Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-KinshasaLubumbashi : les pharmacies scellées ont repris leurs activités sans autorisation

Radio Okapi | Congo-Kinshasa | 03/03/2014 | Lire l'article original

Les pharmacies scellées à Lubumbashi parce que non-conformes aux normes en vigueur en RDC ont repris leurs activités sans autorisation trois semaines plus tard. Le ministre provincial de la Santé du Katanga, le docteur Augustin Ilunga Njoloko, a prévenu que des sanctions sévères seront prises à l’encontre de ces récalcitrants. « Une opération musclée » sera menée cette semaine par une équipe mixte composée du parquet de grande instance de Lubumbashi, de l’ordre provincial des pharmaciens et de l’inspection provinciale de la santé, a-t-il annoncé.

«Ceux qui vont se trouver dans ces conditions, non seulement ils auront la pénalité, des amendes très fortes et on fermera définitivement», a prévenu le ministre.

Augustin Ilunga déplore le fait que la pharmacie soit devenue un commerce facile.

«Il suffit de prendre quelques comprimés, vous mettez sur la rue et les gens qui souffrent, ils n’attendent pas d’aller à gauche et à droite. Ce qu’on leur présente comme produits pharmaceutiques, ils prennent. Or là-dedans, il y a beaucoup de piraterie et parfois même ce sont des amidons, de la farine de manioc, qu’on met dans des pellicules», a-t-il dénoncé.

Les pharmacies qui ne répondent pas aux normes, qui ne sont pas supervisées par des pharmaciens diplômés, seront toutes fermées, a promis le ministre.

Le 11 février dernier, l’inspection provinciale des pharmacies du Katanga avait scellé trois dépôts pharmaceutiques déclarés non viables.

L’inspecteur provincial leur reprochait de conserver des médicaments dans une salle humide dont la toiture suintait et même de les exposer sur le sol.

Cette situation s’ajoutait à d’autres problèmes liés à la fabrication, l’importation, la conservation, ainsi que la commercialisation des médicaments en RDC.

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !