Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°131 Septembre 2010

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Approche diagnostique et chirurgicale d’un gliome naso-palatin “en sablier” chez un nourrisson
K.E. Konan, A.S. Diabate, N.D. N’Guessan, K.E. Anzouan, C.P. Yapi-Yapo, C. Assouan, A. Assa, D.N. Ouattara

Zones de prédilection d’accumulation de la plaque microbienne prothétique en prothèse amovible complète
L. Merdès, A. Soueidan, P. Le Bars, N. Tabbi-Aneni

Etude de la corrélation entre la mise en place des premières molaires et les trajectoires tridimensionnelles du guide antérieur
P. Santoni, M. Ruquet, D. Tardivo, S. Bezzina, V. Monnet-Corti

Caractéristiques céphalométriques de sujets reçus en consultation d’orthodontie à la clinique du département d’odontologie de Dakar
J.S. Diouf, A. Badiane, P.I. Ngom, G. Niagha, K. Diop-Bâ, F. Diagne

Béance antérieure et attitude thérapeutique
A. Halimi, F. Zaoui


 Approche diagnostique et chirurgicale d’un gliome naso-palatin “en sablier” chez un nourrisson

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 131 - Septembre 2010- pages 5-10

Résumé

Les auteurs rapportent un cas de gliome naso-palatin polylobé, en bissac, à localisation intra nasale et palatine gauche.
Le gliome nasal est une malformation congénitale rare se présentant comme une masse nasale composée de tissu neuroglial hétéropique résultant d’une anomalie au cours du développement embryonnaire.
C’est une tumeur bénigne qui s’intègre dans le cadre nosologique des masses de la ligne médiane. Cette malformation pose avant tout un problème diagnostique car souvent pris à tort pour une méningo-encéphalocèle ou un kyste dermoïde nasal.
La localisation naso-palatine, en sablier, est extrêmement rare voire exceptionnelle ;
La Tomodensitométrie (TDM) a permis le bilan lésionnel précis et a guidé le choix de la technique chirurgicale. L’exérèse chirurgicale a été faite avec succès sans récidive.
L’examen histologique de la pièce opératoire a confirmé la nature neurogliale astrocytaire de la tumeur. La localisation palatine de la tumeur pédiculée à celle de la fosse nasale gauche est la particularité diagnostique et surtout histologique de cette malformation congénitale.
Mots-clés : Gliome naso-palatin, tomodensitométrie, chirurgie, histopathologie

Abstract

The authors report a case of glioma nasopalatine Multifoil in wallet, location-intra nasal and palatal left.
The nasal glioma is a rare congenital malformation presenting as a nasal mass composed of neuroglial tissue heteropias resulting from an abnormality in embryonic development.
It is a benign tumor that fits into the nosology of the masses of the midline. This abnormality arises primarily a diagnostic problem because often mistaken for a meningo-encephalocele or a nasal dermoid cyst.
Localization nose and palate, an hourglass, is extremely rare if not exceptional;
The Computed Tomography (CT) has enabled the accurate assessment of injury and has guided the choice of surgical technique. The resection was done successfully without recurrence.
Histology examination of the surgical specimen confirmed the nature of astrocytic neuroglial tumor. The location of the tumor pedicle palate to that of the left nostril is special and especially histological diagnosis of this congenital malformation.
Keywords: Nasopalatine glioma, Computed tomography, surgery, histopathology

Retour au Sommaire


 Zones de prédilection d’accumulation de la plaque microbienne prothétique en prothèse amovible complète

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 131 - Septembre 2010- pages 11-17

Résumé 

Introduction : La Plaque Microbienne Prothétique (PMP) est invisible lorsqu’elle n’est pas minéralisée et peu fixée. Sa mise en évidence et l’étude de certains de ses aspects (qualitatif et quantitatif) en Prothèse Amovible Complète (PAC), requièrent un prélèvement localisé dont les critères de choix ne sont pas bien définis. La variation qualitative et quantitative étant dépendante de la zone d’accumulation, il nous a paru intéressant d’explorer les différentes zones d’accumulation de la PMP, sur l’intrados de la PAC afin d’améliorer nos stratégies thérapeutiques et préventives chez les patients appareillés de PAC.
Objectif du travail : Identifier et quantifier après coloration, la PMP au niveau des différentes zones de l’intrados des PAC.
Matériel et méthodes : La distribution des zones d’accumulation de la PMP, a été étudiée par observation macroscopique sur l’intrados de 31 PAC maxillaires et 31 PAC mandibulaires, appartenant à des patients édentés totaux bimaxillaires recrutés au niveau du service de Prothèse du CHU d’Annaba en Algérie. Les patients sont porteurs de PAC d’usage, depuis au moins un an. Les prothèses sont immergées pendant 24 heures dans une solution d’érythrosine à 2% «Dento-Plaque Inava®». L’intrados maxillaire a été divisé en cinq zones : la zone vélo-palatine (1IMax), la zone du sommet de la voûte palatine (2IMax), la zone incisive (3IMax), la zone tubérositaire (4IMax) et la zone canine et 1ère prémolaire (5IMax). L’intrados mandibulaire a été divisé en 3 zones : la zone du trigone et niche rétro-molaire (1IMand), la zone de la canine et 1ère prémolaire (2IMand), ainsi que la zone incisive (3IMand).
Résultats : La répartition de la PMP était assez homogène au niveau de l’intrados mandibulaire mais elle était répartie de façon très inégale au niveau de l’intrados maxillaire. En effet, nous avons constaté une différence très hautement significative (p £ 0,001) entre les taux de coloration des différentes zones, la zone la plus colorée étant la zone vélo-palatine (1IMax) à 96,7% et la moins colorée la zone du sommet de la voûte palatine (2IMax) à 35,5%. Au niveau de l’intrados prothétique mandibulaire, le taux de coloration était de 93,5% pour la région du trigone et la niche rétro molaire (1IMand) contre 83,8% pour les zones canines et 1ère prémolaire (2IMand) ainsi que la zone incisive (3IMand). Aucune différence significative n’a été constaté à ce niveau (p = 0,422).
Conclusions : L’accumulation de la PMP est homogène au niveau de l’intrados prothétique mandibulaire. L’accumulation de la PMP n’est pas homogène au niveau de l’intrados maxillaire. Ces résultats nécessitent la poursuite des recherches pour comprendre les causes de cette différence et nous permettront d’appréhender de manière ciblée nos stratégies thérapeutiques et préventives chez le patient édenté.
Mots clés : Prothèse amovible complète, plaque microbienne prothétique, intrados prothétique, carte topographique anatomique prothétique

Abstract

Introduction: Denture Plaque (DP) is not visible with naked eye when it is not mineralized or not fully fixed. Describing and studying its qualitative and quantitative aspects in Complete Dentures (CD) require precisely-located sampling but selection criteria have not yet been well defined. In order to improve our treatment and preventive strategies for patients with CD, it is necessary to explore the various DP accumulation zones on CD fitting surfaces.
Purpose: The aim of this study is to assess the DP accumulation on fitting surfaces of CD.
Material and methods: Distribution of DP accumulation zones was assessed by naked eye observation of the fitting surfaces on 31 maxillary and 31 mandibular CD. The prostheses were to be carried regularly since at least one year. The data were collected at the Prosthodontics department of the Annaba University Medical Center in Algeria. Prostheses were immersed for 24 hours in a plaque disclosing solution containing erythrosin 2% (Dento-Plaque Inava®). The maxillary fitting surface was divided into five sectors: the post damming zone (1MaxFS), the top of the palate zone (2MaxFS), the incisor zone (3MaxFS), the maxillary tuberosity zone (4MaxFS), and the end of the canine and 1st premolar zone (5MaxFS). For mandibular fitting surfaces: trigonal and retromolar zone (1ManFS), canine and 1st premolar zone (2ManFS), and incisor zone (3ManFS).
Results: DP distribution was found to be homogeneous on the fitting surface of mandibular CD, however it was distributed in unequal way on the maxillary fitting surfaces. We noted a highly significant difference (p < 0,001) in the staining frequencies of the targeted zones. The most colored zone was the post damming one (1MaxFS), with a rate of 96.7%, whereas the least colored zone was the top of palate one (2MaxFS), with 35.5%. On the mandibular fitting surfaces, the rate of staining was 93.5 % for the trigonal and retromolar zone (1ManFS) versus 83.8% on canine, 1st premolar (2ManFS) and incisor (3ManFS) zones. There was no significant difference (p = 0,422).
Conclusion: The accumulation of DP was found to be homogeneous on mandibular fitting surfaces and no homogeneous on maxillary fitting surfaces. These results require further investigations in order to understand the causes of this difference. This will allow us to improve our treatment and preventive strategies for edentulous patients.
Keywords: Complete Denture, denture plaque, fitting surface, anatomical prosthetic, topographic map

Retour au Sommaire


 Etude de la corrélation entre la mise en place des premières molaires et les trajectoires tridimensionnelles du guide antérieur

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 131 - Septembre 2010- pages 18-26

Résumé

Cette étude vise à démontrer qu’il existe une corrélation entre les trajectoires antérieures de la mandibule, dans les sens antéro-postérieur et latéral, et la morphologie occlusale des premières molaires permanentes. Les conséquences cliniques sont intéressantes autant dans le domaine des traitements prothétiques, pour la réhabilitation du guide antérieur et du guide canin, que dans le domaine des traitements orthodontiques.
Mots clés : Occlusodontie, cinématique, guide antérieur, protection canine, orthodontie, biomécanique, prothèse

Abstract

This study tries to demonstrate that there is a correlation between the anterior trajectories of the mandible, in the anterior-posterior and lateral directions, and the occlusal morphology of the first permanent molars. The clinical consequences are interesting for prosthetic treatments, in the rehabilitation of anterior and canine guidance, and for orthodontic treatments.
Keywords : Occlusodontology, kinematics, anterior guide, canine guide, orthodontics, biomechanics, prosthesis

Retour au Sommaire


 Caractéristiques céphalométriques de sujets reçus en consultation d’orthodontie à la clinique du Département d’odontologie de Dakar

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 131 - Septembre 2010- pages 27-34

Résumé

Introduction : Chaque groupe a des particularités morphologiques qui lui sont propres. L’objectif de ce travail était de déterminer les caractéristiques morphologiques crânio-faciales d’une population sénégalaise.
Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude descriptive transversale portant sur 62 téléradiographies sagittales du crâne de patients sénégalais. Les mensurations ont été faites manuellement sur papier acétate par le même opérateur. Une analyse céphalométrique non spécifique a été réalisée avec 17 mesures (6 linéaires et 11 angulaires). Un test t pour échantillon indépendant a été utilisé pour vérifier si le genre avait un quelconque effet sur l’âge et les variables céphalométriques. Le seuil de signification est fixé à p £ 0,05.
Résultats : Les sujets d’étude (31 garçons et 31 filles) avaient respectivement un âge moyen de 13,84 ± 2,86 ans et 15,16 ± 4,21 ans. Il ressort de la présente investigation qu’il n’existe aucune différence significative entre les sexes. L’échantillon est caractérisé par une promaxillie et une légère rétromandibulie avec son corollaire de classe II squelettique. La moyenne des variables de la dimension verticale suggère une typologie hyperdivergente. L’analyse dentaire indique une vestibulo-version des incisives associée à une biprochéïlie.   
Conclusion : Ces résultats qui montrent des différences morphologiques entre les sujets sénégalais et d’autres populations confortent l’idée que les caractéristiques raciales et ethniques doivent être prises en compte au cours du diagnostic céphalométrique et du plan de traitement de ces sujets.
Mots clés : Céphalométrie, standards céphalométriques, sénégalaise

Abstract
Cephalometric features of patients referred for Orthodontic Treatment at the dentistry department of Dakar University

Introduction: Each ethnic group has its own characteristics. The aim of this study was to determine the morphological characteristics of a Senegalese population
Materials and methods: Sixty two lateral cephalograms of Senegalese patients were assessed in a cross sectional study. All lateral cephalometric films were traced on a transparent cellulose acetate sheet by the same operator. Conventional cephalometric analysis was performed with 17 measurements (6 linear and 11 angular) t test was used to assess differences in age and cephalometric variable between subjects grouped according to sex (male and female). A P value of £ 0.05 was considered statistically significant.
Results: No statistically significant differences were found between Senegalese men and women. This study shows an increase in the maxillary protrusion and a decrease in the mandibular protrusion with his corollary of skeletal class II. The mean of the vertical dimension measurements suggest a hyperdivergence. Protrusive lips were associated with incisors protrusion.
Conclusion: These results which show morphological differences between Senegalese subjects and other populations consolidate the idea that the racial and ethnic characteristics must be taken into account during orthodontic diagnosis and treatment planning.
Keywords: Cephalometric, standard, Senegalese

Retour au Sommaire


 Béance antérieure et attitude thérapeutique

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 131 - Septembre 2010- pages 35-48

Résumé
        
La béance antérieure peut être divisée en deux catégories : squelettique et dento-alvéolaire.
Les causes essentielles affectant les structures dento-alvéolaires, sont fonctionnelles ou mécaniques telle la rotation des premières molaires supérieures, une courbe de Spee exagérée et une supraclusion incisive, et un simple traitement orthodontique suffit mais la rééducation fonctionnelle reste la seule garantie de la stabilité de notre traitement.
Le but de ce travail est de présenter un article pédagogique qui mettre en exergue l’intérêt des éléments de diagnostic et, les indications du traitement orthodontique dans certaines situations cliniques de la béance antérieure ; ceci en détaillant la biomécanique du traitement de cette anomalie laquelle, peut nécessiter différentes stratégies thérapeutiques. La rééducation fonctionnelle reste toujours la seule garantie de la stabilité thérapeutique.
Pour des raisons pédagogiques, nous voulons présenter des formes stéréotypiques et également présenter des cas cliniques traités dans le service de consultation et de traitement dentaire et ceci pour répondre dans l’ordre à pareille demande.
Mots-clés : Infraclusion antérieure, diagnostic, traitement

Abstract

Anterior open bites can be divided into two categories: skeletal and dento-alveolar.
The etiology, basically affecting dento-alveolar structures, is functional or mechanical such as the rotation of the first higher molars, the exaggerated curve of Spee and the incisor supraclusion and the simple orthodontic treatment can bring a therapeutic success but functional rehabilitation remains the guaranty of such a stability of our treatment.
The purpose of this work is to make a teaching article which puts the point on the interest of the elements of the diagnosis and the orthodontic treatment indicated in certain clinical situations of anterior open-bite; this by detailing biomechanics of correction of this anomaly requiring various therapeutic strategies. Functional rehabilitation remains always the guaranty of such a therapeutic stability.
For the teaching aspect, we want to attach stereotypic forms and also to present clinical cases treated in the service of consultation and dental treatment in order to answer such a request.
Keywords : Anterior open-bite, diagnosis, treatment

Retour au Sommaire


Copyright © 2010 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM