Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-KinshasaLe paludisme sévit à Goma dans le Nord-Kivu avec plus d’un demi millier de cas enregistrés en 2005

Digitalcongo.net | Congo-Kinshasa | 20/01/2006 | Lire l'article original

La ville de Goma au Nord-Kivu n’échappe pas au fléau du paludisme affectant la Rdc en dépit des produits antipaludéens régulièrement proposés à la population. Pour la seule année 2005 il y a été enregistré plus de 572.000 cas de malades attaqués par cette maladie.

En Rdc, le paludisme demeure jusqu’à preuve du contraire un problème de santé publique. Malgré l’existence de nombreux produits antipaludéens, le paludisme ou la malaria continue à faire des victimes surtout parmi les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes.

Selon une dépêche de la Monuc, il ressort qu’en 2005, plus de 572.000 cas de paludisme ont été enregistres à Goma au Nord-Kivu. Et dans ce coin du pays le paludisme est l’une des principales causes de décès. D’après les informations fournies par l’inspection provinciale de la santé, au premier semestre 2005, le paludisme a occupé la première place des décès avec 36% des consultations médicales et 22% des décès. Après le paludisme, viennent la diarrhée sang ante avec plus de 6.600 cas enregistrés et le choléra avec plus de 4.600 cas.

En ce qui concerne le sida, le Dr. Gaby Lumangamamoa, responsable du système d’information de l’inspection provinciale de la santé basée à Goma a soutenu que le Vih/sida représente 8% du profil de mortalité de la province.
Ce qui sous-entend que 8% des personnes qui meurent de maladies et qui sont répertoriées dans les centres de santé du Nord-Kivu meurt en réalité du sida. Il faut cependant noter que certaines avancées ont été réalisées dans le domaine de la santé telle qu’une bonne couverture vaccinale.
L’appui de l’Union européenne a permis de restaurer la crédibilité de l’inspection provinciale de la santé en la dotant de moyens plus importants pour la supervision des structures de santé.

Toutefois, des efforts doivent être multiplies pour relever le niveau sanitaire au Nord-Kivu car les professionnels de santé continuent à être butés à deux préoccupations majeures à savoir le paiement de leurs salaires et la vétusté des matériels.

B.L.T.

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !