MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina Fasofleche Dépistage et diagnostic du VIH : Un guide pour la validité des tests

Sidwaya | Burkina Faso | 31/03/2006 | Lire l'article original

Le Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le Sida et les IST (SP/CNLS-IST) a lancé, vendredi 24 mars 2006 à Ouagadougou, les algorithmes de dépistage et diagnostic de l’infection à VIH au Burkina Faso.  
Les algorithmes de dépistage et diagnostic du VIH au Burkina Faso lancés officiellement, le vendredi 24 mars 2006, par le SP/CNLS-IST constituent le document de référence pour toute démarche de dépistage de l’infection à VIH sur l’ensemble du territoire national.

«Le caractère éminemment scientifique de ce guide traduit le souci de disposer d’outils fiables pour le diagnostic de l’infection à VIH. C’est un travail qui est reproductible afin de permettre des comparaisons qui orientent tout acteur engagé dans les investigations biologiques sur le VIH», a indiqué le ministre de la Santé, Alain Bedouma Yoda dans la préface du document.
L’objectif de ce document est de pouvoir vérifier la validité intrinsèque du test selon la stratégie en vigueur au Burkina Faso. Selon le Dr Jean Sakandé, directeur des laboratoires, le souci qui a conduit à l’élaboration des algorithmes, est qu’il y a beaucoup de réactifs d’origine douteuse qui circulaient dans des laboratoires.
Ce qui donnait des résultats non satisfaisants. C’est ce qui a amené les praticiens de laboratoire et le SP/CNLS-IST à analyser la capacité des tests à pouvoir poser le diagnostic au Burkina Faso. «Pour ce faire, nous avons retenu un certain nombre de tests que nous avons proposé de les combiner pour pouvoir faire le diagnostic. Cela consiste à faire un test très sensible en premier lieu et ensuite, un deuxième test pour pouvoir préciser le type de VIH en question», a noté Dr Sakandé.
Ainsi, tous les tests qui ont été prouvés valides ont reçus obligation d’être enregistrés officiellement à la Direction générale de la pharmacie, du médicament et des laboratoires (DGPML).

A la DGPML, une commission avait examiné les résultats des tests de laboratoire mais également les dossiers de fabrication des tests. Cela a permis d’enregistrer des réactifs valides qui ont reçu un arrêté du ministre de la Santé autorisant leur circulation au Burkina Faso. L’enregistrement ne concerne pas seulement que les réactifs du VIH. «Actuellement, une quinzaine de réactifs sont enregistrés officiellement. Nous avons appelé tous les acteurs qui distribuent des réactifs au Burkina à les enregistrer, ceci, afin que d’ici à la fin de cette année, nous puissions avoir une liste des réactifs autorisés à circuler dans notre pays», a indiqué Dr Sakandé.
Le Dr Wamarou Traoré, chef du département santé au SP/CNLS-IST qui présidait la cérémonie de lancement des algorithmes de dépistage et diagnostic du VIH, a souligné toute l’importance de l’étape du dépistage dans la lutte contre le Sida.  

Charles OUEDRAOGO

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !