Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°136 Décembre 2011

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Correction passive de l’infraclusion antérieure associée à une habitude de succion non-alimentaire (HSNA) : rapport de cas
P.I NGOM, A. TAMBA FALL, K.O. TOURE, A. BADIANE, J.S. DIOUF, K. DIOP BA

Entoconulid (cusp 6), metaconulid (cusp 7), post-metaconulid and pre-entoconulid expression on permanent mandibular first molar in the living Jordanian population and inter-trait interactions
A. KHRAISAT, F. ALSOLEIHAT, F.A. SAWAIR, A.I. SHAWEESH

Dosage du fluor dans les dentifrices commercialisés et les eaux de consommations en Algérie
D. MERGHACHE, B. BELLOUT, S. MERGHACHE, Z. BOUCHERIT-ATMANI

Effet de la stérilisation par autoclave sur l’état de surface des bagues orthodontiques après essayage en bouche
W. RERHRHAYE, B. OUAKI, F. ZAOUI, E. AALLOULA

Traditional and emerging oral health practices in parts of Nigeria
G.A OKE, O.O BANKOLE, O.O. DENLOYE, I.S. DANFILLO, C.O. ENWONWU

Etude comparative des dimensions transversales des arcades entre la classe I occlusale et les malocclusions de classe II1 et classe II2
A. HALIMI, M.F. AZEROUAL, R. ABOUQAL, F. ZAOUI


 Correction passive de l’infraclusion antérieure associée à une habitude de succion non-alimentaire (HSNA) : rapport de cas

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 136 - Décembre/December 2011 - pages 5-10

Résumé

On parle d’infraclusion antérieure lorsqu’il existe un espace dans le sens vertical entre les incisives maxillaires et leurs homologues mandibulaires, lorsque le sujet est en occlusion d’intercuspidation maximale (OIM). Il existe 2 type d’infraclusion : l’infraclusion à composante squelettique et l’infraclusion à composante dento-alvéolaire. La seconde est souvent associée à des habitudes de succion non alimentaires (HSNA) et peut évoluer défavorablement nécessitant un traitement plus complexe.
Une prise en charge interceptive, fondée sur la mise en place d’un dispositif dissuasif interférant avec le doigt objet de la succion, est présentée ici. Il s’agit d’une grille solidarisée à des bagues scellées sur les dents de 6 ans. En dehors du stress provoqué par le sevrage de la succion digitale et une perturbation passagère de l’alimentation, aucun autre effet secondaire indésirable n’est noté. Ce dispositif posé après constat de l’échec de l’abord psychologique a permis d’atteindre très vite l’objectif initial de faire cesser l’HSNA, mais en plus un bénéfice additionnel a été obtenu par la correction simultanée de l’infraclusion. Ce procédé thérapeutique doit être recommandé pour la prise en charge précoce de la succion du pouce et des autres formes d’HSNA.
Mots-clés : Infraclusion, succion, malocclusion

Abstract

The term anterior open bite refers to a vertical space between the upper and lower front teeth in maximum intercuspation. This malocclusal trait can accompany many malocclusions of the Angle’s classification. Two types of anterior open bite have been described: skeletal and dental open bite. The latter may have Non Nutritive Sucking Habits (NNSH) as causal factor and is deemed to aggravate without treatment.
This article presents an interceptive approach based on the use of a fixed passive appliance interfering with sucking habit. It consists of a crib soldered to bands adjusted to the maxillary first permanent or temporary second molars. The device was globally well accepted by the patient and has been effective in breaking the sucking habit and subsequently in closing the bite after only 5 month.
When psychological approach is not effective, a fixed deterrent device may be recommended for weaning children off nonnutritive sucking habits.
Keywords : Anterior open bite, sucking habits, malocclusion

Retour au Sommaire


 Entoconulid (cusp 6), metaconulid (cusp 7), post-metaconulid and pre-entoconulid expression on permanent mandibular first molar in the living Jordanian population and inter-trait interactions

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 136 - Décembre/December 2011 - pages 11-19

Abstract

Objectives : To determine the frequency of expression and sexual dimorphism of the following dental morphological traits on the permanent mandibular first molar (LM1) in the living Jordanians: Entoconulid (cusp 6; tuberculum sextum), metaconulid (cusp 7, tuberculum intermedium), post-metaconulid and pre-entoconulid (entostylid) traits. In addition, to analyze inter-trait interactions whenever possible was one of the aims.
Methods : Three hundred sixty school children (176 males, 184 females, ages 15.5 ± 0.4 years) from the middle of Jordan were involved. Impressions for the mandibular dental arches were taken, and dental casts were produced in 2009. The above-mentioned traits were observed. Z-value test between two proportions and nonparametric correlation analysis were used for data analysis.
Results : Cusp 7 on LM1 was found in 15.83 %, while cusp 6 on this tooth was found in 21.67% of the examined students. In comparison, both post-metaconulid and pre-entoconulid traits were found to be absent on LM1 in all observed subjects. Nonparametric correlation analysis revealed weak negative and statistically insignificant association between the expression of cusp 6 and 7 on LM1 among the living Jordanians.
Conclusion : Both cusp 6 and cusp 7 on LM1 are expressed in a relatively higher rate among the living Jordanian Arabs than other studied Western Eurasians, suggesting a significant gene flow from Sub-Saharan Africans and Mongolians to the Middle East. In addition, the insignificant weak correlation between cusp 6 and 7 on LM1 suggests that these two dental morphological traits are both genetically and phenotypically independent.
Keywords:  Entoconulid, metaconulid, post-metaconulid, pre-entoconulid, sexual dimorphism

Résumé

Objectifs : Déterminer la fréquence de l’expression et le dimorphisme sexuel des traits morphologiques dentaires suivants au niveau de la 1ère molaire permanente mandibulaire chez des jordaniens contemporains : l’entoconide (cuspide 6; sextum tuberculum), le métaconulide (cuspide 7, tuberculum intermedium), le post-métaconulide et le pré-entoconulide (entostylide). Lorsque l’analyse des interactions entre ces différents traits était possible, celle-ci était un autre objectif.
Méthodes : Trois-cent six élèves (176 garçons et 184 filles, âgés de 15,5 ± 0,4 ans) vivant dans le centre de la Jordanie étaient inclus. Des empreintes de l’arcade mandibulaire étaient prises et des moulages en plâtre réalisés en 2009. La présence des traits mentionnés ci-dessus était observée. Le test Z de comparaison entre 2 proportions et une recherche de corrélation non paramétrique étaient utilisés pour l’analyse des données.
Résultats : La cuspide 7 (métaconulide) était trouvée chez 15,83 % des sujets et la cuspide 6 (entoconide) chez 21,67%. Comparativement, aussi bien le post-métaconulide que le pré-entoconulide (entostylide) étaient absents sur la 1ère molaire mandibulaire des sujets examinés. L’analyse des corrélations non paramétriques a montré une association faible et non significative entre l’expression de la cuspide 6 et celle de la cuspide 7 chez ces jordaniens.
Conclusion : Les cuspides 6 et 7 sont exprimées à un taux relativement plus importants chez les jordaniens contemporains d’origine arabe que chez les autres eurasiens occidentaux, ce qui suggère un transfert de gène important entre les africains subsahariens et les mongols du Moyen Orient.
Mots-clés : Entoconide, Métaconulide, post-métaconulide, pré-métaconulide, dimorphisme sexuel

Retour au Sommaire


 Dosage du fluor dans les dentifrices commercialisés et les eaux de consommations en Algérie

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 136 - Décembre/December 2011 - pages 20-28

Résumé

De plus en plus de preuves scientifiques démontrent que les fluorures exercent une action cariostatique à l’interface plaque-salive-dent durant les attaques carieuses. Les fluorures ralentissent la déminéralisation et favorisent la reminéralisation. Leur action est optimale, dans le milieu buccal, à de faibles concentrations administrées de façon continuelle.
L’usage des pâtes dentifrices fluorées au cours du brossage des dents est une méthode simple, rationnelle d’application topique quotidienne de fluor, largement employée dans l’optique de prévention de la carie dentaire et pouvant même être considérée comme une mesure de santé publique. L’ingestion d’eau fluorée représente elle-même un moyen privilégié de l’application locale de fluor.
Notre travail a porté sur une étude quantitative du fluor dans le dentifrice et l’eau potable, et comparative entre le produit local et l’importé pour les dentifrices, et l’eau minérale et d’adduction publique.
La méthode standard de dosage de fluor basée sur la potentiométrie et la distillation a prouvé que 50% des dentifrices testés renferment des concentrations convenables pour qu’un produit de soin dentaire lutte contre la carie.
L’eau du robinet de Tlemcen contient une teneur en fluor acceptable. Alors que, l’eau minérale se trouve avec un apport excessif capable de provoquer la fluorose. De cela, l’application topique d’une quantité convenable de fluor de façon quotidienne en respectant les précautions n’assure pas seulement de prévenir la carie dentaire, mais aussi de la stabiliser si elle est déjà existante.
Mots-clés : Fluor, Carie dentaire, Dentifrice,  Eau potable,  Dosage de fluor

Abstract

More and more scientific evidence show that fluorides have a cariostatic action to the plaque-saliva-tooth interface during cariogenous dissolution. Fluorides slow down demineralization and enhance remineralization. Their action is optimal, in the oral environment, when used at low concentrations on a continuous basis. The use of the fluorinated toothpastes during brushing of the teeth is a simple, rational method of daily topics application of fluorine, largely used in the context of prevention of dental caries and which can even be regarded as a public health measure.
The water ingestion fluorinated represents itself an excellent average of the local application of fluorine.
Our work concerned a quantitative study of fluorine in toothpaste and drinking water, and comparative between the local product and the imported one for the toothpastes, and the mineral water and public supply. The standard method of fluorine based on the potentiometry and distillation has shown that 50% of the tested toothpastes contain adequate concentration so that a product of dental care fights against decay.
The Tlemcen tap water contains acceptable fluorine content, but the mineral water, with an excessive contribution, can cause fluorose. Of this, we can deduce that a topical application of a suitable quantity of fluorine on a daily basis in accordance with the precautions is not only the prevention of dental caries, but also to stabilize it if it already exists.
Keywords: Fluorine, Dental decay, Toothpaste, Drinking water, Fluorine proportioning

Retour au Sommaire


 Effet de la stérilisation par autoclave sur l’état de surface des bagues orthodontiques après essayage en bouche

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 136 - Décembre/December 2011 - pages 29-34

Résumé

Les stérilisations répétées des bagues orthodontiques, après essayage en bouche, sont susceptibles d’entraîner des modifications de leurs propriétés de surface. A travers cette étude nous avons essayé d’observer l’effet de la stérilisation par autoclave sur la surface des bagues orthodontiques, ainsi que l’apport de l’utilisation des ultrasons dans la chaîne de stérilisation.
L’échantillon était composé de 30 bagues orthodontiques réparties en 5 groupes : un groupe de bagues neuves (témoins) et 4 groupes ayant subi respectivement 1 cycle, 3 cycles, 5 cycles et 7 cycles de stérilisation à l’autoclave selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé. Pour la moitié des bagues de chaque groupe, le nettoyage aux ultrasons n’a pas été réalisé. 
L’investigation de la surface a utilisé le microscope électronique à balayage et la micro-analyse élémentaire par rayons X.
Les bagues à l’état neuf, ont présenté à l’examen de leurs surfaces des irrégularités probablement dues aux procédures de fabrication.
Toutes les bagues nettoyées sans les ultrasons, ont montré la présence de contaminations et de discolorations. Par ailleurs, il n’y avait pas de modifications des surfaces des bagues nettoyées aux ultrasons avant stérilisation.
La présence d’irrégularités associées aux dépôts observés à la surface des bagues, pourrait être le siège de biocorrosion en favorisant l’accumulation de biofilm.
La durée de séjour des bagues orthodontiques en bouche, pendant la thérapeutique orthodontique, étant importante, l’effet de la stérilisation sur la surface des bagues orthodontiques doit susciter d’autres recherches scientifiques, dans le but de connaître les effets à long terme de la stérilisation qui reste un procédé incontournable dans notre pratique quotidienne.
Mots-clés : Stérilisation autoclave, Bagues orthodontiques, Nettoyage ultrasons

Abstract

Repeated sterilizations of the orthodontic bands, after fitting in mouth, are likely to involve modifications of their surface properties. Through this study we have tried to observe the effect of sterilization by autoclave on the surface of the orthodontic bands, as well as the contribution of the use of ultrasound in the chain of sterilization.
The sample was composed of 30 orthodontic bands divided into 5 groups : a group of new bands (witnesses) and 4 groups having undergone respectively 1 cycle, 3 cycles, 5 cycles and 7 cycles of autoclave sterilization according to the World Health Organization recommendations. For half of each group bands, ultrasonic cleaning has not been provided.
The scanning electron microscopy with the elementary microanalysis by x-rays was used for the investigation of surface. At the exam, new bands showed surface irregularities probably due to manufacturing procedures.
And the bands, without ultrasonic cleaning, showed the presence of contamination and discolourations. Moreover, there were no modifications on the surface of the bands cleaned by ultrasounds before sterilization.
The presence of surface irregularities associated with deposits observed on the bands surface, may be the site of bio corrosion by contributing bio film accumulation.
The stay duration of the orthodontic bands in mouth, during orthodontic treatment, is important. So the effect of sterilization on the surface of the orthodontic bands must encourage other scientific research to determine the long term effects of sterilization which remains an essential process in our daily practice.
Keywords : Autoclave sterilization, Orthodontic bands, Ultrasonic cleaning

Retour au Sommaire


 Traditional and emerging oral health practices in parts of Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 136 - Décembre/December 2011 - pages 35-46

Abstract

Objective : The purpose of this study was to document the beliefs and perceptions and emerging oral health care practices in parts of Nigeria.
Methods : A descriptive study, based in four different locations that were selected to reflect urban-rural and geographical spread, was conducted. Focus group discussions and in-depth interviews were conducted among representative groups and significant gatekeepers in the study areas. The discussions focused on oral health problems frequently encountered in the communities, their dietary and snacking habits as well as the dental remedies commonly employed by the people for prophylactic and therapeutic purposes.
Results : It was revealed that in both rural and urban low- to- middle socio-economic classes, periodontitis was the commonest dental problem in adults, while dental caries in children appeared to be also a cause for concern especially in northern Nigeria and the urban south. Most adults ate the local staple carbohydrate diets, however large quantities of cariogenic snacks were reported to be consumed. Chewing sticks and locally prepared toothpastes ranked prominent among the tooth cleaning implements, but many in the cities used toothbrushes. Various dental care remedies were employed ranging from warm saline wash to herbal preparations, antibiotics and battery water. In communities studied, the belief in ill defined “worms” as causative agents of all oral health problems was very firm. Consultation with traditional oral healthcare practitioners was a practice commonly observed in all study sites.
Conclusion : This study has highlighted specific areas for intervention in disease prevention and oral health promotion in Nigeria.
Keywords: Oral Health, Attitude to health, African traditional medicine

Résumé 

Objectif : Cette étude avait pour but de documenter les croyances, perceptions et pratiques émergeant de la santé orale au Nigeria.
Méthodes : Cette étude descriptive était basée sur quatre sites sélectionnés pour refléter la distribution géographique urbaine et rurale. Les groupes de discussion et d’interviews approfondis étaient conduits parmi les groupes représentatifs et les représentants (autochtones) de ces sites d’étude. Les discussions se focalisaient sur les problèmes de santé dentaire fréquemment rencontrés dans les communautés, le régime et les habitudes alimentaires aussi bien que les médicaments dentaires communément utilisés par ces populations pour la prévention et le traitement.
Résultats : Cette étude a montré que dans les classes socio-économiques pauvres ou moyennes en milieu urbain et rural, la maladie parodontale était le problème dentaire le plus commun chez les adultes, tandis que la carie dentaire chez les enfants apparaissait être un problème sérieux spécialement au Nord du Nigéria et la zone urbaine du Sud. La plupart des adultes avait un régime alimentaire en glucides provenant de produits locaux, toutefois une grande quantité de produits de grignotage cariogènes étaient consommés. Les bâtons frotte-dent et les pâtes dentifrices locales étaient au premier rang des produits utilisés mais beaucoup en ville utilisaient des brosses à dents. De nombreuses variétés de médicaments à usage dentaire étaient utilisées allant de l’eau chaude salée aux préparations de plantes médicinales, antibiotiques et eau de batteries. Dans les communautés étudiées, la croyance de maladies liées aux “vers” comme agents pathogènes de tous les problèmes de santé dentaire était significative. La consultation de tradi-praticiens en santé dentaire était une pratique communément observée dans tous les sites d’étude.
Conclusion : Cette étude souligne des régions spécifiques d’intervention dans la prévention de la maladie dentaire et la promotion de santé dentaire au Nigeria.
Mots-clés: Hygiène orale, Attitude face à la santé dentaire, Médecine traditionnelle africaine

Retour au Sommaire


 Etude comparative des dimensions transversales des arcades entre la classe I occlusale et les malocclusions de classe II1 et classe II2

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 136 - Décembre/December 2011 - pages 47-52

Résumé              

Le but de ce travail a été de comparer les dimensions transversales des arcades maxillaires et mandibulaires dans la région canine et molaire entre trois groupes de patients : le premier groupe présentait une occlusion en classe II1, le second une classe II2 et un troisième une classe I occlusale.
Cette étude a été menée sur un échantillon de 94 patients, avec une moyenne d’âge de 20 ± 3 ans : 31 patients présentaient une occlusion en classe I, 33 une occlusion en classe II1 et 30 présentaient une classe II2 dentaire.
Pour réaliser cette étude, nous avons mesuré sur les moulages maxillaires et mandibulaires de chaque patient la distance intercanine et intermolaire (interfosse centrale).
La comparaison des variables a été réalisée en utilisant l’analyse de variance ANOVA ; le test post-hoc retenu est le test Bonferrroni.
Sur la base de notre étude, on peut tirer les résultats suivants :

  • La distance intercanine maxillaire est plus étroite dans la classe II1 par rapport à la classe II2 de 2 mm “p < 0.05”,
  • La distance intercanine mandibulaire est plus étroite dans la classe II1 par rapport à la classe II2 de 1,3 mm “p < 0.05”,
  • La distance intermolaire (interfosse) maxillaire est plus étroite dans la classe II1 par rapport à la classe I de 2,2 mm “p < 0.05”,

Mots clés : Distance intercanine, distance intermolaire, classe II division 1, classe II division 2, classe I

Abstract

The purpose of this work was to compare transverse dimensions of the maxillary and mandibular arches in the canine and molar region between three groups of patients: the first group had an occlusion in class II division 1, the second one a dental class II division 2 and the third one, a class I bite.
Our sample is composed of 94 patients, with an average age of 20 ± 3 years: 31 patients presented a class I occlusion, 33 a class II1 and 30 cases presented a dental class II2.
For this study, we measured, on the maxillary and mandibular dental casts of each patient, the intercanine and intermolar canine (central inter fossa).
Comparison of variables was conducted using the variance analysis ANOVA; the selected post-hoc test is the Bonferrroni test.
On the basis of our study, we can get the following results:

  • Maxillary intercanine distance is narrower in class II1 compared to class II2 of 2 mm “p < 0.05”
  • Mandibular intercanine distance is narrower in class II1 compared to class II2 of 1, 3 mm “p < 0.05”
  • Maxillary intermolar distance (inter fossa) is narrower in class II1 compared to class I of 2, 2 mm “p < 0.05”

Keywords:  Intercanine distance, intermolar distance, class II division 1, class II division 2, class I

Retour au Sommaire


Copyright © 2011 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM