X

AVANT PREMIERE : Nouvel outil d'aide à la prescription
23 éditions - 100% africain - 100% Mobile


AVANT PREMIERE : Nouvel outil d'aide à la prescription - 23 éditions - 100% africain - 100% Mobile

Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Camerounfleche Pas de virus Ebola au Cameroun

Cameroon tribune | Cameroun | 02/02/2018 | Lire l'article original

Les analyses faites à la suite des décès suspects de trois membres d’une même famille à Yaoundé ont plutôt révélé une méningite sévère. Le méningocoque, germe responsable de la méningite est responsable du décès de trois membres d’une même famille, survenu entre le 8 et le 22 janvier dernier à Yaoundé. C’est la principale information contenue dans un communiqué signé par André Mama Fouda, ministre de la Santé publique (Minsanté).

Les victimes présentaient une fièvre hémorragique avec éruption cutanée. Après les premiers tests qui avaient écarté les soupçons sur les virus d’Ebola de Marburg et de Lassa, les investigations ont continué au laboratoire. Aujourd’hui, il n’y a plus de doute. Le méningocoque qui a attaqué ces victimes était particulièrement sévère et les emportait, l’un après l’autre au bout de quelques jours.

Dr. Georges Alain Etoundi Mballa, directeur de la Lutte contre la maladie, les endémies et les épidémies au ministère de la Santé publique, explique que depuis la survenue du drame, un dispositif de surveillance et de veille s’est déployé pour observer la famille concernée et tous ceux qui ont eu des contacts directs avec elle. Le dispositif était aussi en alerte sur toute l’étendue du territoire. Depuis lors, rien ! Aucun autre cas de maladie semblable, soutient-il.

« La cellule de veille reste en alerte », a affirmé Dr. Etoundi Mballa, à l’issue de la réunion. Il rappelle aussi que l’an dernier, une épidémie de méningite s’était déclarée au Nigeria voisin et avait fait beaucoup de victimes. Au Cameroun, c’est à la prison centrale de Kondengui qu’une poussée de cette maladie a été observée au mois de mars, mais vite circonscrite.

Le directeur de la lutte contre la maladie rappelle que la méningite est une maladie des saisons sèches qui attaque d’abord les muqueuses nasales et la bouche. Il conseille d’éviter de garder le nez sec. La vaccination contre les souches responsables de l’épidémie de méningite est aussi un moyen de protection recommandé.

Les vaccins sont disponibles au Centre Pasteur. Il est conseillé d’observer rigoureusement les règles d’hygiène chaque fois que cela est nécessaire.

Jeanine FANKAM

Remises exceptionnelles sur le kiosque APIDPM, -15% -20% -50% sur les abonnements, revues papiers et articles PDF - Plus d'informations

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !