Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°90 Juin 2000

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro
La douleur dans les traitements endocanalaires. Etude clinique à propos de 150 cas
A.W.KANE, B.TOURE, M. SARR, B. FAYE.

Etude clinique des restaurations aux composites sur dents antérieures à l’aide du critère Ryge (à propos de 120 cas réalisés au CHU de Dakar).
A.W. KANE, B. FAYE, M. SARR, B. TOURE

L’automédication au cours des affections bucco-dentaires en milieu urbain ivoirien. Résultats d'une enquête dans la région d'Abidjan.
K. SOUAGA, A. ADOU, D. AMANTCHI, P. KOUAME, Y. ANGOH

Appréciation de l’esthétique faciale dans une population ivoirienne
B.A. ND’DINDIN-GUINAN, K. FJAHA, A. AKA, J. FAURE, H. ROUX

Point de contact et limite cervico-proximale des restaurations occluso-proximales à l’amalgame : évaluation clinique.
F. GAYE, M. MBAYE, A. W. KANE, A. DIAGNE, F. DIOP-THIAW, M. SARR
Comparative study of third molar impaction in rural and urban areas of south-western Nigeria
H.O. OLASOJI, S.A. ODUSANYA

Réponse clinique et bactériologique à l’irrigation d’une solution de chlorhexidine dans le traitement de la poche parodontale.
SECK DIALLO A., M. SEMBENE, P. DEMBA DIALLO, N. NGOM, H. BENOIST

Cancrum oris (noma) : level of education and occupation of parents of affected children in Nigeria
A.E. OBIECHINA, J.T. AROTIBA, A.O. FASOLA

 

 La douleur dans les traitements endocanalaires. Etude clinique à propos de 150 cas

Lire l'article complet (PDF)

Dans cette étude, l'incidence de la douleur au cours et après les traitements endodontiques a été déterminée chez 150 patients traités par deux praticiens - les patients ont été suivis pendant un mois. Les traitements ont été effectués en une ou plusieurs séances (deux ou trois), la préparation canalaire a été achevée complètement à la première séance. L'intensité de la douleur est déterminée par l'échelle verbale simple. Les résultats ont montré que la douleur survenait après la préparation canalaire dans 6,66 % au niveau des dents vivantes et dans 21 % au niveau des dents à pulpe nécrosée. L'incidence de la douleur postopératoire est de 18,75 % pour les dents vivantes et de 13,15 % pour les dents nécrosées.

Mots clés : traitement canalaire, procédure opératoire, douleur postopératoire

Retour au Sommaire


 Etude clinique des restaurations aux composites sur dents antérieures à l’aide du critère Ryge. A propos de 120 cas réalisés au C.H.U. de Dakar Lire l'article complet (PDF)

Pour combler les pertes de substance au niveau des dents antérieures, les silicates et les composites constituent les matériaux d’obturation les plus utilisés pendant ces deux dernières décennies.
Les composites se sont imposés très vite grâce à la supériorité de leurs qualités esthétiques.
Cependant la rapidité d’évolution de ces matériaux liée aux nombreux travaux dans les domaines industriels et cliniques pour améliorer leurs performances cliniques nécessite de la part des praticiens une mise à jour constante de leurs connaissances pour utiliser à bon escient ces produits.
L’emploi de ces résines exige en outre de bonnes conditions de travail et un respect rigoureux du protocole opératoire afin de garantir une pérennité acceptable de l’obturation.
Malgré toutes ces contraintes, ces matériaux sont de plus en plus utilisés dans les pays en développement.
Au Sénégal, l’essor que connaissent ces matériaux surtout en milieu urbain est lié à la multiplication des services dentaires et au développement de l’information qui ont eu pour résultat un souci grandissant pour la conservation des dents, devant le coût élevé de la prothèse fixée, l’utilisation des résines composites est devenue une alternative attrayante au premier abord.

L’objectif de ce travail rétrospectif est de déterminer le taux de survie à deux ans de 120 obturations aux composites de classes III, IV et V réalisées sur dents antérieures et d’évaluer les performances cliniques des restaurations résiduelles.
Les obturations sont effectuées par des étudiants de 5ème année, supervisés par des enseignants selon un protocole standardisé.

Retour au Sommaire


 L’automédication au cours des affections bucco-dentaires en milieu urbain ivoirien. Résultats d’une enquête dans la région d’Abidjan Lire l'article complet (PDF)

L’automédication en général et au cours des affections bucco-dentaires en particulier a été maintes fois évoquée. Si des études ont été menées dans certaines spécialités (2,3,6,7) pour en quantifier l’ampleur, il n’en est pas de même en odonto-stomatologie.

Dans le cadre de la pratique odonto-stomatologique en Côte d’Ivoire, l’observation de nombreux cas compliqués en rapport avec l’automédication nous a amenés à effectuer une étude dans la région d’Abidjan afin de :
- préciser l’ampleur de cette pratique,
- savoir les médicaments les plus utilisés,
- déterminer les origines de ces médicaments et,
- connaître la répartition de cette pratique en fonction du sexe et des couches socio-professionnelles

Retour au Sommaire


 Appréciation de l’esthétique faciale dans une population ivoirienne

Lire l'article complet (PDF)

Dans les traitements orthodontiques, le souci majeur du praticien est de rétablir une occlusion fonctionnelle.
Il ne faut pourtant pas négliger l’esthétique qui constitue le motif majeur de consultation en orthopédie dento-faciale.

Cette esthétique est malheureusement très souvent laissée à la seule appréciation du praticien alors que nous la savons subjective, les concepts d’esthétique variant en fonction des civilisations, des cultures, de l’environnement et du psychisme.

Dans cette étude, nous apprécions l’esthétique faciale de quelques Ivoiriens non seulement grâce aux paramètres squelettiques et alvéolo-dentaires, mais également grâce à des paramètres cutanés et aussi en prenant en compte l’avis d’un noyau de la population ivoirienne.
Ceci permettra sans doute de replacer l’individu dans son milieu culturel donné au lieu de l’identifier à une morphologie standard.

Retour au Sommaire


 Point de contact et limite cervico-proximale des restaurations occluso-proximales à l’amalgame. Evaluation clinique

Lire l'article complet (PDF)

La restauration occluso-proximale (classe Il de BLACK), intéressant à la fois la zone cervicale et la zone de contact inter-dentaire, constitue selon HESS "un monument d’Odontologie Conservatrice".

Pour reconstituer les fossettes, les crêtes, les bombés proximaux et le point de contact inter-proximal, l’emploi systématique d’une matrice, d’un porte-matrice, de coins inter-dentaires, et de procédés écarteurs sont obligatoires.

Dans le cadre de l’évaluation clinique immédiate des restaurations occluso-proximales à l’amalgame, réalisées par les étudiants de 4ème et 5ème années à l’Institut d’OdontoStomatologie de Dakar, nous vérifions le rétablissement du point de contact et de la limite cervico-proximale, corrélativement à l’utilisation des matrices, porte-matrices et coins inter-dentaires.

Notre objectif est d’identifier les facteurs iatrogènes des obturations incorrectes et d’apprécier l’apport de la radiographie rétro-alvéolaire comme critère d’évaluation postopératoire des restaurations occluso-proximales à l'amalgame.

Retour au Sommaire


 Comparative study of third molar impaction in rural and urban areas of south-western Nigeria

Lire l'article complet (PDF)

The mandibular third molar continues to generate more controversy concerning eruption pattern and pathologic sequel than any other tooth in the oral cavity. Despite racial variation in eruption sequence and dates, it is universally accepted that third molars are the last teeth to erupt.
This late eruption explains the fact that third molars are the most frequently impacted teeth.
Several theories has been suggested to explain the aetiology of third molar impaction and this include hereditary factors, lack of sufficient eruption force for third molars, reduced growth at the posterior region of the mandible and insufficient mesial movement of the dentition of modern men due to lack of interproximal attrition.
The theory of phylogenetic regression of the jaw size seems to be most widely accepted.

Third molar impaction and other forms of malocclusion are common disorders in countries with a high standard of living.
Many surveys have shown that the incidence of these disorders attains high levels in industrialized countries of Europe and North America. In contrast, surveys carried out in communities with a simple mode of life have in general, shown a lower incidence of dental irregularities.

The incidence of impacted third molars has been documented in developed countries of the world and figures ranging from 9.5% to 25% have been reported for its occurrence in different populations.
Although a number of studies have shown a low incidence of tooth crowding among Nigerians studies on the prevalence of impacted third molars are very few.
All the documented studies in Nigerian are carried out in the urban communities.
A search through the literature shows that no study has been done to ascertain the prevalence of third molar impaction among rural Nigerians.

The aims of this study are therefore to determine the prevalence of third molar impaction among rural and urban Nigerians and compare the pattern in both communities

Retour au Sommaire


 Réponse clinique et bactériologie à l’irrigation d’une solution de Chlorhexidine dans le traitement de la poche parodontale

Lire l'article complet (PDF)

Il est aujourd’hui établi que les maladies parodontales sont d’origine bactérienne (SLOTS et Coll. 1979, LISTGARTEN et LEVIN 1980).
Si le contrôle de la flore sous-gingivale est une étape indispensable du traitement parodontal et le seul moyen de prévenir les récidives, son action thérapeutique reste toutefois limitée (HELLDEN et Coll. 1989).
Le contrôle de la flore sous-gingivale doit être l’objectif thérapeutique permanent.
Les moyens mécaniques comme le détartrage - surfaçage radiculaire (D.S.R.) permettent d’enrayer la progression des maladies parodontales et possèdent une action efficace sur la composition de la flore sous-gingivale (LISGARTEN et Coll. 1970, LOOS et Coll. 1988).
Cependant la recolonisation des sites est toujours possible.
De nombreux chercheurs ont alors pensé que les parodontopathies pouvaient répondre favorablement à une thérapeutique antiseptique locale en complément des traitements conventionnels.
Les régions sous-gingivales sont relativement inaccessibles aux bains de bouche, ceux-ci ne paraissent pas affecter la flore sous-gingivale au-delà de 3 mm.
L’utilisation in situ dans les lésions parodontales directement sur le front de la destruction d’anti-microbiens peut se faire sous forme d’irrigation sous-gingivale soit au moyen de dispositif à libération lente chargés d’antibiotique ou d’antiseptique.
Les techniques locales permettent de diminuer les concentrations systémiques dans l’utilisation des antibiotiques, et d’éviter pour les antiseptiques l’apparition d’effets secondaires telles que les colorations dentaires liées à leur utilisation prolongée.
L’objectif de l’étude est d’évaluer l’activité d’une solution de bain de bouche à la chlorhexidine diluée et utilisée en irrigation sous-gingivale après détartrage - surfaçage radiculaire et plus particulièrement sur la profondeur des poches, l’inflammation gingivale, la quantité de plaque dentaire et le saignement gingival.

Retour au Sommaire


 Cancrum Oris (Noma) : Level of education and occupation of parents of affected children in Nigeria

Lire l'article complet (PDF)

Cancrum oris or Noma is a rapidly spreading gangrenous condition affecting the soft and hard tissues of the face.
It usually starts from the gingiva and spreads to involve the mouth and face.
The disease occurs mostly in children between the ages of 2 and 7 years and leaves in its wake, disabling and disfiguring complications such as ankylosis and partial loss of the jaws, lips and cheeks .
There is impairment of speech and mastication. The physical and psychological disabilities of these complications in a growing child are all too obvious.

While some authors have highlighted the problems of surgical reconstruction and rehabilitation in terms of surgical skills, materials and the financial implications, others have stressed the need for the prevention of the disease, rather than the cure.

The causative factors of the disease have been identified as a triad of malnutrition, debilitating disease and poor oral hygiene .
It was observed recently that affected children live in filthy and unsanitary environment where residential facilities were contaminated with animal faecal matter because these facilities were shared with domestic animals.
The authors opined that the situation might explain the presence of Fusobacterium necrophorum in as much as 87.5% of their isolates.
Poor oral hygiene as a causative factor, was therefore broadened to poor hygiene.
Malnutrition, which decreases host immunity, is occasioned by poverty.
The role of poverty as a contributing factor of the disease has been emphasized .
Educational status, to a large extent mirror the level of ignorance in a community and ignorance could lead to the desire for large families and malnutrition.
However, articles attributing low level of education and family size as causative factors of cancrum oris are rare in the literature.
The aim of this article is to analyze the level of education and occupation of parents of children with cancrum oris

Retour au Sommaire

Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM