Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

TchadTchad : "le fait d'être obèse n'est pas synonyme d'aisance. On doit réapprendre à manger"

Alwihda info | Tchad | 24/05/2022 | Lire l'article original

D'ici à 2030, le monde comptera plus de 600 millions de personnes diabétiques, selon l'OMS. Concernant l'obésité qui touche aujourd'hui plus de 650 millions de personnes dans le monde, ce chiffre devrait passer à plus de 3 milliards d'ici 2030.

C'est un réel problème. Aujourd'hui, notre alimentation est en train de se métamorphoser. Il serait important d'amener chaque consommateur à manger de façon averti", estime Dr. Houroupou Bambaye Jacques, diététicien nutritionniste, spécialiste en diététique des pathologies cardiovasculaires métaboliques et expert en diététique psycho-comportementale et en hydratation santé. Il se fixe pour objectif d'aider la population tchadienne à faire des choix éclairés par rapport à son alimentation.

A la tête de l'Institut CEVANUTRI, il entend initier des séminaires à l'endroit du personnel de santé mais aussi du public afin qu'ils puissent acquérir des connaissances "hautement importantes pour le bien-être".

"Aider les personnes à mieux se prendre en charge sur le plan alimentaire"

"?Aujourd'hui, notre alimentation est en plein mouvement de mutation, surtout on veut davantage s'occidentaliser. L'obésité fait partie des pathologies de la civilisation. Nous essayons de beaucoup plus abandonner notre manière traditionnelle de manger", déplore le PDG de l'Institut CEVANUTRI. Il rappelle que "le fait d'être obèse n'est pas synonyme d'aisance" et que les tchadiens doivent réapprendre à manger.

"Certaines personnes pensent qu'avoir un ventre ballonné est synonyme de bien vivre. Malheureusement, l'obésité est l'axe lourd des problèmes cardiovasculaires et métaboliques", prévient Dr. Houroupou Bambaye Jacques.

Dr. Houroupou Bambaye Jacques assimile l'alimentation des personnes civilisées à des repas beaucoup plus raffinés, intégrant très peu de crudités et hyper-cuits, associés à une hygiène de vie qui n'est pas adaptée (notamment la sédentarité qui nous guette, le prétexte du manque de temps pour fuir la cuisine ou encore le manque de sommeil).

Tchonchimbo Ouapi Raphaël

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !