MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Madagascarfleche 24% des Tananariviens hypertendus

L'express de Madagascar | Madagascar | 02/03/2006 | Lire l'article original

Le rythme de vie que s’imposent les Tananariviens a forcément un impact sur leur santé.

Un véritable problème de santé publique. Les maladies chroniques liées au mode de vie, dont l'hypertension artérielle, les accidents cardio-vasculaires cérébraux, les cancers, les maladies respiratoires, le diabète etc... n'épargnent pas Madagascar.

Une enquête sur les “Facteurs de risque des maladies non transmissibles”, réalisée par le ministère de la Santé et du planning familial, avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), indique que “24% des Tananariviens souffrent de l'hypertension, un problème qui semble toucher toutes les catégories sociales”.
“Les provinces d'Antananarivo et de Toliara s'avèrent être les plus concernées, mais la prévalence est plus élevée dans la première”, fait savoir le Dr Henri Fidèle Marie Raharivohitra, chef de division des maladies cardiovasculaires et du diabète, hier, au cours de la présentation des résultats de l'enquête.
“La forte prévalence de l'hypertension artérielle, constatée dans la capitale, pourrait s'expliquer par le mode de vie caractérisé notamment par la probable intervention d'un plus grand stress et, sans doute, une plus grande consommation de sel”, explique un médecin libre. Le tabagisme et surtout un usage du tabac à chiquer, une consommation excessive de l'alcool mais insuffisante de fruits et de légumes y sont aussi pour quelque chose.
Dans la province de Toliara, cette prévalence est moins élevée, mais avec d'autres facteurs de risque plus marqués, tels que l'obésité surtout chez la femme, du fait de la consommation de matières grasses autres que l'huile végétale, une grande sédentarité, l'abus d'alcool et du tabac.

Risque élevé

D'après le Dr Sonia Andrianabela, chef du service de lutte contre les maladies liées au mode de vie, “la fréquence de l'hypertension artérielle s'est élevée à 1,4 % en 2004. Le taux de létalité hospitalière qui y est lié a été de 7,1% soit sept décès pour 100 malades. Dans ce cadre, elle s'avère être la septième cause de mortalité hospitalière, l'accident vasculaire cérébral étant la première”.
Il va sans dire que le risque des maladies non transmissibles, notamment les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux et les cancers, est assez élevé.
“La lutte contre ces maladies passe par le renforcement des conseils diététiques, plus particulièrement en encourageant la consommation de fruits et de légumes et la réduction de la consommation de sel”, précise un autre médecin. L'objectif étant de protéger efficacement la population contre ce genre de maladies.
Cette enquête a permis d'évaluer la prévalence des six facteurs de risque de ces maladies non transmissibles : le tabagisme, l'alcoolisme, le mauvais régime alimentaire, l'inactivité physique, l'obésité et l'hypertension artérielle. Ainsi, il sera plus aisé de mettre en place une surveillance par la collecte systématique et l'utilisation de l'information épidémiologique destinée à la planification, l'exécution et l'évaluation des programmes de contrôle.
“Ses résultats serviront dans l'élaboration d'une politique nationale pour la lutte contre les maladies non transmissibles y compris les maladies émergentes et ré-émergentes”, conclut le Dr Léonard Tapsoba, représentant de l'OMS à Madagascar et dans l'océan Indien.

Henintsoa Andriamiarisoa

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !