Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleHarmoniser les contenus pédagogiques

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 15/09/2021 | Lire l'article original

Le ministre de la Santé et de la Population, en collaboration avec l'agence pays de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a ouvert, le 13 septembre à Brazzaville, un atelier de formation et d'harmonisation des contenus pédagogiques en prélude au recyclage des acteurs de quatre-vingt-treize aires de santé.

Ouverts par le Dr Ludovic Gnekoumou, conseiller technique du ministre de la Santé, les travaux de l'atelier aideront les participants à élargir la base de compétences au niveau central, dans la gouvernance locale des aires de santé et dans l'offre des soins. A terme, ils harmoniseront les approches pédagogiques des formateurs des acteurs qui seront déployés sur le terrain. Ils produiront aussi les documents pédagogiques relatifs au renforcement des organes de participation communautaires, de gestion de l'information sanitaire y compris ceux de la surveillance épidémiologique, de gestion financière et de la gestion des médicaments. «

Nous devons élargir la base de compétences au niveau central pour accompagner la revitalisation des districts sanitaires. Les gestionnaires de centres de santé intégrés doivent contribuer aussi à améliorer la gouvernance locale », a indiqué le Dr Nouhou Hamadou, délégué de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La place des soins de santé primaire dans le système de santé a été réaffirmée par le Congo, lors de la conférence de Ouagadougou en 2008 et celle de d'Astana en 2018. Le pays a également expérimenté l'initiative de Bamako, la mise en place de deux zones pilotes formant les matrones accoucheuses et les projets comme Pascob, PDSS et autres.

« Dans cette marche, chaque Etat devrait travailler pour l'objectif triple milliard, qui ne doit mettre personne de côté. C'est pourquoi le Congo a adhéré au treizième programme général de travail de l'OMS qui donne la chance à chaque Etat d'agir en faveur de cet objectif », a expliqué le Dr Ludovic Gnekoumou.

Il a émis également le souhait de voir comblé le vide en documents normatifs relatifs au développement des aires de santé, dans le cadre de l'amélioration de la qualité de l'offre de soins, la participation communautaire et la gestion des ressources.

Fortuné Ibara

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !