Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Sénégalfleche Tuberculose : 726 nouveaux cas recensés en 2005 au district de Thiès

Le soleil | Sénégal | 25/03/2006 | Lire l'article original

THIÈS : De 2004 à nos jours, la stratégie d’intervention menée dans le cadre de la lutte contre la tuberculose a connu des résultats flatteurs au niveau du district sanitaire de Thiès. En comparant les chiffres de 2004 à ceux de 2005, on se rend compte qu’il y a plus d’individus qui sont atteints de tuberculose. En effet, sur les 235 recensés en 2004, 726 autres nouveaux cas se sont ajoutés à ce chiffre, portant le nombre de tuberculeux à plus de 900.

Pour Dr Elhadji Maguette Seck, patron du district sanitaire de Thiès, les raisons de la recrudescence de la maladie sont du fait que peu de malades atteints de tuberculose préfèrent rester chez eux que de venir en consultation au niveau des structures sanitaires. Cet état de fait expliquait les données peu fiables enregistrées auprès des responsables de santé. « Nous avons changé » de fusil d’épaule en décentralisant nos activités pour atteindre le maximum de patients. C’est ainsi que nous avons mis à contribution 10 postes de santé en plus du centre de santé de la commune ; ce qui fait ressortir un nombre de 11 structures qui vont s’atteler à cette tâche, c’est dire, sensibiliser, informer, détecter les cas suspects qui sont envoyés au niveau des laboratoires spécialisés afin d’y subir soit la bacilloscopie après examen des crachats ou à la radiologie », explique Dr Seck. C’est également le credo de l’association de lutte contre la tuberculose de Thiès.
Seulement, il ne faut pas passer sous silence l’interaction qui existe le plus souvent entre le Vih/Sida, la malnutrition et la tuberculose, compliquant en même temps le traitement. C’est ce qui explique surtout tous les efforts déployés dans ce sens par les agents de santé chargés de suivre les malades aussi bien pour la première que la seconde phase ». Le traitement de la tuberculose est un peu long et demande une régularité du malade qui est traité et suivi par l’agent de santé », déclare le médecin-chef du district sanitaire de Thiès. Lequel met l’accent sur la thérapie du traitement directement observé ou T.d.o. En effet, il s’agit, pour l’agent de santé, de s’assurer que le patient atteint de tuberculose a bien pris son traitement sur place. Qui plus est, il faudra le suivre jusqu’à ce qu’il finisse son traitement avant de se présenter au rendez-vous à la deuxième phase. Car, toute rupture peut entraîner des cas de résistance des médicaments au bacille de Koch. Bien évidemment, comme l’a souligné Dr Maguette Seck, il y a des cas de rechutes et de récidives qui peuvent surgir de temps en temps. Dans le plan d’opération qui a été mis en place, la campagne relative à la sensibilisation sur la tuberculose y occupe une place non moins importante. Des conseils sont prodigués aux populations sur la nécessité d’aller rapidement en consultation dès qu’on présente une toux persistante. «
Le service d’accueil ne ménagera aucun effort pour donner toutes les informations qui y sied et, éventuellement, l’acheminer vers la structure sanitaire la plus proche, si toutefois il a été constaté que la personne présente des signes de tuberculose », déclare Dr Seck qui invite les populations thiessoise à observer scrupuleusement toutes les conduites à tenir face à un cas de suspect de tuberculose. Un diagnostic précoce est surtout le plus souhaitable. On guérit rapidement en prenant l’association de molécules qui sont distribuées gratuitement.

Abdourahmane Sarr Gonzales

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !