Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina Fasofleche VIIe congrès de la Société de radiologie d’Afrique noire francophone : «Riche en enseignements et en échanges d’expériences»

Sidwaya | Burkina Faso | 25/02/2006 | Lire l'article original

Le VIIe congrès de la Société de radiologie d’Afrique noire francophone (SRANF) et les IIes journées de la Société burkinabè de radiologie (SOBURAD) ont pris fin, le 23 février 2006 à Ouagadougou. De l’avis des congressistes, les travaux se sont déroulés de manière satisfaisante.
«En espérant que les résultats de vos travaux seront judicieusement exploités par toutes les parties, je déclare clos, respectivement le VIIe congrès de la Société de radiologie d’Afrique noire francophone (SRANF) et les IIe journées burkinabè de radiologie, tenus du 20 au 23 février 2006 à Ouagadougou».

Ainsi s’est adressé, le ministre de la Santé, Alain Yoda aux radiologues, manipulateurs et autres techniciens de l’imagerie médicale de l’Afrique et de l’Europe, à la clôture de leur congrès, le 23 février 2006.
Dans la synthèse des travaux, le professeur Théophile Tapsoba a laissé entendre que le congrès de quatre jours leur a permis de faire 17 conférences, 8 ateliers, 65 communications orales et 16 affichées, tous sur les thèmes de l’imagerie des pathologies infectieuses et des hémoglobinopathies et l’imagerie de la femme et de l’enfant.
Ainsi, des réflexions ont été menées sur la place de la radiologie dans la prise en charge du patient, l’imagerie de la tuberculose en Afrique Sub-Saharienne, l’imagerie et le diagnostic des abcès du foie, les infections du système nerveux central et sur l’imagerie des complications thoraxiques et abdominales...

Le Pr Rabiou Cissé, président de la Société burkinabè de radiologie (SOBURAD), qui prend les rênes de la SRANF pour les deux années à venir, a souligné qu’au vu des travaux, le congrès s’est déroulé de manière satisfaisante et a été riche en enseignements et en échanges d’expériences.
Selon lui, pour permettre à tous d’accéder aux soins de façon efficace, ils ont proposé la mise sur pied d’un système de sécurité sociale.
Comme priorités pour ses deux ans à la tête du SRANF, Pr Cissé compte faire revoir les objectifs de la Société, dynamiser le bureau et contacter des institutions financières pour faciliter le fonctionnement de la SRANF.
Pour Alain Yoda, «l’imagerie médicale, incontournable pour le diagnostic, constitue l’exemple type qui concentre toutes les difficultés : coût élevé du matériel technique, lourdeur des installations, difficultés de maintenance, peu de spécialistes dans le domaine...».
Il rassure que son ministère «s’attelle à lever progressivement tous ces obstacles en vue de permettre à chaque burkinabè d’avoir accès au minimum de soins de qualité».
Pour de nombreux services rendus à la Société de radiologie d’Afrique noire francophone, 19 spécialistes de l’imagerie médicale ont reçu des médailles en guise de reconnaissance et trois ont été élevés au rang de chevalier de l’Ordre du mérite.
Avant de se quitter, les congressistes se sont donnés rendez-vous en 2008 au Cameroun pour leur VIIIe congrès.

Ali Traore

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !