Archives
Année 2012
Année 2013
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°139 Septembre 2012

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

DMF from WHO Basic Methods to ICDAS II Advanced Methods : a systematic review of literature
CAO : des méthodes de bases de l'OMS aux méthodes avancées de l'ICDAS II : une revue systématique de la littérature
J. CLARA, D. BOURGEOIS, M. MULLER-BOLLA

Apical root resorption in patients wearing orthodontic appliances
Résorption radiculaire chez des patients porteurs d'appareils orthodontiques
L. OUSEHAL, L. LAZRAK, F.E. ESSMAALI, P.I. NGOM

Les alvéolites : revue de littérature
Alveolitis : review of literature
M. LARAKI, S. CHBICHEB, W. EL WADY

Caries risk management  : effect on caries incidence in a sample of Lebanese preschool children
Contrôle du risque carieux : effet sur l’incidence carieuse dans un groupe d’enfants libanais d’âge préscolaire
N.R. CHEDID, D. BOURGEOIS, H. KALOUSTIAN, C. PILIPILI, N.Z. BABA

Dentoalveolar abscess among children attending a dental clinic in Nigeria
Abcès dento-alvéolaire parmi des enfants d’une clinique dentaire au Nigeria
C.C. AZODO, N.M. CHUKWUMAH, E.B. EZEJA


 DMF from WHO Basic Methods to ICDAS II Advanced Methods : a systematic review of literature

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 139 - Septembre/September 2012- pages 5-11

Abstract

Background : Evaluation of caries status has changed with emergence of modified ways of managing the condition. There is a need to assess the relationship between the old and new methods of registering caries.
Objective : To identify the ICDAS II codes to be used to record the D-component of the DMF index as defined in the WHO Basic Methods, 1997 publication.
Method : A review of literature published between January 2002 and January 2012 was undertaken using “ICDAS” as keyword in an electronic search. Only epidemiological studies that used ICDAS II as an evaluation criterion calculated the DMF indices and gave the ICDAS II codes for the diagnosis of caries lesions, were included.
Results : Fourteen studies met the inclusion criteria. The DMF designations that corresponded with the WHO definition were D3-6MF (10 studies), D4-6MF (4 studies) or D5-6MF (3 studies). The D-component referred to cavitated carious lesions (7 studies) or dentine caries (7 studies), but there was no consensus on the ICDAS II codes that are used to define them. Only the ICDAS II codes 5 and 6 had unanimous support; they were always counted as “Caries”, but there was less certainty for codes 3 and 4. The only study on fields that compared both methods showed D3-6 to be the always associated with the D-component of the DMF index as defined in the WHO Basic Methods. 
Conclusion : There was disagreement of the ICDAS II codes to be used for the DMF calculation; and when there was a need to compare DMF values between studies, the diagnosis threshold should be verified to be the same.
Keywords: ICDAS, WHO, DMF, epidemiologic studies, children

Résumé
CAO : des méthodes de bases de l'OMS aux méthodes avancées de l'ICDAS II : une revue systématique de la littérature

Contexte : L’évaluation de la santé bucco-dentaire a évolué avec le nouveau concept de la maladie carieuse. Il est nécessaire de connaitre les concordances entre les anciennes et les nouvelles méthodes d’enregistrement des lésions carieuses.
Objectif : Identifier les codes d’ICDAS II à employer pour enregistrer la composante C de l’indice CAO, définit par l’OMS en 1997.
Méthode : Une revue de la littérature des articles publiés entre janvier 2002 et janvier 2012 a été réalisée en utilisant “ICDAS” comme mot-clé pour la recherche électronique. Seules les études épidémiologiques qui ont employé ICDASII comme critère d’évaluation, calculé les indices CAO et ont donné les codes d’ICDAS II utilisés pour le calculer, ont été incluses.
Résultats : Quatorze études ont répondu aux critères d’inclusion. Les CAO calculés étaient le C3-6AO (10 études), C4-6AO (4 études) ou C5-6AO (3 études). La composante C faisait référence aux lésions carieuses cavitaires (7 études) ou aux lésions dentinaires (7 études), et il n’y avait aucun consensus sur les codes d’ICDAS II employés pour les définir. Seules les lésions ICDAS II 5-6 étaient unanimement considérées comme carieuses. En revanche, l’utilisation des codes ICDAS II 3-4 ne faisait pas l’unanimité. La seule étude épidémiologique qui avait comparé les deux méthodes a montré que C3-6 correspondait à la composante C de l’indice CAO défini par l’OMS.
Conclusion : Il y avait des désaccords sur les codes d’ICDAS II à employer pour le calcul du CAO. Ainsi pour comparer les valeurs de CAO de différentes études, il est nécessaire de se référer au seuil de diagnostic carieux utilisé, qui doit être le même.
Mots-clés : ICDAS, OMS, CAO, étude épidémiologique, enfants

Retour au Sommaire


 Apical root resorption in patients wearing orthodontic appliances

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 139 - Septembre/September 2012- pages 12-18

Abstract

The aim of our study was to evaluate the incidence of orthodontically induced root resorption during the tooth alignment and leveling phase, and to assess the impact of the variables age, sex and degree and direction of incisor displacement. We studied a consulting population at the dentofacial orthopaedics unit of the Dental Consultation and Treatment Centre (DCTC), Casablanca. Our sample was composed of 30 exposed cases and 30 non-exposed cases, followed up for a period of 8 months. A survey document was drawn up for data collection, and retro-alveolar radiographic imaging was used to evaluate resorption. Our results showed that the patients receiving orthodontic treatment all developed minor root resorptions during the alignment and levelling phase in the incisor group. We found that the central incisors underwent greater resorption than the lateral incisors.
Keywords : Root resorption, orthodontic treatment, alignment, leveling, retro alveolar

Résumé
Résorption radiculaire chez des patients porteurs d'appareils orthodontiques

L’objectif de notre étude était d’évaluer l’incidence de la résorption radiculaire d’origine orthodontique durant la phase d’alignement-nivellement ainsi que d’évaluer l’impact de certaines variables telles que l’âge, sexe, et le taux de déplacement incisif chez une population consultante au service d’ODF du Centre de Consultation et de Traitement Dentaire de Casablanca (CCTD). Notre échantillon a été composé de 30 cas exposés et 30 cas non exposés qui ont été suivis pendant une période de 8 mois. Une fiche d’enquête a été établie pour la collecte des données, et le critère de jugement utilisé pour évaluer les résorptions a été la prise de clichés rétro-alvéolaires. Les résultats ont montré que les patients bénéficiant de traitement orthodontique ont tous développés des résorptions radiculaires minimes pendant la phase d’alignement-nivellement, au niveau du groupe incisif. Il a également été relevé que les incisives centrales présentaient plus de résorption que les incisives latérales.
Mots-clés : Résorption radiculaire, traitement orthodontique, alignement, nivellement, rétro-alvéolaire

Retour au Sommaire


 Les alvéolites : revue de littérature

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 139 - Septembre/September 2012- pages 19-25

Résumé 

Les alvéolites sont des complications infectieuses succédant à l’extraction dentaire. Elles se présentent sous deux formes : sèche, caractérisée par syndrome douloureux et un alvéole déshabitée, et suppurée, qui s’identifie par des douleurs provoquées et un alvéole comblé. Leurs étiopathogénies restent un sujet d’interrogation vue la rareté d’études concernant cette complication. Néanmoins, le traitement est en majorité favorable par une sédation de la douleur et la mise en route d’une cicatrisation physiologique. A partir de cet article, nous allons faire le point sur leurs formes cliniques, leurs étiologies ainsi que le traitement suivi.
Mots-clés : Extraction dentaire, alvéolite, complication infectieuse

Abstract
Alveolitis : review of literature

Alveolitis are infectious complications following the dental extraction. They appear under two forms : dry, characterized by a painful syndrome and uninhabited alveolus, and suppurative, which becomes identified by provoked pain and alveolus filled. Their etiopathogenesis remain a subject of interrogation because of the rarity of studies concerning this complication. Nevertheless, treatment is mainly favorable by a sedation of the pain and the startup of a physiological healing. From this article, we are going to review their clinical forms, their etiology as well as the followed treatment.
Keywords : Dental extraction, alveolitis, infectious complication

Retour au Sommaire


 Caries risk management  : effect on caries incidence in a sample of Lebanese preschool children

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 139 - Septembre/September 2012- pages 26-40

Abstract

Objectives : This clinical prospective study describes how caries preventive measures applied according to caries risk affect new caries incidence in a group of preschoolers, as compared to a group where standardized caries prevention is applied, regardless of risk.
Method and materials : Healthy children, aged four years or less, recruited at the Faculté de Médecine Dentaire, Université Saint-Joseph, Beirut, Lebanon were assigned, after parental consent, to an experimental or a control group. Caries risk was determined based on a parental questionnaire, salivary levels of Streptococcus mutans (Sm) and Lactobacillus (Lb), salivary buffer capacity, plaque levels and carious lesions prevalence, then subjects were classified into four caries risk categories. In the experimental group, preventive measures designed for each risk category were applied periodically, whereas control subjects received only standardized preventive measures at regular intervals. All subjects were reevaluated for Sm, Lb, salivary buffer capacity, plaque and new carious lesions after 24 months.
Results : Statistically significant reductions in salivary Sm (p=0.001) and Lb (p=0.003) levels, plaque scores (p=0) and caries incidence (p=0.003) were observed in the experimental group. In the control group, no significant differences were observed between initial and final Sm (p=0.18) and Lb (p=0.109) levels or plaque scores (p=0.255), and caries incidence was not significantly reduced (p=0.584).
Conclusion : The present study’s results suggest that caries preventive measures applied according to caries risk may reduce caries risk factors and new caries incidence in preschool-aged children. These findings deserve further investigation to benefit early childhood caries prevention on a larger scale. 
Keywords : Early childhood caries, caries risk, dental prevention, fluoride, chlorhexidine, dfs, dental plaque, Streptococcus mutans, Lactobacillus, clinical prospective study

Résumé
Contrôle du risque carieux : effet sur l’incidence carieuse dans un groupe d’enfants libanais d’âge préscolaire

Objectifs : Cette étude clinique prospective décrit comment la prévention carieuse appliquée selon le risque carieux affecte l’incidence carieuse dans un groupe d’enfants d’âge préscolaire, comparé à un groupe où une prévention standardisée est appliquée, indépendamment du risque. 
Matériel et méthodes : Des enfants sains, de quatre ans ou moins, recrutés à la faculté de Médecine Dentaire, Université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban ont été assignés à un groupe expérimental ou témoin après consentement parental, et classés selon quatre catégories de risque carieux, déterminées d’après un questionnaire parental, les taux salivaires de Streptocoque mutans (Sm), Lactobacille (Lb) et plaque, le pouvoir tampon salivaire et la prévalence carieuse. Des mesures préventives adaptées au risque ont été périodiquement appliquées au groupe expérimental, les témoins recevant seulement des mesures préventives standardisées à intervalles réguliers. Après 24 mois, tous les sujets ont été réévalués pour les taux de Sm, Lb et plaque, le pouvoir tampon salivaire et les nouvelles lésions carieuses.
Résultats : Dans le groupe expérimental, des réductions statistiquement significatives des taux de Sm (p=0.001), Lb (p=0.003) et plaque (p=0) ainsi que de l’incidence carieuse (p=0.003) ont été observées. Dans le groupe témoin, il n’y avait ni différences significatives entre les niveaux initiaux et finaux de Sm (p=0.18), Lb (p=0.109) ou plaque (p=0.255), ni réduction significative de l’incidence carieuse (p=0.584).
Conclusion : Les résultats de cette étude suggèrent qu’adapter les mesures préventives au risque carieux individuel pourrait réduire les facteurs de ce risque et l’incidence carieuse dans un groupe d’âge préscolaire. D’autres investigations devraient approfondir ces résultats, dans l’intérêt d’une prévention à plus grande échelle de la carie de la petite enfance. 
Mots-clés : Carie de la petite enfance, risque carieux, prévention dentaire, fluor, chlorhexidine, cof, plaque dentaire, Streptocoque mutans, Lactobacille, étude clinique prospective

Retour au Sommaire


 Dentoalveolar abscess among children attending a dental clinic in Nigeria

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 139 - Septembre/September 2012- pages 41-46

Abstract

Objective : To determine the incidence and causes of dentoalveolar abscess among children attending an outpatient dental clinic in Nigeria.
Material and methods : This is a retrospective study of paediatric dental patients treated in University of Benin Teaching Hospital, Benin City from October 2010 to September 2011.
Results : The incidence of dentoalveolar abscess was 6.4% (53/824). However only 42 cases had their case notes retrieved for final research analysis. It occurred mostly in the lower right quadrant of the mouth. The affected children were majorly males and first or second child of monogamous family. A total 17 (40.5%) of the affected children were in the 6-11 years age group. This was the first dentist consultation among 35 (83.3%) of the children. The presenting complaint was toothache among two-thirds of the children. History of asthma, tonsillitis, peptic ulcer disease and previous surgery were medical history elicited from 6 (14.3) of the patients. The most implicated tooth was deciduous first molar. The causes of abscess include untreated dental caries 35 (83.3%), trauma 5 (11.9%), failed restoration 1 (2.4%) and periodontal diseases 1 (2.4%). Periapical radioluscency was predominant radiological finding among affected children. Tooth extraction was commonest treatment done.
Conclusion : The incidence of dentoalveolar abscess among children was significant. The high frequency of untreated dental caries as the cause of dentoalveolar abscess indicates the need for school and community-based preventive strategies like encouraging infant oral health and preventive dentistry programs and early treatment intervention and dental health education.
Keywords: Dentoalveolar abscess, infection, children, dental clinic, Nigeria

Résumé
Abcès dento-alvéolaire parmi des enfants d’une clinique dentaire au Nigeria

Objectif : Déterminer l’incidence et les causes d’abcès dento-alvéolaire chez les enfants fréquentant une clinique dentaire au Nigeria. 
Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur des enfants traités au Centre Hospitalier Universitaire de Benin City d’octobre 2010 à septembre 2011.
Résultats : L’incidence des abcès dento-alvéolaires était de 6,4% (53/824). Toutefois seuls 42 cas avaient leurs dernières analyses. Ils étaient surtout présents dans le quadrant inférieur droit de la bouche. Les enfants concernés étaient majoritairement des garçons et premier ou deuxième enfant d’une famille monogame. Dix-sept (40,5 %) des enfants atteints étaient âgés de 6 à 11 ans. Il s’agissait de la première consultation chez le dentiste pour 35 (83,3 %) enfants. Le motif de consultation était le mal de dents chez les deux-tiers des enfants. Des antécédents d’asthme, d’amygdalite, d’ulcère gastro-duodénal et de chirurgie étaient notés chez 6 (14,3) des patients. La dent la plus atteinte était la première molaire de lait. Les causes d’abcès étaient les caries dentaires non traitées 35 cas (83,3%), les traumatismes 5 cas (11,9 %), échec de restauration 1 cas (2,4 %) et les maladies parodontales
1 cas (2,4 %). La radiotransparence périapicale a apporté, majoritairement, la confirmation radiologique chez les enfants atteints. L’extraction dentaire a été le traitement le plus fréquent.
Conclusion : L’incidence des abcès dento-alvéolaires chez les enfants a été significative. La fréquence élevée de caries non traitées comme cause d’abcès dento-alvéolaire indique la nécessité pour les écoles et les centres de santé communautaire à développer des stratégies encourageant les soins dentaires et des programmes de prévention et traitement précoce.
Mots-clés :  Abcès dento-alvéolaire,  infection,  enfants, clinique dentaire,  Nigeria

Retour au Sommaire


Copyright © 2012 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM