Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°93 Mars 2001

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro
Etude clinique des complications infectieuses dentaires et péridentaires observées à l'Hôpital Central de Yaoundé - A propos de 161 cas.
M. NGAPETH-ETOUNDI, E.S.R. ITOUA, A. OBOUNOU, J. ARAGON ALMA
Habitudes alimentaires et d'hygiène orale des étudiants. Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire.
D. CISSE, A.W. KANE, B. FAYE, B. TOURE, M. SARR, M. DIOP, B. DIALLO
Habitudes d'hygiène orale et situation de la carie dentaire des étudiants. Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire à Dakar - Sénégal.
A.W. KANE, B. FAYE, B. TOURE, M. SARR, D. CISSE, O. DIOP, B. DIALLO
Third molar impaction : evaluation of the symptoms and pattern of impaction of mandibular third molar teeth in Nigerians.
A.E. OBIECHINA, J.T. AROTIBA, A.O. FASOLA
Evaluation of precautions adopted by dental surgeon using local anaesthesia.
A.E. OBIECHINA, C. OJI
Bilan des retraitements endodontiques à l'Institut d'Odonto-Stomatologie de Dakar (de 1986 à 1997).
M. MBAYE, F. GAYE, B. FAYE, J. COULIBALY, B. DIALLO
Chronologie et date d'éruption des dents temporaires au Sénégal.
A.A. YAM, D. CISSE, A. TAMBA/BA, F. DIOP, F. DIAGNE, K. DIOP/BA, I. BA

Etude clinique des complications infectieuses dentaires et péridentaires observées à l'Hôpital Central de Yaoundé - A propos de 161 cas

Lire l'article complet (PDF)

L'état septique résultant d'une infection apicale, d'une infection parodontale, d'un accident d'éruption dentaire ou post-extractionnel peut se propager et conduire à des complications.
Nous avons mené une étude rétrospective allant de 1995 à 1998 à propos de 161 cas, admis à l'hôpital central de Yaoundé, qui a pour but d'établir une distribution selon le sexe, l'âge, la profession, le stade infectieux, les causes de consultation tardive, ainsi que le rapport stade infectieux, étiologie, âge et profession.
Il en résulte que :
- les tranches d'âges les plus atteintes sont celles de 10 -19 ans (25,46 %) et 20-29 ans (30,43 %),
- c'est au stade tardif, d'abcès (54,03 %) et de phlegmon (32,91 %) que le patient consulte et cela est dû aux mauvaises conditions socio-économiques (55,90 %),
- les abcès se rencontrent chez les élèves âgés de 10 à 19 ans et 0 à 9 ans alors que les phlegmons s'observent chez les élèves et étudiants entre 20 et 29 ans.
C'est ainsi que nous préconisons :
-une meilleure prévention dans le milieu scolaire et universitaire des maladies infectieuses bucco-dentaires,
-une sensibilisation des parents, des éducateurs sur l'intérêt économique des traitements précoces de ces infections.

Mots clés : Infection dentaire, consultation tardive, stade de la complication.

Clinical study of infectious complications of dental and peridental origins observed at the central hospital of Yaounde (a study of 161 cases)

The septic condition resulting from an apical infection, a periodontal infection, an accident of dental eruption or post-extraction can be disseminated and can lead to complications.
A retrospective study of 161 cases admitted at the Central Hospital of Yaounde from 1995 to 1998 was done with the aim of establishing a distribution according to sex, age, profession, infectious stage and causes of late consultation as well as the relation between the infectious stage, aetiology, age and profession.
It was observed that :
- the age group mostly affected were : 10-19 years (25,46%) and 20-29 years (30,43%),
- it was at the late stage of abscess (54,03%) and of phlegmon (32,91%) that the patients came for consultation and this was primarily due to poor socio-economic conditions (55,90%),
- abscess was formed mostly among the students of 10- 19 years and 0-9 years while phlegmon was observed mostly among the students between 20-29 years.
It was for these reasons that we suggest :
- a better prevention of infectious dental diseases in schools and universities,
- a sensibilisation of parents and educators on the economic interest of early treatment of these infections.

Key words : dental infections, late consultation, stage of complication.

Retour au Sommaire


Habitudes alimentaires et d'hygiène orale des étudiants. Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire Lire l'article complet (PDF)

L'objectif de cette étude est de décrire les habitudes alimentaires et d'hygiène orale de 150 étudiants vivant en résidence universitaire.
Nous avons utilisé la méthode d'enquête alimentaire de quatre jours de MILLER.
Les résultats sont les suivants : les changements d'habitude alimentaire concernent surtout la multiplication de boissons sucrées et la tendance au grignotage car le menu est resté riche en féculents comme les plats traditionnels.
Les habitudes d'hygiène orale ont subi de profondes modifications : la brosse à dents utilisée par 96,7 % des étudiants a supplanté les autres moyens : le rinçage digital à l'eau et le bâtonnet frotte-dents.

The objective of this study is to describe the food intake and the oral hygiene habits of 150 Senegalese students living in a university campus.
According to MILLER, we realised a four days survey.
We noted an increase of sugar drinks ; tea is the most consumed drink. The results showed also that the toothbrush as mean of oral hygiene supplanted the traditional means such as " cure dents " or water rinse with finger.

Retour au Sommaire


Habitudes d'hygiène orale et situation de la carie dentaire des étudiants. Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire à Dakar - Sénégal Lire l'article complet (PDF)

L'objectif de cette étude est de décrire les habitudes d'hygiène orale et la situation de la carie dentaire de 150 étudiants vivant en résidence universitaire.
Les résultats sont les suivants : la brosse à dents a supplanté les moyens traditionnels tels que le rinçage digital à l'eau ou le bâtonnet frotte-dents ; 96,7 % des étudiants l'utilisent.
Le taux de prévalence de la carie est élevé (60 %) mais l'indice CAO reste faible (2,04 %).
Si nous considérons les étudiants qui se brossent (96 %) nous notons une amélioration de la situation de la carie dentaire avec une diminution du taux d'accumulation de la plaque, une diminution du taux de prévalence de la carie et un indice CAO resté faible jusqu'à l'âge adulte.

The objective of this study is to describe the oral hygiene habits and the status of the teeth decay of 150 senegalese students living in a university campus.
The results showed that the toothbrush as mean of oral hygiene supplanted the traditional means such as " cure dents " or water rinse with finger.
Results showed also a high rate decay (60 %) but the CAO indice remained low (2,04 %).
We founded an improvement of dental decay status with an increasing daily number of tooth brushing : we noted a decreasing dental plaque deposition rate, a decreasing decay rate and a CAO indice remaining low until adult age.

Retour au Sommaire


Third molar impaction : evaluation of the symptoms and pattern of impaction of mandibular third molar teeth in Nigerians

Lire l'article complet (PDF)

Three hundred and thirty eight patients between the ages of 16 and 54 years (mean 24.4, standard deviation 6.1 years) were seen.
They presented with 473 impacted mandibular third molars.
A total of 341 (72.09 %) impaction were seen in patients between the ages of 16 to 25 years, while 420
(88.8 %) impaction were seen between the ages of 16 to 30 years.
Assessing the level of impaction using PELL and GREGORY classification showed that 358 (54.55 %) impaction were in position A, 151 (31.92%) were in position B while 64 (13.53 %) were in position C.
One hundred and seven (22.62 %) were in position I, 288 (60.89 %) were in position II, while 78 (16.49 %) were in position III.
Of the 473 impacted mandibular third molars, 323 (68.29 %) had symptoms of pain.
Two hundred and seventy two (57.51 %) impacted teeth were associated with pathology.
Out of these, 203 (42.92 %) were pericoronitis and periodontal disease, 66 (13.95 %) were caries, while 3 (0.63 %) were associated with cysts.
In conclusion, the level of impaction suggests that a remarkable number of impacted mandibular third molars should be removed under general anesthesia.
There is need for further studies to determine the levels of impaction, the types of anesthesia used during extraction and the outcome.

Key words : Third molars, pattern, impaction.

Trois cent trente-huit malades entre 16 et 54 ans (c'est-à-dire 24,4, déviation standard 6,1 ans) ont été vus. Ils avaient présenté 473 molaires inférieures enclavées.
Un total de 341 (72.09 %) enclavées provenaient des malades entre 16 et 25 ans, tandis que 420 (88.8 %) enclavées ont été découvertes entre 16 et 30 ans.
L'évaluation du niveau d'enclave en utilisant la classification de PELL et GREGORY a montré que 358 (54.55 %) d'enclavées étaient en position A, 151 (31.92 %) étaient en position B alors que 64 (13.53 %) étaient en position C.
Cent sept (22.62 %) étaient en position I, 288 (60.89 %) étaient en position II, alors que 78 (16.49 %) étaient en position III.
Des 473 molaires inférieures enclavées, 323 (68.29 %) ont des symptômes de douleur.
Deux cent soixante-douze (57.51 %) dents enclavées étaient associées à la pathologie.
De celles-ci, 203 (42.92 %) étaient des maladies "péricoronaires et périodontales", 66 (13.95 %) étaient des caries alors que 3 (0.63 %) étaient associées aux kystes.
En conclusion, le degré d'enclave suggère qu'un bon nombre de molaires inférieures enclavées soient opérées sous anesthésie générale.
On aurait besoin de faire des études ultérieures pour déterminer le degré d'enclavement, les types d'anesthésie utilisés pendant l'extraction et le résultat.

Retour au Sommaire


Evaluation of precautions adopted by dental surgeon using local anaesthesia

Lire l'article complet (PDF)

There were 62 surgeons consisting of 38 (61,3 %) males and 24 (38,7 %) were females.
Thirty-one
(50 %) were from private and state government owned clinics while the rest were from teaching hospitals. Thirty-three (53,2 %) were dental house surgeons, senior dental house surgeons and dental officers, while 29 (46,8 %) were within the rank of registrar and senior dental officer, senior registrar, principal dental officer and consultant. Six (9,7 %) use aspirating syringe all the time.
11 (17,7 %) use aspirating syringe occasionally and 45 (72,6 %) use non aspirating syringe.
All the surgeons wear facemasks and latex gloves.
On the replacement of the needle guard after injection, 58 (93,5 %) indicated that the needle is first inserted into the needle guard and then secured while 4 (6,5 %) pick- up the guard with their fingers, place it over the needle and secure the guard.
Eight (12,9 %) indicated that the maximum dose of 2% lignocaine with adrenaline 1:80000 is 7 mg/kg body weight or less, 5 (8,1 %) indicated 10 mg/kg body weight, while 49 (79,0 %) did not complete this section. On the maximum number of 1,8 ml cartridges, all the surgeons indicated that the maximum is 12 or fewer cartridges.
This study revealed that the risk of intravascular injection is high.
Although of the most dental surgeons take necessary precautions to avoid complications arising from the use of local anaesthetics, there is a need for total compliance in view of fatal complications that may ensue. It also underscores the need for continuous dental education program to update practitioners.

Key words : Local anaesthesia, Precautions.

Evaluation des précautions adoptées par les chirurgiens-dentistes utilisant l'anesthésie locale

Il y avait 62 chirurgiens constitués de 38 (61,3%) hommes et 24 (38,7%) femmes.
Trente et un
(50 %) venant des cliniques privées et des cliniques d'Etat du gouvernement alors que le reste était de l'école hospitalière.
Trente trois (53,2%) étaient des chirurgiens dentistes internes, des chirurgiens dentistes internes supérieurs et des agents dentistes, tandis que 29 (46,8%) appartenaient au rang du censeur et des agents dentistes supérieurs, des censeurs supérieurs, des agents dentistes principaux et des médecins consultants.
Six (9,7 %) utilisent à tout moment la seringue aspiratoire, 11 (17,7 %) utilisent occasionnellement la seringue aspiratoire et 45 (72,6 %) utilisent la seringue non aspiratoire.
Tous les chirurgiens portent un masque au visage et des gants en latex.
En remplaçant les porte-aiguilles après l'injection, 58 (93,5 %) ont indiqué que l'aiguille est d'abord insérée dans le porte-aiguille qui est ensuite fermé, alors que 4 (6,5 %) prennent le porte-aiguille avec leurs doigts, le place sur l'aiguille et le ferme.
Huit (12, 9 %) ont indiqué que la dose maximum de 2 % de lignocaine avec adrénaline 1 :80000 est 7mg / kg ou moins, 5 (8,1 %) ont indiqué 10 mg/kg alors que 49 (79,0 %) n'ont pas complété cette section.
Sur le nombre maximum d'1,8 ml de cartouches, tous les chirurgiens ont indiqué qu'il y avait au maximum 12 cartouches ou moins.
Cette étude a révélé qu'il y a un degré élevé du risque d'injection intravasculaire.
Bien que la plupart des chirurgiens dentistes prennent des précautions nécessaires pour éviter les complications provenant de l'usage de l'anesthésie locale, il y a besoin de prévoir un acquiescement total des complications fatales qui pourraient surgir.
On aura aussi besoin d'une éducation dentaire continuelle dans le but de recycler les médecins.

Retour au Sommaire


Bilan des retraitements endodontiques à l'Institut d'Odonto-Stomatologie de Dakar (de 1986 à 1997)

Lire l'article complet (PDF)

L'étude rétrospective portant sur les retraitements endodontiques entrepris à l'Institut d'Odonto-Stomatologie de Dakar de 1986 à 1997 montre un faible taux de 1,94 % (obturation canalaire insuffisante) pour 4325 traitements endodontiques.
Les retraitements endodontiques concernent surtout des femmes (54,76 %) dans la tranche d'âge de 20 à 30 ans (45,24 %), les incisives centrales maxillaires (21,43 %) et les premières molaires (21,43 %).
Le motif clinique ayant conduit au retraitement est prothétique (46,43%) et symptomatique (38,10 %) ; le taux de succès immédiat de ces retraitements reste favorable à 59,52 %.

Mots clés : Retraitement endodontique, motifs cliniques, obturation canalaire.

The retrospective study on the endodontic retreatments done at the Odonto-Stomatology Institute of Dakar from 1986 to 1997 shows a small rate of 1,94% (unreached canalar root filling) for 4325 endodontic treatments.
The endodontic retreatments concern almost women (54,76 %), ageing between 20 to 30 years (45,24 %) ; maxillary central incisors (21,43 %) and first molars (21,43 %).
The clinical reason having conducted to a retreatment is prosthetic (46,4 %) and symptomatic
(38,10 %) ; the immediate success rate of these retreatment stays favourable at 59,52 %.

Key words : Endodontic retreatment, clinical reasons, root canal filling.

Retour au Sommaire


Chronologie et date d'éruption des dents temporaires au Sénégal

Lire l'article complet (PDF)

La chronologie et la date d'éruption des dents temporaires sont des paramètres d'importance dans différents domaines médico-scientifiques.
Nous avons procédé à une étude clinique longitudinale pour déterminer ces paramètres sur une population locale sénégalaise.
L'étude porte sur un échantillon de 573 enfants mélano-sénégalais des deux sexes et a donc pour buts : de situer ces paramètres dans le temps et dans l'espace d'une part et de pouvoir justifier par rapport à ces 2 paramètres, les troubles qui accompagnent souvent le phénomène de l'éruption dentaire d'autre part.
Ainsi nous avons des résultats concernant la chronologie et la date d'éruption des 20 dents temporaires de chacun des enfants.
Notre étude confirme des données déjà connues, mais elle en révèle aussi d'autres non moins importantes. D'autres études sont cependant nécessaires pour avoir une bonne table de la chronologie et de la date d'éruption des dents temporaires dans la population sénégalaise.

Mots clés : Chronologie d'éruption, date d'éruption, dents temporaires.

Chronology and eruption date of primary teeth in Senegal

Chronology and eruption dates of primary teeth are parameters of importance in different medical scientific fields.
We carried a longitudinal clinical study to determine these parameters in a local Senegalese population.
The study interests a sample of 573 Senegalese Negro children of the two sexes and its aims are to situate these parameters formally and in space in on hand, and to be able to justify ; in comparison to these parameters, the disturbances which accompany often the phenomenon of dental eruption in the other hand. We have results relating to chronology and eruption date of the 20 primary teeth of each of the children. Our study strengthens data already known but it reveals also other data as well as important.
Other studies are however necessary to set a good board of chronology and eruption date of primary teeth in the Senegalese population.

Key words : Eruption chronology, eruption date, primary teeth.

Retour au Sommaire

Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM