction due to the presence of hypertrophied tonsils (n = 29) and the “normal” subjects, those without any rhinopharyngeal obstruction (n = 30). Lateral cephalometric radiographs were obtained for each subject. The conventional landmarks were determined with the subject’s head in neutral position. The two groups underwent cephalometric measurements. The cephalometric analysis was made starting from conventional landmarks resulting from soft tissues and osseous structures. Various statistical tests (test t of student, test of Kruskal Wallis, test of Mann-Whitney) were used for the exploitation of the cephalometric data. 
Results : On the skeletal level, the length of the posterior cranial base was shorter at the pathological subjects than at the healthy subjects. Concerning the mandible, the height of the ramus and the length of the mandibular corpus are also weaker at the pathological subjects than at the witnesses. The hyoid bone is further away from the 3rd cervical vertebra and the craniocervical angle is more open at the pathological subjects, representing a modification of the slope of the cervical column.  On the level of the rhinopharyngeal space, the average distances from the posterior nasal spine at the posterior edge of the rhinopharyngeal space and between the posterior nasal spine and the posterior base of the base of cranium are respectively of 19,43  ± 4,78 mm and 37,56 ± 2,95 mm. 
These measurements are not significantly different from those described in the literature
Conclusion: Our study highlighted skeletal modifications in children presenting a rhinopharyngeal obstruction. Even if they do not justify all the symptoms met, these modifications can represent a readjustment of the pharyngeal corridor aiming at facilitating the flow of airflow. 
Keywords: Cephalometry, rhinopharyngeal obstruction, tonsillar hypertrophy, child, Black African

Retour au Sommaire


Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM