Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

MadagascarBilan : La distribution de vitamine A vise à améliorer la santé du couple mère-enfant

L'express de Madagascar | Madagascar | 04/01/2006 | Lire l'article original

Un bilan positif.
“Un taux de couverture de 89,2 % a été enregistré pendant la deuxième phase de la campagne de distribution gratuite de vitamine A qui s'est tenue du 17 au 21 octobre sur le territoire national”, affirme le Dr Perline Rahantanirina, directeur de la santé de la famille. Pour cette deuxième phase dont le lancement officiel s'est tenu à Soanierana-Ivongo, 2,6 millions d'enfants de six mois à cinq ans sur les 3,1 millions ciblés ont reçu les deux gouttes. 115 560 femmes ayant accouché récemment sur les 135 377 visées en ont aussi bénéficié.

“Ce taux de couverture en vitamine A avoisine les 88,6 % chez les enfants de six à onze mois et 96,7 % chez les 12 à 57 mois. Il a été de 85,4 % pour les femmes qui ont nouvellement accouché”, ajoute-t-elle.
Lancée depuis 1997, la supplémentation en vitamine A vise à lutter contre l'avitaminose, c'est-à-dire la carence en vitamine A, et de renforcer la défense immunitaire des moins de cinq ans. A cela s'ajoute le souci de réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans, liée aux maladies courantes comme la rougeole, le paludisme, la diarrhée et les maladies respiratoires.
L'objectif étant de diminuer de 2/3 la mortalité infantile conformément aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dont Madagascar est partie prenante, et de favoriser l'amélioration de l'état nutritionnel des enfants ciblés .
D'autant que la dernière enquête démographique de santé de 2003-2004 indique une carence en vitamine A pour 42 % des enfants malgaches, tandis que 48 % sont touchés par la malnutrition chronique.
Aussi, la vaccination et la supplémentation en vitamine A demeurent-elles une mesure préventive, garantissant la santé communautaire. “Elles s'inscrivent parmi les soins primaires dont la finalité est d'améliorer la santé de la collectivité et assurer le bien-être du couple mère-enfant”, annonça Benjamin Andriamitantsoa de l'agence américaine Usaid pendant le lancement de cette deuxième phase de la campagne au mois d'octobre.

Henintsoa Andriamiarisoa

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !