Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Sénégalfleche Mouvement de grève à l’hôpital Abass Ndao : les médecins renouvellent le mot d’ordre de 72 heures

Sud Quotidien | Sénégal | 30/01/2014 | Lire l'article original

Devant l’attitude stoïque des autorités, qui tardent à satisfaire leurs revendications, le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) n’a pas trop attendu pour renouveler son mot d’ordre de boycott de toutes activités au niveau du Centre hospitalier Abass Ndao. Une structure hospitalière où règne une vive tension depuis quelques semaines. Le Sames a voulu ainsi montré sa détermination à continuer à paralyser le fonctionnement de l’établissement.

Une pharmacie vide qui croule sous une pénurie quasi quotidienne du plus petit consommable, le non paiement des différents fournisseurs, le non versement des salaires depuis trois mois…etc Toutes choses qui traduisent les difficultés récurrentes qui a poussé les blouses blanches à renouveler leur mot d’ordre de 72 heures de grève déclenché depuis lundi dernier. Les protestataires ne veulent pas donner le moindre répit aux autorités.

Lors de leur face-à-face hier mercredi avec la presse, le syndicat des médecins a réaffirmé sa détermination à paralyser le fonctionnement de l’hôpital tant que leurs revendications ne seront pas satisfaites. Ils ont listé tous les maux dont souffre l’établissement : les ruptures de produits d’urgence, notamment, les seringues, solutés, gants d’examens, compresses, détergents…

Un chapelet de manquements qui plombent le fonctionnement quotidien de la structure. Parmi les causes de cette situation, les protestataires relèvent la non implication de la Commission médicale d’établissement (CME), et l’absence de visibilité de la gestion financière de la structure. Les médecins s’élèvent également contre les affectations fréquentes du personnel, les nominations et relèvement des chefs de services faits souvent à l’insu de la CME et du Conseil d’administration.

Autres griefs également soulevés, la non implication du responsable du CA et des autorités de tutelles personnelles dans les discussions visant à sortir la structure de sa situation catastrophique. De quoi faire dire au Secrétaire général du Sames que leur syndicat a toujours tiré la sonnette d’alarme pour un changement de direction de cet hôpital où les médecins reçoivent les patients dans des conditions extrêmement difficiles.

Les médecins ont proposé des solutions de sortie crise en préconisant une rencontre tripartite entre le Centre hospitalier Abass Ndao, le ministère de la Santé et de l’Action sociale ainsi que la ville de Dakar sous forme d’Etats généraux de cet établissement de santé. Une rencontre qui devrait aboutir à un changement de statut de la structure pour laquelle les médecins suggèrent de confier sa gestion au ministère de la santé et de l’action sociale.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !