Archives
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001
Année 2000
Santetropicale.com
Accueil La Bibliothèque de Santé tropicale Le Kiosque des revues médicales africaines Dictionnaire Internet Africain des Médicaments Actualités de la santé en Afrique Web médical africain Annuaire de la santé en Afrique Qui contacter ?
Le kiosque

Odonto-Stomatologie Tropicale Odonto-Stomatologie Tropicale
N°99 Septembre 2002

Ce numéro est encore disponible !
Commandez le


Au sommaire de ce numéro
Comparaison des techniques chirurgicale et non chirurgicale en parodontologie
X. KAMMACHER, R. DA COSTA NOBLE
Névralgie faciale essentielle à évolution bilatérale : à propos d'un cas observé à l'Hôpital de la Cité Verte à Yaoundé.
A. DJOUMESSI, E.M. MENDOMO EYA'ANE, J. ONANA, S. DJOUMESSI, Ph. NDOBO-EPOY
Salivary gland tumours in Congo (Zaïre)
M.K.A KAYEMBE, M.M.R. KALENGAYI
Evaluation de la participation des étudiants dans la gestion des activités du service médical du Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (COUD)
D. FAYE, D. CISSE, CM. MB LO
Le noma : à propos d'un cas chez un enfant de 9 ans au Centre Hospitalier de Libreville (Gabon).
M. KABA, M. TRAORE
Primary health care approach : its relevance to oral health in Nigeria.
E. NDIOKWELU
Limites de la technique non chirurgicale en parodontologie.
X. KAMMACHER, R. DA COSTA NOBLE
Enquête épidémiologique sur la santé bucco-dentaire du personnel infirmier de l'Hôpital Militaire de Yaoundé.
J. ONANA, T. BITHA, C. BENGONDO, A. DJOUMESSI
Non syndrome multiple supernumerary teeth in Nigerians.
A.A. UMWENI

 

 Comparaison des techniques chirurgicale et non chirurgicale en parodontologie

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 5-13

Depuis un certain nombre d'années, on constate une évolution des traitements en parodontologie. En effet, on s'oriente de plus en plus vers des protocoles non chirurgicaux dans la prise en charge des parodontopathies ; la chirurgie n'intervenant alors qu'en deuxième intention si nécessaire.
L'objectif de cette étude est d'établir une comparaison entre ces deux types de procédures, comparaison qui s'établira selon divers critères cliniques objectifs et quantifiables, afin de permettre au praticien de déterminer, selon le cas, l'indication thérapeutique la plus appropriée.

Actually, there's an evolution of the periodontal treatment. Non surgical therapy is the main way of treatment today. Surgery takes place generally after non surgical therapy and reevaluation.
The aim of this work is to compare these two treatments in relation with clinical parameters, to indicate the best therapy for the patient.

Retour au Sommaire


Névralgie faciale essentielle à évolution bilatérale : à propos d'un cas observé à l'Hôpital de la Cité Verte à Yaoundé  

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 15-18

Si la névralgie faciale essentielle est une entité clinique bien connue quant à ses caractères son évolution et son traitement, sa physiopathologie est toujours controversée. La forme à évolution bilatérale que nous avons observée et que nous rapportons ici est extrêmement rare et sa physiopathologie encore plus discutée. Le cas de notre patient est d'autant plus complexe qu'à droite la topographie de la douleur est limitée au territoire sensitif d'une branche du tri-jumeau (maxillaire supérieur) alors qu'à gauche, elle est sur territoire du maxillaire inférieur. Dans l'état actuel de la bibliographie disponible, pareille évolution n'est pas décrite et nous avons profité pour énumérer les causes possibles d'erreur de diagnostic afin qu'on ne puisse pas étiqueter de névralgie faciale essentielle, une algie faciale de cause tumorale, vasculaire ou autre.

Mots clés: " Zone gâchette", bilatérale, ganglion GASSER.

Essential facial neuralgia with bilateral involvement : a case study of patient observed in the Cité Verte Hospital Yaounde
Despite the fact that essential facial neuralgia is a well known clinical entity as relates to its evolution and treatment, its physiopathology is still a controversial issue.
The form with bilateral evolution that we observed and that we are reporting here is extremely rare and its physiopathology is even more controversial.
The case of our patient is all the more complicated in that, the pain topography is limited to the right to a sensitive region of the trigeminal nerve (superior maxillary) and to the left to the region of the mandible (inferior maxillary)
A similar disease evolution is not described so far in the present literature of the disease. We have therefore seized this opportunity to out line the possible causes of faulty diagnosis in order that essential facial neuralgia should not be labelled as facial pain of tumoral, vascular or other origin.

Key words : Trigger zone, bilateral, Gasser ganglion.

Retour au Sommaire


 Salivary gland tumours in Congo (Zaire)  

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 19-22

From the files of the Department of Pathology of Kinshasa University Hospital, a retrospective study on salivary gland tumours in Congo(Zaire) had been carried out in order to determine their histological and epidemiological profile.
Salivary gland tumours are rare in Congo, with a relative frequency of 1.8 %. Pleomorphic adenoma (55.1%) and adenoid cystic carcinoma (15.9 %) are the most common tumours. Parotid gland (36.6 %) is the most frequent location of salivary gland tumours in this country. People aged between 30 and 39 years (19.9 %)(Mean : 37.4 ± 16.2 years) and females (M/F=0.8/1) are most affected. No case of adenolymphoma is recorded in this series.

Key words: Salivary gland tumours, histology and epidemiology, Congo (Zaire).

A partir des archives du Département d'Anatomo-pathologie des Cliniques Universitaires de Kinshasa, une étude rétrospective sur les tumeurs des glandes salivaires au Congo ( Zaïre) a été menée en vue d'établir leur profil histologique et épidémiologique.
Les tumeurs des glandes salivaires sont rares au Congo avec une fréquence relative de 1.8 %. L'adénome pléomorphe (55.1 %) et le carcinome adénoïde kystique (15.9 %) sont les tumeurs les plus fréquentes. Le plus grand nombre des tumeurs ont une localisation parotidienne (36.6 %). Les personnes entre 30 et 39 ans (19.9 %) (Moyenne : 37.4 ±16.2 ans) et le sexe féminin (M/F = 0.8/1) sont les plus atteints. Aucun cas de lymphadénome n'a été retrouvé dans cette série.

Mots clés: Tumeurs des glandes salivaires, histologie et épidémiologie, Congo (Zaïre).

Retour au Sommaire


 Evaluation de la participation des étudiants dans la gestion des activités du service médical du Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (COUD)

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 23-25

Les étudiants bénéficiaires du Centre des Oeuvres Universitaires du COUD ne semblent pas s'impliquer dans la gestion de leur propre état de santé malgré leur participation financière dans la prestation de certains services. L'objectif de l'étude est d'évaluer la participation des étudiants à la gestion de leur propre état de santé. Les résultats établis à partir de documents et archives, des informations de personnes responsables au COUD et des opinions des étudiants ont montré une contribution financière à hauteur de 8 du budget du service médical du COUD. Les étudiants souhaitent participer activement à la gestion du service médical alors que les responsables du COUD ont une opinion contraire.
Pour une efficacité dans la gestion de la santé, les étudiants doivent nécessairement s'impliquer.

Mots clés : Participation communautaire, étudiants, gestion service médical.

The students of Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (COUD) do not seem to participate to the management of their own health status in spite of their financial participation in some services. The aim of this study is to evaluate the students's participation in their own health status. The results obtained from documents and archives, COUD' S respon-sible and student's opinion have shown a financial participation of 8 % from the COUD medical service budget. The students wish to participation actively to the management of the medical service while COUD's responsible have opposite opinion. For an efficiency management of their own health status, students must necessary participate

Key words : Communautary participation, students, management, medical service.

Retour au Sommaire


 Le noma : à propos d'un cas chez un enfant de 9 ans au Centre Hospitalier de Libreville (Gabon)

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 26-38

Les auteurs rapportent l'observation d'une maladie en l'occurrence le noma que l'on croyait disparu, il n'en est rien. Cette maladie, sommation de plusieurs facteurs, à pronostic immédiat et lointain redoutables, doit avoir avant tout un traitement préventif par l'amélioration du niveau de vie des populations car sa réparation est si longue, si difficile et si coûteuse que bien peu y auront accès.

Mots clés : Noma, pauvreté, misère, ulcération, stomatite, gangrène.

The authors report the observation of a disease in fact the noma which one believed disappeared, it of it is nothing. This disease, summation of several factors, with frightening forecasts immediate and remote, must have before a whole preventive treatment by the improvement of the standard of living of the populations because its repair is so long, if difficult and so expensive that access will have well little there.

Key words : Noma, poverty, misery, ulceration, stomatitis, gangrene.

Retour au Sommaire


 Primary health care approach : its relevance to oral health in Nigeria

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 29-32

This article discuses the concept of Primary Health Care - an idea which started with the World Health Assembly agreement in 1977 to work resolutely towards the goal of Health for All. This decision was followed by the historic inter-national conference on Primary Health Care at Alma Ata in 1978.
Many countries including Nigeria, adopted the primary health care strategy to achieve health for all by the year 2000 (now 2000 and beyond).
Since health needs to be seen and dealt with in a holistic manner, oral health is an integral part of health. Strategies for achieving health for all impliedly and must of necessity involve oral health. This article has tried to show the relevance of the strategy of primary health care to oral health. It concludes that primary health care approach is very relevant to oral health in Nigeria.

Méthode de soins de santé primaire : intérêt pour la santé bucco-dentaire au Nigeria
Cette étude examine la notion de soins de santé primaire : notion qui a vu le jour lors de la Conférence Mondiale de la Santé en 1977 dans le but déterminé de l'accès à la santé pour tous. Cette décision a été poursuivie lors de la Conférence internationale historique sur les soins de santé primaire à Alma Ata en 1978. Plusieurs pays, dont le Nigeria, ont accepté le plan de soins de santé primaire afin de réussir l'accès à la santé pour tous en 2000 (2000 et au-delà).
La santé doit être considérée comme un tout et la santé bucco-dentaire en fait partie intégrante. Les stratégies pour par-venir à la santé pour tous doivent inclure impérativement la santé bucco-dentaire. Cet article montre l'intérêt de la stratégie des soins de santé primaire dans la santé bucco-dentaire. Il conclut que les soins de santé primaire sont étroitement liés à la santé bucco-dentaire au Nigeria.

Retour au Sommaire


 Limites de la technique non chirurgicale en parodontologie

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 33-37

Dans le plan de traitement parodontal, la thérapeutique non chirurgicale semble actuellement occuper une place prépondérante.
En effet, ce traitement est aisé à réaliser et donne des résultats aussi performants que la chirurgie, en minimisant le traumatisme post-opératoire et d'éventuels dommages esthétiques.
Cependant, la technique non chirurgicale présente des limites selon :

  • la profondeur des lésions,
  • l'anatomie radiculaire,
  • l'instrumentation.

L'indication d'un tel traitement peut donc être posée, ainsi qu'un plan de traitement parodontal, en fonction de ces différents paramètres cliniques.

Abstract
In the periodontal treatment plane, non surgical therapy takes place a very important part.
This treatment is easy to do and results are the same like surgery with less postoperative trauma and aesthetic damage.
Although, non surgical therapy presents some limits as :

  • depth of the pockets,
  • radicular anatomy,
  • instrumentation
With these different clinical parameters, right indication and rational treatment plane can be used.

Retour au Sommaire


 Enquête épidémiologique sur la santé bucco-dentaire du personnel infirmier de l'Hôpital Militaire de Yaoundé

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 38-42

L'objectif de cette étude est de connaître l'impact de l'enseignement odonto-stomatologique dispensé dans les écoles d'infirmiers sut la santé bucco-dentaire de ces derniers : cette enquête est bâtie autour d'un questionnaire et d'un examen clinique et a porté sur 127 infirmiers de l'hôpital militaire de Yaoundé, de février à mars 2001.
Les résultats sont les suivants : 53 % des infirmiers n'ont jamais bénéficié d'une consultation dentaire. Les besoins en prothèses (25 %) et en soins parodontaux (85,4 %) sont très élevés. Le taux de prévalence globale de la carie dentaire est élevé (56 %). L'indice C.A.O. moyen reste faible (2,94) ; Ie nombre de dents cariées voisin de 2 par individu est deux lois et demi plus important chez les femmes que chez les hommes. L'indice Q (0,025 %) et l'indice thérapeutique (2,25 %) sont très faibles ; en effet 97,5 % des dents cariées ne sont pas obturées.
En définitive, malgré un accès privilégié aux soins dentaires dans le cadre hospitalier, l'état de santé bucco-dentaire des infirmiers n'est pas meilleur que celui de la population générale. La faible fréquentation des services dentaires, corroborée par les indices thérapeutiques particulièrement bas, démontre la nécessité d'améliorer la formation odonto-stomatologique dispensée dans les écoles d'infirmiers. Il apparaît souhaitable d'insister plus particulièrement sur la prévention ; l'hygiène bucco-dentaire et la nécessité d'une visite au moins annuelle chez le chirurgien-dentiste.

Epidemiological survey on mouth dental health at Yaounde Military Hospital Nurses

The aim of this study is to know the impact of odonto-stomatology teaching distributed in nurse schools, on nurses' mouth-dental health. It is composed of a questionnaire and a clinical exam and it was about 127 nurses at Yaounde military hospital, from February to march 2001.
The results are the following : 53 % of nurses never benefit from a dental consultation. Prosthesis needs (25 %) and periodontal cure needs 85,4%) axe too high. The general prevalence rate of dental caries is high (56 %).The middle C.A:O. remains weak (2,94) ; the number of decayed tooth around 2 per person is twice and a half more important among women than among men. O. indication (0,025) and therapeutic indication (2,25 %) are too weak ; in fact 97,5 % of decayed teeth are not filled.
After all, in spite of their privileged entry in dental cares in the hospital setting, mouth-dental nurse state of health is not better than general population ones. The weak frequent visits of dental offices, corroborated by therapeutic indications which are especially low ; demonstrate the necessity to improve odontostomatology training distributed on nurse schools. It appears desirable to stress especially on prevention, mouth-dental hygiene and the necessty, of one consultation at ieast per year to the dental surgeon.

Retour au Sommaire


 Non syndrome multiple supernumerary teeth in Nigerians

 

Odonto-Stomatologie Tropicale n° 99 - Septembre 2002 - pages 43-48

The present study was carried out to ascertain frequency of multiple supernumerary teeth not associated with syndrome in Nigerians.
A total of 13 patients comprising of 10 males (76.92 %) and 3 female (23.07 %) representing 0.098 % of the study population had multiple supernumerary teeth.
Multiple supernumerary teeth without any associated systemic diseases or syndrome are rare as reported by BLUMENTHAL (3) RUHLMAN and NEELY (17), KANTOR et al. (10) is not the case in this study.
The maxillary region has the highest frequency of occurrence with 12 times (66.67 %) followed
role of genetics in the aetiology of multiple supernumerary teeth as found in this study, the occurrence of supernumerary teeth on two brothers and a daughter to one of the affected brothers, tends to suggest an autosomal dominant mode of inheritance and the challenges to management by the orthodontists are discussed.

Cette étude a été faite pour constater que la fréquence de dents multiples surnuméraires n'était pas associée à un syndrome chez les Nigérians.
Un total de 13 patients, composé de 10 hommes (76.2 %) et 3 femmes (23.07 %), soit un pourcentage de 0.098 de la population étudiée présentait des dents multiples surnuméraires.
Les dents multiples surnuméraires, sans maladie ou syndrome systémique associés sont rares, comme rapporté par BLUMENTHAL (3), RUHLMAN et NEELY (17), et KANTOR et al. (10). Cela n'est pas le cas dans cette étude.
La région maxillaire a représenté la plus grande fréquence avec 12 fois (66.67 %) suivie de la région mandibulaire prémolaire avec 4 fois (22.22 %) tandis que les régions prémolaires maxillaires et mandibulaires antérieures représentaient 5,55 % chacune.
Les formes conique et tuberculeuse des dents surnuméraires étaient localisées dans la région médiane, alors que les dents supplémentaires surnuméraires se retrouvaient plus dans la région prémolaire mandibulaire avec 12 fois (70.85 %) suivi par la région médiane maxillaire : 4 fois (23.52 %) et la région des incisives inférieures : 1 fois (5.88 %), ce qui rejoint WINTER et BROOK (20), STAFNE (19) et NAZIF, RUFALO ZILLO (15).
Le rôle de la génétique dans l'origine des dents multiples surnuméraires comme montré dans cette étude, la fréquence des dents surnuméraires chez deux frères et une sœur dont un malade, laisse penser à un mode d'hérédité autosomal dominant, la gestion du traitement par les orthodontistes est discutée.

Retour au Sommaire

Copyright © 2009 Santé tropicale - APIDPM.
Tous droits réservés - Site réalisé et développé par Santé tropicale - APIDPM