Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Togofleche Belle victoire

Républicoftogo | Togo | 22/02/2006 | Lire l'article original

Excellente nouvelle. Le tétanos néonatal a quasiment disparu au Togo. Ce sont les conclusions d’une étude rendue publique fin janvier 2006 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En septembre 2005, Suzanne Aho, la dynamique ministre de la Santé, en collaboration avec l’OMS et l’UNICEF, a procédé à une évaluation afin de déterminer si le tétanos néonatal (TN) avait été éliminé du Togo. L’élimination du TN est définie par la présence d’un nombre de cas annuel inférieur à 1 pour 1000 naissances vivantes, pour chacun des districts sanitaires.
Le Togo est le premier pays d’Afrique de l’ouest à évaluer l’élimination du TN.


Au Togo, les accouchements médicalisés sont très diversement pratiqués selon les régions.
Les données communiquées font apparaître qu’en 2004, 62% des accouchements ont eu lieu dans une structure de santé. Au niveau régional, ce chiffre oscillait entre 28 et 70%, à l’exception de la zone urbaine de Lomé, où il atteignait 97%.
L’anatoxine tétanique (VAT) est systématiquement administrée aux femmes enceintes, conformément au calendrier de vaccination recommandé par l’OMS. Les enquêtes régionales menées par le Ministère de la Santé en 2004 ont fait apparaître une couverture moyenne par au moins 2 doses de VAT (VAT2+) de 61%, avec des chiffres de couverture oscillant entre 53 et 80% dans les régions.

Afin de confirmer l’hypothèse selon laquelle le TN avait été éliminé au Togo, une étude communautaire a été effectuée dans des districts sanitaires «à haut risque de TN» par la méthode dite de sondage en grappes pour le contrôle de la qualité des lots à double échantillon.

Les résultats de l’évaluation pratiquée dans 5 des districts sanitaires où le risque de tétanos néonatal est plus élevé indiquent que l’élimination du tétanos néonatal était atteinte au Togo au moment de l’enquête.

Selon les recommandations formulées par l’OMS, afin de maintenir le faible niveau de TN au Togo, il faudra maintenir des taux de vaccination élevés et accroître la proportion des accouchements intervenant dans de bonnes conditions d’hygiène. En outre, la surveillance du TN doit être renforcée par l’introduction d’une surveillance active du tétanos néonatal dans le cadre du système de surveillance de la paralysie flasque aiguë.
Les résultats de l’enquête menée par l’OMS en coopération avec le ministère togolais de la Santé constituent un encouragement pour les autorités. En dépit de difficultés budgétaires récurrentes, le Togo parvient à lutter efficacement contre la maladie. Qu’il s’agisse du TN, du sida, du vers de Guinée ou du paludisme.

Mais le pays a aussi besoin du concours financier de la communauté internationale pour réhabiliter ou moderniser les infrastructures hospitalières dans la capitale et à l’intérieur du pays.
Les conclusions du rapport de l’OMS devraient être un stimulant pour les bailleurs de fonds.

Lire le rapport complet (pdf)

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !