Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'Ivoire300 000 femmes meurent chaque année par césarienne

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 30/03/2019 | Lire l'article original

Une étude publiée dans le magazine britannique « The Lancet » affirme que 300 000 femmes meurent par an, au cours des accouchements par césarienne. « Les femmes qui accouchent par césarienne dans les pays en voie de développement courent plus le risque. L'étude a été menée par l'université Queen Mary à Londres. Les chercheurs ont analysé les données de 12 millions de grossesses à travers le monde », rapporte le journal « Lexpress.mu ».

Le confrère affirme que c'est ainsi que les chercheurs « ont conclu que le risque de mourir d'une césarienne est beaucoup plus élevé dans les pays en voie de développement que dans les pays développés. Dans la région de l'Afrique subsaharienne notamment, où le risque de mourir est 100 fois plus élevé qu'au Royaume-Uni, par exemple ».

Selon cette étude, « 10 % des bébés nés par césarienne meurent durant l'intervention ou peu après. Devant ces faits, les auteurs de la recherche recommandent que les femmes aient accès à de meilleurs soins et que les ressources et la formation médicales soient renforcées ».

Par Marcel Appena

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !