Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°142 Juin 2013

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Three-dimensional facial architecture in normodivergent class I Caucasian subjects
Architecture faciale tridimensionnelle chez des patients de type caucasien normodivergents en Classe I
J.V. GHOUBRIL, F.M. ABOU OBEID

Maternal knowledge and awareness of factors affecting oral health in the paediatric population
Connaissances des futures mamans et sensibilisation sur les facteurs affectant la santé bucco-dentaire pédiatrique
J.O. EIGBOBO, C.O. ONYEASO

La carie dentaire en milieu scolaire à Brazzaville (Congo)
Tooth decay in school environment at Brazzaville (Congo)
A.R. OKOKO, G. EKOUYABOWASSA, E. MOYEN, A.P.G. OKO, L.C. TOGHO ABESSOU, A. MBIKA-CARDORELLE, H.L ATANDA, G.M. MOYEN

Occupational stress among dental house officers and students in a tertiary healthcare centre
Stress professionnel chez les internes et étudiants dentaire dedans un centre d’enseignement supérieur de la santé
C.C. AZODO, E.B. EZEJA

Dental extraction as a risk factor for bisphosphonate related osteonecrosis of the jaw in cancer patients : an update
L’extraction dentaire comme facteur de risque d’ostéonécrose de la mâchoire associée aux biphosphonates chez des patients atteints de cancer : une mise à jour
A. UTREJA, K. ALMAS, F. JAVED


Three-dimensional facial architecture in normodivergent class I Caucasian subjects

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 142 - Juin/June 2013 - pages 5-14

Abstract

Introduction : The aims of this study were to (1) define facial architecture in Caucasian patients with normodivergent, skeletal and dental class I using Treil’s cephalometric analysis, which is based on computed tomography (CT), and (2) develop a scheme to determine individual balance or normality in relation to linear, angular and volumetric parameters.
Material and methods : The CT data of 60 adult subjects were equally divided between both genders.
Based on anatomical points located along the trigeminal neuro-matricial facial growth axes, a three dimensional maxillo-facial architecture was constructed.
Results : Volumetric and linear parameters were greater in males (0.000 < p< 0.044) except for the
anterior and posterior mandibular width. Sexual dimorphism was not observed with angular parameters.
There was no correlation between volumetric and angular parameters. The correlation tests showed that the total volume of the frame increases with infraorbital depth, supraorbital depth, posterior mandibular width and facial height (0.526 < r < 0.777), while it was not associated with the maxillo-orbital width (0.252 < r < 0.389). Total and orbital volumes were more correlated with posterior than with anterior mandibular width. Maxillo-mandibular volume of the frame was more cor-related with orbital depth (0.591 < r < 0.742) than the orbital volume (0.482 <r < 0.589).
Conclusions : The results allowed us to establish three-dimensional cephalometric standards, and to replace the tenet of normality, which is a mean value of calculated parameters, by the concept of individual balance among volumetric entities. While sagittal and vertical dimensions affect volumetric changes of the frame, the transverse dimension does not.
Keywords : Balance, CT scanner, normality, standards

Résumé
Architecture faciale tridimensionnelle chez des patients de type caucasien normodivergents en Classe I

Introduction : L’objectif de cette étude est de (1) définir l’architecture faciale chez les patients Caucasiens normo-divergents en classe I squelettique et dentaire à partir d’une acquisition tomodensitométrique tridimensionnelle en utilisant l’analyse de Treil, et (2) trouver un concept d’équilibre ou de normalité individuelle concernant les paramètres linéaires, angulaires et volumiques.
Matériels et méthodes : L’échantillon comporte 60 sujets également répartis entre les deux sexes. A partir de repères anatomiques situés sur les axes trigéminaux de la croissance neuro-matricielle de la face, un modèle tridimensionnel de l’architecture maxillo-faciale a été construit.
Résultats : Les paramètres linéaires et volumiques sont plus grands chez les hommes (0,000 < p < 0,044) à l’exception des largeurs mandibulaires antérieure et postérieure. Le dimorphisme sexuel n’a pas été observé au niveau des paramètres angulaires. Les tests de corrélation ont montré que le volume total de la charpente augmente avec les profondeurs sous et sus-orbitaires, la largeur mandibulaire postérieure et la hauteur faciale (0,526 < r < 0,777), alors qu’il n’était pas associé à la largeur maxillo-orbitaire (0,252 < r <
0,389). Les volumes orbitaire et total sont plus corrélés avec la largeur mandibulaire postérieure qu’ave cl’antérieure. Le volume maxillo-mandibulaire est corrélé avec la profondeur orbitaire (0,591<r<0,742) plus que le volume orbitaire (0,482 < r < 0,589).
Conclusion : Les résultats nous ont permis d’établir des normes céphalométriques tridimensionnelles, et de remplacer le principe de normalité, qui est une valeur moyenne des paramètres calculés, par la notion d’équilibre individuel entre entités volumétriques. Tandis que les dimensions sagittale et verticale affectent les changements volumétriques de la charpente, la dimension transversale n’a aucune influence.
Mots-clés : Equilibre individuel, scanner, normalité, normes

Retour au Sommaire


Maternal knowledge and awareness of factors affecting oral health in the paediatric population

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 142 - Juin/June 2013 - pages 15-24

Abstract
           
Aim : To assess expectant mothers on their knowledge and awareness of factors affecting paediatric oral health.
Method : Seven hundred and six women in different stages of pregnancy were recruited from the antenatal clinic of the University of Port Harcourt Teaching Hospital over a period of four weeks. A self-administered structured questionnaire on socio-demographic information, oral health knowledge and oral health behaviour was filled by the participants. Data was analyzed using SPSS version 17.
Results : The mean age of the subjects was 29.6 (SD + 4.4) years. Seventy percent of them had tertiary education and 63.9% were unemployed. A significant proportion (83.4%) of the women had medium to high score (>50%) in the knowledge of causal and preventive factors in dental caries and gingivitis. Over seventy nine percent (79.2%) of them acknowledged that primary teeth are important, but 43.6% did not know whether primary teeth should be restored or not. Only 39.3% of the women knew that leaving a feeding bottle/breast in the mouth of a sleeping child could be harmful to the teeth. Knowledge of the role of bacteria in gingivitis (81.3%) and dental caries (86.6%) was high.  Over 45% of participants agreed that mothers could transmit cariogenic bacteria to their children. Only 0.7% of the women had taken their children to the dental clinic for routine checkup.
Conclusion : Most of the participants had medium to high knowledge of the factors that affect paediatric oral health, yet the participants did not demonstrate adequate and proper concomitant oral health practice.
Keywords: Maternal knowledge, awareness, paediatric oral health

Résumé
Connaissances des futures mamans et sensibilisation sur les facteurs affectant la santé bucco-dentaire pédiatrique

But : Evaluer les connaissances des futures mamans et leur sensibilisation sur les facteurs affectant la santé bucco-dentaire pédiatrique.
Méthode : Sept cent six femmes à différents stades de la grossesse ont été recrutées dans la clinique prénatale de l'hôpital universitaire de Port Harcourt sur une période de quatre semaines. Un questionnaire auto-administré structuré sur des informations socio-démographiques, les connaissances et les comportements de santé bucco-dentaire a été rempli par les participants. Les données ont été analysées à l'aide du logiciel SPSS version 17.
Résultats : L'âge moyen des sujets était de 29,6 (SD ± 4,4) ans. Soixante-dix pour cent d'entre eux avaient un niveau d’éducation de l'enseignement supérieur et 63,9% étaient au chômage. Une proportion importante (83,4%) des femmes avaient un score élevé à moyen (> 50%) dans la connaissance des facteurs de causalité et préventif de la carie dentaire et la gingivite. Plus de 79% (79,2%) d'entre eux ont reconnu que les dents de lait étaient importantes, mais 43,6% ne savaient pas si elles devaient être restaurées ou non. Seuls 39,3% des femmes savaient que de laisser un biberon/sein dans la bouche d'un enfant endormi peut être nocif pour les dents. La connaissance du rôle des bactéries dans la carie dentaire (86.6%) et la gingivite (81,3%) était élevée. Plus de 45% des participants ont convenu que les mères pouvaient transmettre des bactéries cariogènes à leurs enfants. Seulement 0,7% des femmes avaient amené leurs enfants à la clinique dentaire pour un examen de routine.
Conclusion : La plupart des participants avait une connaissance moyenne à élevée des facteurs qui affectent la santé bucco-dentaire pédiatrique, mais les participants n'ont pas montré, en pratique, un comportement adéquat et suffisant sur les soins de santé bucco-dentaire.
Mots-clés : Connaissance de la mère, sensibilisation, pédiatrie, santé bucco-dentaire

Retour au Sommaire


La carie dentaire en milieu scolaire à Brazzaville (Congo)

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 142 - Juin/June 2013 - pages 25-30

Résumé
           
But : Déterminer la prévalence de la carie dentaire et les habitudes pouvant être à l’origine de cette affection en milieu scolaire à Brazzaville.
Méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale de dépistage, effectuée dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire de février à mai 2010 soit en 4 mois. Cette étude a porté sur un échantillon représentatif de 307 élèves des deux sexes, âgés de 4 à 15 ans.
Résultats : La prévalence de la carie dentaire était de 53,4% et l’indice CAO de 2,06. L’utilisation de la brosse à dent était de 99,4%. Deux enfants (0,7%) se brossaient les dents trois fois par jour. Il y avait une liaison statistique entre la régularité du brossage et la survenue de la carie. La prévalence de la carie était de 53% chez les enfants qui se brossaient une fois par jour et de 12,8% chez ceux qui se brossaient 2 fois par jour. Il n’a pas été noté de carie chez ceux qui se brossaient 3 fois par jour (p = 0,001). L’indice CAOD était de 2,06 chez les enfants qui utilisaient la pâte dentifrice non fluorée et de 1,13 chez ceux qui utilisaient la pâte dentifrice fluorée (p = 0,002).
Conclusion : Pour assurer aux élèves une meilleure hygiène buccale et des dents plus saines, un module d’éducation en santé bucco-dentaire dans les écoles constitue une des solutions pour lutter contre ce problème de santé publique.
Mots-clés : Carie dentaire, prévalence, Indice CAOD, Enfants, Brazzaville

Abstract
Tooth decay in school environment at Brazzaville (Congo)

Aim : To determine the frequency of dental caries and habits that can be the cause of this disease in Brazzaville.
Methods :  A prospective study was conducted in primary schools between February and May 2010. This study involved a sample of 307 students of both sexes, aged 4-15 years from school in the city of Brazzaville.
Results : Prevalence of dental caries was 53.4% and the index of DMFT 2.06. Use of toothbrush was 99.4%. Two children (0.7%) brushed their teeth three times a day. There was a statistical link between regularity of brushing and occurrence of caries. The prevalence of caries was of 53% in children who brushed once a day and 12.8% in those who brushed twice a day. No decay was noted in those who brushed three times a day (p = 0.001). The DMFT was 2.06 in children who used non-fluoridated toothpaste and 1.13 in those who used the fluoridated toothpaste (p = 0.002).
Conclusion : To ensure students a better oral hygiene and healthier teeth, a module in oral health education in schools is one of the way to fight against this public health problem.
Keywords :Tooth decay, Prevalence, DMFT, Children, Brazzaville

Retour au Sommaire


Occupational stress among dental house officers and students in a tertiary healthcare centre

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 142 - Juin/June 2013 - pages 31-37

Abstract

Objective : To assess occupational stress among dental house officers and students treating patients in a tertiary healthcare centre in Nigeria.
Materials and methods : This questionnaire-based cross-sectional study of dental officers and final year dental students at the University of Benin Teaching Hospital, Benin City was conducted in the second half of 2010. The questionnaire utilized was a modified form of stress screening questionnaire of International Stress Management Association.
Results : Out of the 100 questionnaires distributed, 88 questionnaires were returned, giving a response rate of 88.0%.  A total of 53 (60.2%) the respondents were male and 35 (39.8%) were females. Dental students constituted 54 (61.4%) of the respondents while the remaining 34 (38.6%) were house officers. Amongst the respondents, 9 (10.2%), 68 (77.8%) and 11 (12.5%) reported severe, moderate and mild occupational stress respectively. The reported stress was significantly associated with gender (P=0.032) as more female reported severe stress and more male reported moderate stress. The mean stress level was significantly higher among dental students than house officers (P=0.007)
Conclusion : One in every ten respondent reported severe occupational stress with a significant gender difference. Development of stress reduction strategies for dental house officers and students with gender bias is imperative.
Keywords: Occupational Stress, dental students, house officers, Nigeria

Résumé
Stress professionnel chez les internes et étudiants dentaire dedans un centre d’enseignement supérieur de la santé

Objectif : Evaluer le stress professionnel chez les internes et étudiants en dentaire traitant des patients dans un centre d’enseignement supérieur de la santé au Nigeria.
Matériel et méthodes : Cette étude transversale axée sur le questionnaire des internes et étudiants de dernière année en médecine dentaire à l'hôpital Universitaire de Benin City dernière année, a été réalisée au 2ème semestre 2010. Le questionnaire utilisé était une forme modifiée du questionnaire de stress de l'Association internationale de gestion du stress.
Résultats : Parmi les 100 questionnaires distribués, 88 questionnaires ont été retournés, soit un taux de réponse de 88%. Cinquante-trois répondants étaient des hommes (60.2%) et 35 des femmes (39.8%). Les étudiants en dentaires étaient au nombre de 54 (61.4%) et les internes au nombre de 34 (38.6%). Parmi les répondants, 9 (10.2%), 68 (77.8%) et 11 (12.5%) ont rapporté respectivement un stress professionnel sévère, modéré et léger. Le stress était significativement lié au sexe (P = 0.032), les femmes ont rapporté un stress sévère et plus d’hommes un stress modéré. La niveau moyen de stress était significativement plus élevé parmi les étudiants que parmi les internes (P = 0.007).
Conclusion : Un répondant sur dix a rapporté un stress professionnel élevé avec une différence significative en fonction du sexe. Le développement de stratégies pour réduire le stress chez les étudiants et les internes, en tenant compte du biais lié au sexe, est impératif.
Mots-clés : Stress professionnel, étudiants, internes, dentaire, Nigéria

Retour au Sommaire


Dental extraction as a risk factor for bisphosphonate related osteonecrosis of the jaw in cancer patients : an update

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 142 - Juin/June 2013 - pages 38-46

Abstract

Osteonecrosis of the jaw (ONJ) is a complication related to the use of bisphosphonates (BPs). Patients receiving BPs for the treatment of malignancies are at an increased risk of developing bisphosphonate-related ONJ (BRONJ) as compared to patients receiving BPs for the treatment of other disorders such as osteoporosis. Additionally, tooth extractions have been suggested to increase the risk of BRONJ in individuals taking BPs.
Objective : To review the role of dental extraction as a risk factor for BRONJ in cancer patients.
Materials and methods : Databases were searched from January 1999 up to and including July 2012 using various combinations of the following keywords: “bisphosphonate”, “osteonecrosis of the jaw”, “cancer”, “oral” and “dental extraction”.
Results : Twenty two studies were included. Eighteen studies assessed the relationship between BRONJ and dental extractions in cancer patients, reporting the overall prevalence of BRONJ following extraction in this group as 3.25 ± 2.23%. Four studies did not report a correlation between BRONJ and extractions, and recommended protocols to avoid the complication.
Conclusion : There is a plausible relationship between dental extractions and the development of BRONJ in cancer patients. Written informed consent must be obtained prior to dental procedures in patients at risk for developing BRONJ.
Keywords: Bisphosphonate, cancer, jaw, osteonecrosis, tooth extraction

Résumé
L’extraction dentaire comme facteur de risque d’ostéonécrose de la mâchoire associée aux biphosphonates chez des patients atteints de cancer : une mise à jour

L'ostéonécrose de la mâchoire (ONM) est une complication liée à l'utilisation des bisphosphonates (BP). Les patients recevant des BP pour le traitement de tumeurs malignes sont exposés à un risque accru de développer une ostéonécrose de la mâchoire associée aux bisphosphonates (ONMB) par rapport aux patients recevant les BP pour le traitement d'autres troubles comme l'ostéoporose. En outre, des extractions dentaires ont été proposées pour augmenter le risque de ONMB chez les personnes prenant des BP.
Objectif : Examiner le rôle de l'extraction dentaire en tant que facteur de risque pour ONMB chez les patients cancéreux.
Matériels et méthodes : Des bases de données ont été consultées de janvier 1999 jusqu'à juillet 2012 inclus en utilisant diverses combinaisons des mots-clés suivants : «bisphosphonates», «ostéonécrose de la mâchoire», «cancer», «oral» et «extraction dentaire».
Résultats : Vingt-deux études ont été incluses. Dix-huit études ont évalué la relation entre ONMB et extractions dentaires chez les patients cancéreux, et rapporté une prévalence globale des ONMB suite à une dans ce groupe de 3,25 ± 2,23%. Quatre études n'ont pas fait état d'une corrélation entre ONMB et les extractions et recommandent des protocoles pour éviter les complications.
Conclusion : Il existe une relation plausible entre les extractions dentaires et le développement de ONMB chez les patients cancéreux. Le consentement éclairé écrit doit être obtenu avant les interventions dentaires chez les patients à risque de développer une ONMB.
Mots-clés : Bisphophonates, cancer, mâchoire, ostéonécrose, extraction dentaire

Retour au Sommaire


Copyright © 2013 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM