Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Madagascarfleche Peste : les cas suspects confirmés, déjà une dizaine de morts

Midi Madagasikara | Madagascar | 13/09/2017 | Lire l'article original

« Des cas suspects de peste pulmonaire ont été notifiés dans les régions suivantes : Vakinankaratra, Analamanga, Alaotra-Mangoro, Atsinanana, Sava et Boeny ». Des propos que l’on peut lire dans un communiqué de presse confirmant l’existence de la maladie à Madagascar. Le même communiqué de faire savoir que « nous sommes actuellement dans la saison pesteuse ».

Par ailleurs, la direction régionale de la santé d’Atsinanana via le Dr Raymond Rakotoarimanana a également communiqué hier que « des cas de peste pulmonaire ont été observés suite à l’apparition d’une infection chez un patient mort à Moramanga ». « Ce malade, venu d’Ankazobe est le patient zéro de cette épidémie » a ajouté le directeur régional de la santé publique d’Atsinanana. Avant de faire savoir qu’environ « 18 autres personnes ont été infectées par ledit patient ». Ce sont donc les personnes infectées qui ont contaminé les populations de Toamasina selon toujours les explications du docteur Raymond Rakotoarimanana. La situation actuelle fait état d’une dizaine de décès enregistrés et d’environ deux cents patients suspectés de porter le virus soignés auprès de l’Hôpital Be de Toamasina. La Capitale malgache figure également parmi les lieux où l’on aurait enregistré des cas de décès dus à la peste.

Mesures. Confirmant le cas suspect de peste, le ministère de la Santé publique s’est pourtant voulu être rassurant en citant quelques mesures. Lesdites mesures auraient été prises par les autorités sanitaires locales, en collaboration avec la communauté, dont le comité de santé local, le chef de « fokontany », les agents communautaires et la population locale. Et consistent en une prise en charge des malades et une chimiorpophylaxie des contacts. Elles concerneraient également la recherche active des cas et la désinfection des lieux d’habitation des malades. Quoi qu’il en soit, la situation risque de créer des psychoses auprès des populations des régions concernées.

Recueillis par José Belalahy

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !