Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Sénégalfleche Journée de consultation gratuite de Pfizer à Niague : Une aubaine et des besoins

Le quotidien | Sénégal | 21/02/2006 | Lire l'article original

Quand le docteur Amath Wade de la compagnie pharmaceutique Pfizer décidait d’organiser une journée de consultation gratuite dans son village natal de Niague, il ne s’attendait sans doute pas à ce que les populations des villages environnants viennent en masse envahir les locaux du poste de santé et de l’école primaire.
C’est d’un regard hagard, tournant la tête de gauche à droite, appelant et gesticulant, pour tenter de ramener un peu d’ordre au niveau de la foule massée devant la porte d’entrée du poste de santé, animée que d’un seul désir : s’inscrire sur la liste des patients devant accéder aux différentes salles de soins. L’équipe de Pfizer, bien qu’appuyée par les jeunes du village habillés en tee-shirts blancs aux couleurs de la firme, avait du mal à contenir la foule.

La journée de consultation gratuite organisée, samedi, au village de Niague, a permis de constater à quel point les populations rurales ont un réel besoin de santé primaire.
En effet, l’accès aux soins de santé primaire ne semble pas être à la portée de toutes les populations. Pour certaines franges, il reste encore un luxe. Les populations rurales sont, en général, les plus défavorisées. Pourtant, malgré la présence des postes de santé, le dépistage ou le traitement de certaines maladies comme le col de l’utérus ou le cancer du sein doivent être assurés par des médecins spécialisés. C’est ce à quoi ladite compagnie pharmaceutique s’est attelée, en procédant à des dépistages gratuits.

Situé dans la Communauté rurale de Sangalkam, dans le département de Rufisque, le village de Niague polarise plus d’une trentaine de villages. Outre le centre de santé Youssou Mbargane Diop de Rufisque, la zone ne possède pas de structure sanitaire pouvant recevoir certains malades dont le traitement nécessite une prise en charge par des médecins spécialisés. Le seul poste de santé, dont dispose le village, est dépourvu de médicaments et de matériels pouvant satisfaire la forte affluence de malades.
D’ailleurs, pour l’Infirmier chef de poste (Icp), Ibrahima Harachi, «il nous arrive de recevoir plus de 50 malades par jour souffrant de plusieurs pathologies». Voulant profiter, donc, de cette opportunité qui leur est offerte, ils étaient nombreux à avoir répondu présents. Des jeunes filles s’alignant les unes derrière les autres, des petits-enfants se bousculant pour pouvoir se mettre dans les rangs. Des vieilles personnes assises sagement sur les chaises attendant l’appel de leur nom pour accéder à l’intérieur des salles, tandis que d’autres cherchaient à s’inscrire sur les listes pour être parmi les patientes à être soignées.
«Il s’agissait pour nous de faire venir un panel de médecins spécialisés de tous les hôpitaux de Dakar et de Rufisque pour apporter des soins à différentes pathologies que rencontrent nos populations», précise le docteur Amath Wade, natif du village.
Au total, ce sont plus de deux cents personnes qui ont été consultées. A propos de la cardiologie, l’équipe des docteurs Kassé, Ismaïla Diop et Amath Wane a consulté plus de 50 personnes. Aussi des malades nécessitant des soins en neurologie et neurochirurgie ont été dépistés, ajoute le Dr Ndaraw Ndoye de l’hôpital Fann qui dit avoir consulté «plus de 45 personnes». Quant aux maladies comme la pneumologie, l’équipe dirigée par les médecins généralistes Mor Ndiaye et El hadji Sarr a pu consulter «plus de 117 personnes». Concernant la pédiatrie, le médecin Khady Ndiaye indique que «plus de 56 enfants» ont été consultés. Cependant, pour certaines maladies comme le cancer du col de l’utérus, les maladies des pieds, les infections des yeux, le Dr Amath Wade assure l’acheminement des patients vers Dakar auprès des meilleurs spécialistes.

La journée de consultation gratuite a été aussi l’occasion pour les villageois de chanter les louanges du Dr Wade qui, «par ce geste, a montré qu’il participe ainsi au développement de son terroir».

Yathé Nara Ndoye

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !