Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Camerounfleche 17e Concours Cames en novembre à Yaoundé : un protocole d’accord a été signé lundi entre le Minesup et le secrétaire général du Cames

Cameroon tribune | Cameroun | 28/01/2014 | Lire l'article original

L’Université de Yaoundé I (UYI) abritera, du 3 au 11 novembre prochain, le 17e Concours d’agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales, organisé par le Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames). C’est l’objet de la signature d’un protocole d’accord entre le ministre de l’Enseignement supérieur, Pr Jacques Fame Ndongo, et le secrétaire général du Cames, Pr Bertrand Mbatchi, lundi à Yaoundé. C’était en présence du secrétaire général de Minesup, Pr Ngomo Horace Manga et du recteur de l’UY1, le Pr. Maurice Aurelien Sosso. A la lumière dudit document, le Cameroun s’engage à « assurer une bonne organisation matérielle du concours », et le Cames se penchera sur l’aspect scientifique.

Pour ce faire, un budget de près 168 millions de F a été arrêté. En outre, le Cameroun devra s’acquitter de ses cotisations auprès de l’organisme (près de 100 millions de F) avant la tenue du concours. Cette rencontre prévue à Yaoundé a également été identifiée comme l’occasion idoine de remettre solennellement au chef de l’Etat Paul Biya sa prestigieuse distinction de Grand Croix international, des Palmes académiques. L’on se souvient qu’il avait été élevé à ce titre par le Cames en 2012. Le ministre Jacques Fame Ndongo s’est réjoui du choix porté sur le Cameroun pour abriter cet examen et a rassuré que tous les moyens adéquats seront déployés pour le bon déroulement du concours.

Azize MBOHOU

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !