Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°144 Décembre 2013

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro

Relations entre les mensurations des arcades dentaires et le débit nasal inspiratoire de pointe. Etude transversale sur 78 adolescents sénégalais
Relationships between the dental arches measurements and the Peak Nasal Inspiratory Flow (PNIF): a cross sectional study on 78 Senegalese teenagers
J.S. DIOUF, A. BADIANE, P.I. NGOM, K. DIOP-BA, F. DIAGNE, P.I. NDIAYE

Proposing a novel protocol for halitosis assessment
Elaboration d’un nouveau protocole pour l’évaluation de l’halitose
S.O. NWHATOR, I. UHUNMWANGHO

Efficacité de la mésothérapie en médecine dentaire. A propos de 16 cas cliniques
Efficiency of mesotherapy in dental medicine. About 16 clinical cases
N. DOUKI ZBIDI, R. MBAREK, N. ZOKKAR, H. FEKI, S. KOUBAR

Restorative orthodontic treatment approach in the correction of anterior proclination in special cases (Port Harcourt-Onyeaso Appliance): Two cases report
Approche réparatrice du traitement orthodontique dans la correction de proclination antérieure dans des cas particuliers (appareil d'Onyeaso - Port Harcourt) : à propos de 2 cas
EI CHUKWUMA, C.O. ONYEASO, E.A. AIKINS

Evaluation des connaissances, attitudes et pratiques des orthodontistes sur les réactions allergiques au Nickel provoquées par les matériaux orthodontiques
Evaluation of the knowledge attitude and practices of orthodontists about allergy to Nickel during orthodontic treatment
W. RERHRHAYE, L. BAHIJE, F. ZAOUI, N. MERZOUK

Class I malocclusion with severe bimaxillary protrusion: a successful result
Malocclusion de classe I avec protrusion bi-maxillaire sévère : un résultat réussi
M. BELLAMINE, Z. BENTAHAR, F. EL QUARS

Période de la ménopause, mortalité dentaire et facteurs systémiques
Relationship between menopause and oral health
A. VIALE-GARRONE, P. TAVITIAN, D. TARDIVO, J-J BONFIL


Relations entre les mensurations des arcades dentaires et le débit nasal inspiratoire de pointe. Etude transversale sur 78 adolescents sénégalais

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 5-14

Résumé 

Introduction : L’obstruction des voies aérifères supérieures est susceptible d’entraîner une réduction des diamètres transversaux des arcades dentaires pouvant se répercuter sur les dimensions sagittales et verticales de ces arcades. La mesure du Débit Nasal Inspiratoire de Pointe (DNIP) est un moyen objectif et peu onéreux d'évaluer la perméabilité des voies aérifères supérieures. L'objectif de cette étude était de déterminer les relations entre les variations dimensionnelles des arcades dentaires et le débit nasal inspiratoire de pointe.
Matériels et méthode : Il s'agit d'une étude descriptive transversale sur 78 patients (38 filles et 40 garçons) âgés entre 10 et 15 ans. Le débit nasal inspiratoire de pointe était mesuré à l’aide d’un débitmètre de pointe de type Youlten (Clement Clarke International, Londres, Royaume Uni). Les dimensions antéro-postérieures, verticales et transversales des arcades dentaires étaient évaluées sur des modèles en plâtre grâce à un pied à coulisse électronique (Mitutoyo Corporation, Tokyo, Japon). Un test T de Student a été réalisé pour la comparaison des mensurations des arcades et du DNIP selon le sexe. Une matrice de corrélation de Pearson a été utilisée pour rechercher l’association entre les variables des arcades dentaires et le DNIP.
Résultats : Les sujets d’études avaient un âge moyen de 12,29 ± 1,50 ans. Il ressort de la présente investigation que le DNIP était plus élevé chez les filles mais la différence n’était pas significative. Un dimorphisme sexuel est noté au niveau des longueurs antérieure et totale de l’arcade maxillaire, de la longueur totale de l’arcade mandibulaire ainsi qu’au niveau de la largeur intermolaire de l’arcade maxillaire. Ces paramètres sont significativement plus importants chez les garçons (p respectivement égal à 0,05 ; 0,03 ; 0,04 et 0,04). Le DNIP est significativement et négativement corrélé à la longueur totale de l’arcade maxillaire (distance qui sépare le point inter-incisif et la droite passant par les points les plus mésiaux des premières molaires maxillaires permanentes droite et gauche) (r = - 0,25). Pour les autres variables des arcades dentaires, aucune corrélation significative n’a été trouvée avec le DNIP. 
Conclusion : En complément à la mesure du débit nasal inspiratoire de pointe, la prise en compte d’autres paramètres ventilatoires est nécessaire dans l’étude des anomalies dimensionnelles des arcades dentaires provoquées par les troubles respiratoires.
Mots-clés : Débit nasal, inspiratoire de pointe (DNIP), arcades dentaires, ventilation

Abstract

Relationships between the dental arches measurements and the Peak Nasal Inspiratory Flow (PNIF): a cross sectional study on 78 Senegalese teenagers

Introduction: Upper airways obstruction can result in the reduction of the transversal dimensions of the maxillary arch which affect the vertical and the sagittal dimensions. The PNIF measure is an objective and cheap way to assess the upper airways permeability. The aim of this study was to determine the relationship between PNIF and dental arch sizes.
Materials and methods: Seventy eight patients (40 girls and 38 boys) age ranged 10-15 years were included in this cross sectional study. The PNIF was measured with a Youlten peak flow meter (Clement Clarke International, London, United Kingdom). The sagittal, vertical and transversal dimensions of the dental arches were evaluated on dental casts with a digital caliper (Mitutoyo Corporation, Tokyo, Japan). T test was used to assess differences in PNIF and dental arches variables between subjects grouped according to sex (male and female). The Pearson’s correlation coefficient was used to analyze the relationship between the dental arches sizes and the PNIF. The significance was set at p < 0.05.
Results: PNIF rate was higher in girls than in boys but the difference was not significant. There were sexual dimorphism regarding the anterior and total lengths of the upper arch, the total length of the lower arch and the maxillary intermolar width which are significantly more important for boys (p respectively equal to 0.05; 0.03; 0.04 and 0.04).
The PNIF was significantly and negatively correlated with the total length of the upper arch (r = -0.25). The others measurements did not show significant correlation with PNIF.
Conclusion: Others parameters are needed to complement the peak nasal inspiratory flow rate for the respiratory disorders related dental arches sizes abnormalities diagnosis.
Keywords: Peak Nasal, Inspiratory Flow (PNIF), dental arches, ventilation

Retour au Sommaire


Proposing a novel protocol for halitosis assessment

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 15-24

Abstract

Aim: This is a review paper intended to develop a simple protocol for the comprehensive yet rapid assessment of halitosis.
Materials and methods: An extensive protocol was developed through a review of literature to identify all possible etiological factors as have been identified by previous workers.
The resulting protocol was presented as a form including extensive medical and dental history as well as oral and periodontal examination. Relevant medical aspects, an otolaryngology (ENT) consultation section as well as a gastrointestinal consultation were also included. Every bit of evidence gathered from literature was included in order to develop a list that’s as inclusive of all possible contributing factors as possible. Factors discovered from the experience of the authors were also included in the protocol.
Results: A long list of factors was identified in literature including medical, dental, periodontal, diet and others. All these were included in the resulting form and a pre-evaluation checklist was also included.
Conclusion: Halitosis is multifaceted in etiology. A simple easy-to-use protocol helps in an extensive yet rapid evaluation of halitosis.
Keywords: Halitosis, diagnosis, protocol

Résumé

Elaboration d’un nouveau protocole pour l’évaluation de l’halitose

Objectif : Il s'agit d'un document de synthèse destiné à élaborer un protocole simple pour l'évaluation complète et rapide de l'halitose.
Matériels et méthodes : Un vaste protocole a été développé par une revue de la littérature afin d'identifier tous les facteurs étiologiques possibles identifiés des études précédentes.
Le protocole qui en résulte a été présenté comme un formulaire comprenant les antécédents médicaux et dentaires ainsi qu’un examen oral et parodontal. Les aspects médicaux pertinents, une rubrique de consultation ORL ainsi que gastro-intestinale ont également été incluses. Chaque type de données recueillies à partir de la littérature a été inclus afin de dresser une liste incluant tous les facteurs possibles. Les facteurs découverts à partir de l'expérience des auteurs ont, également, été inclus dans le protocole.
Résultats : Une longue liste de facteurs a été identifiée dans la littérature qui comprend des facteurs médicaux, dentaires, parodontaux, alimentaires et autres. Tout ceci a été inclus dans le formulaire qui en résulte. Une liste de pré-évaluation a également été incluse.
Conclusion : L'halitose a une étiologie multiforme. Un protocole facile à utiliser permet à une évaluation complète mais rapide de l'halitose.
Mots-clés : Halitose, diagnostic, protocole

Retour au Sommaire


Efficacité de la mésothérapie en médecine dentaire. A propos de 16 cas cliniques

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 25-32

Résumé

On prescrit les médicaments souvent et en grandes quantités, on soulage parfois, mais on déclenche aussi des intolérances, des allergies, voire des troubles digestifs ou cutanés. C'est une des raisons, la principale peut-être, pour explorer ailleurs. Le lecteur va découvrir, à travers cet article, la mésothérapie, une conception thérapeutique nouvelle et simple qui vise à rapprocher le lieu de la thérapeutique du lieu de la pathologie pour une plus grande efficacité.
Afin de tester l'efficacité de cette technique en médecine dentaire, nous avons traité par mésothérapie 16 patients présentant des phénomènes algo-inflammatoires avec, pour témoins 21 patients ayant la même symptomatologie et le même diagnostic mais traités classiquement au moyens de prescriptions médicamenteuses par voie générale. Une régression de l'inflammation ainsi qu’une amélioration de l'état douloureux étaient observés dans un délai plus court chez les patients traités par mésothérapie ; il serait donc intéressant, en évaluant le rapport "qualité/efficacité - coût et sécurité", d’encourager la pratique de la mésothérapie en médecine dentaire.
Mots-clés : Mésothérapie, douleur, parodontite apicale aiguë, dent enclavée, chirurgie parodontale, anesthésiques locaux, AINS

Abstract

Efficiency of mesotherapy in dental medicine. About 16 clinical cases

We often prescribe drugs in large quantities, it may help to relieve, but it also triggers intolerances, allergies or even digestive or skin problems. This is one reason, perhaps the main, to explore elsewhere. The reader will discover, through this article, mesotherapy; a new and simple therapeutic that aims to approximate the location of the therapeutic to the place of the pathology for greater efficiency.
To test the effectiveness of this technique in dentistry, we treated by mesotherapy, 16 patients with phenomena of algo-inflammation, and as witnesses, 21 patients with the same symptoms and same diagnosis but conventionally treated by drugs prescriptions.
A regression of the inflammation and an improvement in the painful condition were observed at a shorter time among patients treated with mesotherapy; it would be interesting, by evaluating the ratio “quality/ cost - effectiveness and safety", to encourage the practice of mesotherapy in dentistry.
Keywords: Mesotherapy, pain, acute apical periodontitis,impacted tooth, periodontal surgery, local anaesthetics, NSAI

Retour au Sommaire


Restorative orthodontic treatment approach in the correction of anterior proclination in special cases (Port Harcourt-Onyeaso Appliance): Two cases report

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 33-39

Abstract

Background: Removable orthodontic appliance may be indicated in the management of anterior proclination and increased overjet, especially in the younger age group. Generally, proclined maxillary incisors are prone to trauma in young active children. This makes prompt preventive and interceptive intervention very necessary. This condition is complicated in the event of associated trauma to such tooth/ teeth that could require orthodontic tooth movement.
Cases: The first report involves a 12-year-old boy who presented three years ago with loss of his two central incisors due to traumatic avulsion. The second report is a 10- year-old boy who presented a year ago with a dento alveolar abscess in relation to a long standing Ellis class III and class II fractures on the maxillary right and left central incisors, respectively. In both cases two different innovative management procedures were undertaken which combined restorative and orthodontic procedures concurrently, which helped the children psychologically in school. The first has been discharged to continue with the appliance as both a retainer and a denture while the second has completed an acceptable dental restoration and is still receiving orthodontic care with satisfactory progress.  
Conclusion: These innovative procedures yielded good results. Both patients and parents were very co-operative and appreciative of the outcomes.
Keywords: Restorative orthodontic approach, trauma, proclined maxillary incisors

Résumé

Approche réparatrice du traitement orthodontique dans la correction de proclination antérieure dans des cas particuliers (appareil d'Onyeaso - Port Harcourt) : à propos de 2 cas

Contexte : L'appareil orthodontique amovible peut être indiqué dans la prise en charge de la proclination antérieure et surplomb accru, en particulier dans le groupe d'âge le plus jeune. En général, les incisives maxillaires en proclination sont sujettes aux traumatismes chez les jeunes enfants actifs. Cela rend nécessaire une intervention préventive et interceptive rapide. Cette situation est compliquée en cas de traumatisme associé à cette ou ces dents qui nécessiteraient un mouvement orthodontique des dents.
Observations : Le premier cas concerne un garçon de 12 ans qui s'est présenté trois ans auparavant pour la perte de ses deux incisives centrales en raison d'une avulsion traumatique. Le deuxième cas est un garçon de 10 ans qui s'est présenté l'année précédente avec un abcès dento-alvéolaire dû à une fracture sur les incisives maxillaires gauche et droite, respectivement de classe Ellis III et de classe Ellis II. Dans les deux cas, deux procédures de prise en charge innovantes et différentes ont été instaurées, qui combinaient une procédure réparatrice et orthodontique dans le même temps, ce qui a aidé psychologiquement les enfants à l'école. Le premier a gardé l'appareil comme un "arrêtoir" et un dentier, tandis que le second a effectué une restauration dentaire acceptable et continue de recevoir des soins d'orthodontie avec des progrès satisfaisants.
Conclusion : Ces procédures innovantes ont donné de bons résultats. Les patients et les parents ont été très coopératifs et apprécient les résultats.
Mots-clés : Approche réparatrice orthodontique, traumatismes, proclination des incisives maxillaires

Retour au Sommaire


Evaluation des connaissances, attitudes et pratiques des orthodontistes sur les réactions allergiques au Nickel provoquées par les matériaux orthodontiques

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 40-48

Résumé

Introduction : L’objectif de cette étude a été d’évaluer les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) des dentistes marocains sur l’allergie au Nickel (Ni) au cours du traitement orthodontique.
Population et méthodes : L’ensemble des dentistes de deux villes marocaines a été contacté (n = 553) et un questionnaire a été distribué à ceux qui ont attesté d’une activité orthodontique partielle ou exclusive (n = 202). Il leur a été demandé de spécifier le type de réactions allergiques observées et les alliages utilisés. Les CAP concernant l’étiologie, la prévention et la conduite à tenir devant les patients allergiques ont également été étudiés.
Résultats : Vingt-deux pour cent des dentistes ont observé au moins une réaction d’allergie au Ni avec une prédominance de l’incrimination des appareils orthodontiques fixes. Parmi les différentes localisations rapportées, 18% ont concerné la zone muqueuse et la peau du visage proche de la zone de contact et moins de 5% se situaient à des localisations à distance. Seuls 34% des praticiens connaissaient l’étiologie de l’allergie au Ni. 94% des praticiens ont avancé le recours au changement du biomatériau et seulement 2% ont suggéré la réalisation de tests épi cutanés devant la suspicion d’allergie au Ni.
Conclusion : Les alliages orthodontiques renfermant du Ni continuent d’être largement utilisés, même en cas de suspicion de terrain allergique. Dans ces cas, il est important de minimiser les facteurs de corrosion et de privilégier les dispositifs nickel free.
Mots-clés : Allergie, nickel, orthodontie

Abstract

Evaluation of the knowledge attitude and practices of orthodontists about allergy to Nickel during orthodontic treatment

Introduction: The aim of this study was to evaluate knowledge, attitudes and practices (KAP) of Moroccan dentists about allergy to Nickel (Ni) during orthodontic treatment.
Population and methods: Dentists of two Moroccan cities (n = 553) were contacted and a questionnaire was distributed to those who have certified of partial or exclusive practice of orthodontics (N = 202). They were asked to specify the adverse reactions observed and the alloys frequently used. KAP about etiology, prevention and therapeutic management of allergic patients were also addressed.
Results: Twenty-two percent of the dentists have reported at least one allergic patient reaction with more implication of fixed appliances. Eleven percent of adverse effects locations reported were mucosal area and facial skin near contact area and less than 5% was systemic eruption outside contact site. Only 34% of the respondents knew the Nickel allergy etiology.
Conclusion: Nickel-containing orthodontic alloys are generally used even in patient with suspected nickel allergy. It is very important to minimize corrosion factors and use nickel-free appliances in clinical practice.
Keywords: Allergy, nickel, orthodontics

Retour au Sommaire


Class I malocclusion with severe bimaxillary protrusion: a successful result

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 49-55

Abstract

This case report describes the successful treatment of a 29-year-old young woman who had severe bimaxillary dento-alveolar protrusion, with the four premolars already extracted. Her face was convex, with a closed naso-labial angle, protruding and everted lower lip, associated with mentalis strain and a class I canine and molar relationships.
After retraction of anterior teeth by using maximum anchorage mechanics through directional forces, facial changes were impressive, with a significant improvement of the dento-alveolar protrusion. Retraction of the incisors had corrected proquelia, reduced lips eversion and had improved the chin projection. As the lips were retracted, mentalis strain was reduced; this improved chin projection. 
Keywords: Protrusion, eversion, proquelia

Résumé

Malocclusion de classe I avec protrusion bi-maxillaire sévère : un résultat réussi

Le cas exposé décrit le traitement d’une jeune femme de 29 ans présentant une protrusion bimaxillaire importante chez qui lors d’un premier avis orthodontique les quatre prémolaires avaient été extraites. Cette patiente présentait une face convexe, un angle naso-labial fermé, une prochéilie avec éversion de la lèvre inférieure, une contracture des muscles mentonniers, le tout dans une occlusion de classe I d’Angle. Après rétraction des dents antérieures en ancrage maximal par le biais de forces directionnelles, les modifications faciales étaient impressionnantes, avec une amélioration significative de la protrusion dento-alvéolaire. La rétraction des incisives avait corrigé la prochéilie, l’éversion de la lèvre inférieure et avait amélioré la projection du menton.
Mots-clés : Protrusion, eversion, prochéilie

Retour au Sommaire


Période de la ménopause, mortalité dentaire et facteurs systémiques

Odonto-Stomatologie Tropicale - Tropical Dental Journal - n° 144 - Décembre/December 2013 - pages 56-64

Résumé

Ce travail se propose d’évaluer les liens entre ménopause et état de santé bucco-dentaire par une étude transversale menée sur 202 femmes ménopausées avec ou sans hormonothérapie substitutive (THS) et non-ménopausées, d’origine socio-économique et socio-culturelle diverses et âgées de 42 à 80 ans. Les 202 patientes ont fait l’objet d’un interrogatoire et d’un examen clinique approfondi. Les relations entre période de la ménopause et mortalité dentaire ont été déterminées par analyses bi variées et multi variées. On note alors que le nombre de dents absentes est plus faible chez les femmes issues de milieux socio–économiques favorisés, (p = 0,033). En outre, le nombre de dents absentes est fortement corrélé à la sècheresse buccale (p = 0,000).  Par ailleurs, les femmes ménopausées sous hormonothérapie substitutive ont moins de dents absentes que les femmes ménopausées sans hormonothérapie substitutive, (p = 0,015). De plus, le nombre de dents absentes est significativement augmenté chez les femmes cardiaques non-diabétiques, (OR = 1,215). Ce résultat est sensiblement identique chez les femmes cardiaques, non-diabétiques ménopausées sans THS, (OR = 1,214). Enfin, on note un lien entre évènements stressants et mortalité dentaire (p = 0,042).
Mots-clés : Ménopause, mortalité dentaire, traitement hormonal substitutif, sécheresse buccale, diabète, pathologies cardiaques, évènements stressants

Abstract

Relationship between menopause and oral health

This work proposes to evaluate the relationship between menopause and oral health by a cross-sectional study conducted on 202 menopausal women with or without hormone replacement therapy (HRT) and not menopausal women, with backgrounds socio-economic and socio-cultural variety and aged 42 to 80 years. Two hundred and two patients were the subject of an interrogation and a detailed clinical examination. Relations between menopausal and dental mortality were determined by bi and multi analyses varied. The result notes that the number of missing teeth is lowest among women from backgrounds socio - economic favored (p = 0.015). In addition, the number of missing teeth is highly correlated with dry mouth (p = 0,000). On the other hand, postmenopausal women on hormone replacement therapy have less missing teeth than postmenopausal women without hormone replacement therapy, (p = 0.02). In addition, the number of missing teeth is significantly increased in non-diabetic heart women, (OR = 1,215). This result is essentially the same in heart patient, non-diabetic postmenopausal patients without HRT, (OR = 1,214). Finally, we note a link between stressful events and dental mortality (p = 0.042).
Keywords: Menopause, dental mortality, hormone replacement therapy, dry mouth, diabetes, heart patient, stressful events

Retour au Sommaire


Copyright © 2014 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM