Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'Ivoirefleche Yamoussoukro : lutte contre les troubles lies a la carence en iode

Le patriote | Côte d'Ivoire | 23/01/2006 | Lire l'article original

18 millions de bébés atteints de troubles mentaux

« Lutte contre les troubles dus à la carence en iode (TDCI) ».Tel est le thème de la demi journée de formation à l’intension des agents contrôleurs de la mairie, de la direction régionale du commerce, du ministère de l’industrie, et des journalistes .Cette formation du programme national de nutrition du ministère de la santé et de la population avec l’appui de l’UNICEF a eu lieu L’hôtel Attounglan, le lundi 16 janvier dernier. Elle avait pour objectif d’amener les agents contrôleurs à être capables de conduire des activités de lutte contre les troubles dus à la carence en iode, d’expliquer l’importance de l’iode dans l’organisme, connaître la liste des troubles liés à cet autre fléau, les moyens de prévention et les aliments riches en iode puis en goitre. Cette journée de formation devait les amener à une large sensibilisation de la population, après les collectes des données sur la consommation du sel iodé.

Selon l’exposé du coordonnateur du programme M. Ouffoué, chez les femmes enceintes, la carence en iode provoque chaque année la naissance de 18 millions de bébés arriérés mentaux dans le monde. Mais également, une baisse de la capacité intellectuelle (QI) de 10 à 15 points. Plusieurs enquêtes partielles menées dans les régions montagneuse de l’ouest et septentrional depuis 1948, ont prouvé que les troubles dus à la carence en iode existent bel et bien sous forme de goitre endémique et constituent un problème de santé publique. En 2004, une enquête réalisée en Cote d’Ivoire a conclu que des progrès ont été accomplis, mais cependant l’on note l’existence de quelques poches de résistance. La circulation du sel non iodé, l’existence de sel hyper iodé sur le territoire national en l’occurrence, à Abidjan et dans la zone du littoral. L’incurie de la population sur les TDCI, le sel iodé et la quasi inexistence d’un système de contrôle de qualité. L’étude épidémiologique faite avec l’appui de l’UNICEF en 2004, révèle que la prévalence du goitre chez les enfants de 6 à 12 ans est de 4,8% au niveau national. Accentuée par la présence de goitre endémique dans certaines zones écologiques que sont : les zones forestières 12,1%, les zones montagneuses 6% et 5,6% pour le littoral. Rappelons que les troubles liées à la carence en iode chez le fœtus provoquent des avortements, morts in utero, anomalies congénitales. Chez les adultes goitre avec complication, faculté mentale réduite et l’hypothyroïdie.

Pour la prévention, le programme de coordination a conseillé la promotion de la consommation du sel iodé, le contrôle de la qualité du sel par les services d’hygiène et la douane, la sensibilisation de la population, les commerçants et les importateurs du sel.

Jacquelin Mintoh à Yamoussoukro

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !