Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Sénégalfleche Lutte contre le paludisme : Le traitement préventif intermittent saisonnier, une nouvelle stratégie de prévention

Le soleil | Sénégal | 28/02/2006 | Lire l'article original

Le traitement préventif intermittent saisonnier peut être une stratégie majeure de prévention du paludisme au niveau national. En tout cas, tout le laisse croire avec les résultats obtenus à partir d’une recherche centrée sur des enfants âgés de moins de 5 ans.
Première cause de mortalité au Sénégal, la mortalité directe liée au paludisme est estimée à 8000 cas par an. En plus, 30 % des consultations externes au niveau des structures sanitaires sont relatives au paludisme qui constitue un problème majeur de santé au Sénégal. Pour cette raison, diverses stratégies sont déployées dans la prévention et le traitement de l’endémie palustre. Cela, dans un contexte marqué par la résistance à la chloroquine qui était pendant longtemps recommandée dans la prévention et le traitement du paludisme. D’où l’adoption, depuis quelque temps, d’une nouvelle stratégie connue sous le nom de Traitement préventif intermittent (Tpi). Lequel consiste à administrer des médicaments antipaludiques dans le but de prévenir ou de traiter un accès palustre.

Cette méthode préventive est particulièrement utilisée chez la femme enceinte à partir du second trimestre de la grossesse où l’on commence à lui administrer de la sulfadoxine-périméthamine. Puisqu’elle a donné des résultats satisfaisants chez cette cible, il fallait voir si elle allait produire les mêmes effets chez les enfants de moins de 5 ans, d’autant qu’une étude menée en Gambie et en Tanzanie a prouvé l’efficacité du Tpi chez les nourrissons.
Au Sénégal, c’est le Docteur Badara Cissé, en collaboration avec le Service Parasitologie afro-tropicale de l’Ird, la London School of hygiene and tropical medecine, la Faculté de Médecine de l’Ucad et le ministère de la Santé et de la Prévention médicale, qui a entrepris des recherches dans ce domaine. Et les résultats auxquels Dr Badara Cissé a abouti par rapport au Tpi chez l’enfant sont révolutionnaires en ce sens que la stratégie déployée peut réduire de plus de 86 % le nombre d’accès palustre chez les enfants de moins de 5 ans. Mieux, les cas qui surviennent sont pour la plupart de moindre gravité, renseigne Dr Cissé.

Cette étude s’est déroulée en milieu rural sénégalais précisément à Niakhar entre 2002 et 2004. La première année était exclusivement réservée à l’étude principale alors que lors de la deuxième année d’étude, il fallait voir s’il y avait des effets rebonds. C’est durant la troisième année (2003) que les médicaments ont commencé à être donnés aux enfants.
Pour Dr Badara Cissé, chercheur principal de l’étude, cette dernière a consisté à administrer des doses curatives de médicaments contre le paludisme à des intervalles réguliers prédéfinis. Concrètement, il s’est agi de donner une dose de médicaments et une seule fois au mois de septembre, une autre dose le mois suivant et la troisième est administrée au mois de novembre. Soit un intervalle d’un mois entre chaque administration de doses de médicaments. Et ce sont 1200 enfants qui ont été sélectionnés. Parmi eux, la moitié a reçu le Traitement préventif intermittent saisonnier. “ En donnant une fois en septembre, une fois en octobre et une fois en novembre, nous avons pu réduire le nombre de cas de paludisme de plus de 86 % ”, soutient Dr Cissé qui dit avoir été surpris par de tels résultats. Selon lui, “ c’est beaucoup d’espoir ”. Ce qui le pousse à affirmer : “ Maintenant, il faut passer à une étape supérieure et faire le Tpi à une grande échelle ”.
Pour ce faire, il va falloir continuer la recherche et arriver à faire adopter le Tpi comme protocole. “ Notre souhait est de mettre en place ce traitement au niveau des districts sanitaires ”, indique Dr Badara Cissé qui n’a pas manqué de faire savoir que le Tpi est bien accepté par les populations.

En tout cas, le Programme national de lutte contre le paludisme du ministère de la Santé et de la Prévention médicale du Sénégal est disposé à accompagner cette étude dont les résultats sont révolutionnaires, à se l’approprier en collaboration avec les autres partenaires déjà impliqués. Cela afin d’aboutir à des conclusions qui seront profitables à l’ensemble des Sénégalais dans la prévention et le traitement du paludisme.

Maïmouna Guèye

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !