Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

SénégalDoudou Sène : « la recherche peut grandement contribuer à l'éradication du paludisme »

Agence Presse Sénégalaise | Sénégal | 29/06/2022 | Lire l'article original

Saint-Louis, 29 juin (APS) - La recherche peut grandement contribuer à l'atteinte de l'objectif d'élimination du paludisme à l'horizon 2030, a affirmé mercredi le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Doudou Sène. "La recherche a un rôle important à jouer pour l'atteinte de l'objectif d'élimination du paludisme à l'horizon 2030", a-t-il notamment déclaré à l'occasion de l'inauguration du laboratoire de biologie moléculaire de l'Université Gaston Berger (UGB), financé par l'ONG Path.

Il a salué la collaboration entre le ministère de la Santé et de l'Action sociale et le milieu universitaire, tout en rappelant que "rien ne peut se faire sans la recherche qui permet de savoir là où on met les pieds". Le coordonnateur du PNLP estime que ce laboratoire vient à son heure pour encourager l'élimination du paludisme dans la zone nord du Sénégal. Il a souligné les efforts accomplis dernièrement par l'Etat du Sénégal dans la lutte contre le paludisme qui a connu "un net recul". Le directeur pour l'Afrique de l'Ouest du programme malaria à l'ONG Path, Yakou Dièye, a expliqué le choix de Saint-Louis par les flambées de cas de paludisme enregistrées souvent au quartier Bango, à l'UGB et à Richard-Toll. Selon lui, "Path réfléchit à la possibilité de mettre en place une bio-banque, pour accélérer la lutte contre les parasites et le paludisme en particulier".

L'adjointe au médecin-chef de la région de Saint-Louis, docteur Khady Diouly, a remercié l'ONG Path pour le soutien apporté aux régions nord du pays dans cette croisade contre le paludisme. Elle invite ses collègues des régions de Louga et Matam à s'approprier ce laboratoire, afin d'arriver à éradiquer le paludisme en 2030.

AMD/ASG/BK

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !