Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireExamen de certification au diplôme d'État : 2154 étudiants composent à l'Infas

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 22/09/2020 | Lire l'article original

Deux mille cent cinquante-quatre étudiants en fin de cycles de l'Infas (Institut national de formation des agents de santé) ont entamé la première session de leur examen de certification au diplôme d'État le 22 septembre, à Treichville. En présence du ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Aka Aouélé, assisté de la directrice de l'Infas, Pr Méliane N'Dhatz.

Les compositions portent sur la médecine pour les filières infirmiers/infirmières (1124) et gynéco obstétrique pour les sages-femmes (731).
Des étudiants des autres spécialités, notamment 238 techniciens (de biologie médicale (129), d'hygiène et assainissement (42), d'imagerie médicale (47), de masso Kinesitherapie (21)) et les préparateurs et gestionnaires en pharmacie (60) ), sont aussi concernés par cette par cette évaluation de fin de formation.

Passée cette étape, les étudiants retenus pourront prendre part à la seconde étape, consacrée à phase pratique des examens (stages).
Procédant au lancement des examens, le ministre Aka Aouélé a insisté sur la mission des futurs agents de santé. « Il s'agit de mettre ces étudiants en fin de formation devant leurs responsabilités. Bientôt, le système de santé va être enrichi de votre formation. Vous viendrez avec du sang nouveau travailler aux côtés de vos aînés », a-t-il signifié.
Auparavant, le premier responsable de la santé a dit être présent « pour accomplir un devoir qui est de s'assurer que tout a été mis en œuvre pour le bon déroulement de ces examens, en tant que chef de famille ».

La directrice de l'Infas, Pr Méliane N'Dhatz, a relevé que ce sont « 2500 places réservées pour ces étudiants. Ainsi, cette année, il n'y aura pas de problème de recrutement », a-t-elle assuré.
L'intérêt de cette évaluation pour la directrice de l'Infas n'est plus à démontrer. Surtout qu'elle permet de certifier que les étudiants formés pendant trois années sont aptes à aller sur le terrain.
Pour Méliane N'Dhatz, l'un des défis de l'Infas, « c'est justement de permettre aux agents de santé formés d'être opérationnels et réactifs devant tout type de problème ».
Démarrés ce mardi 22 septembre, ces examens vont s'achever le 24 septembre.

Isabelle Somian

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !