Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Madagascarfleche Accès aux soins - Un centre hospitalier des diabétiques

L'express de Madagascar | Madagascar | 27/01/2006 | Lire l'article original

L’hôpital de Befelatanana accueille pour le moment les malades de la diabète.
Donner un mieux-être aux malades. C'est dans cette optique que l'Association malgache contre le diabète (Amadia) a décidé de créer un centre hospitalier pour les diabétiques.


«Actuellement en cours de construction, ce centre sera fonctionnel d'ici quelques mois, plus précisément vers le mois de juin », a annoncé hier le Dr Haja Ramamonjisoa, alors que la Sidex-OI remettait à l'Amadia un don constitué de consommables et de médicaments.
Plus exactement, il est composé de trois unités de chaises médicales, sept de béquilles, un fauteuil roulant, 45 858 seringues à insuline, trois lits médicaux, sept boîtes de lancettes stériles, 2 400 aiguilles hypodermiques, deux boîtes de 100 aiguilles pour stylo, 40 boîtes de bandelettes réactives pour évaluer le taux de glycémie, 19 750 paires de gants.
A cela s'ajoutent d'autres appareils comme les déambulateurs, l'accu-chek easy, ou encore le glucotrend.

15 millions ariary
C'est en prévision de l'ouverture prochaine du centre hospitalier pour les diabétiques que le directeur général de la société Sidex-OI, Begamain Velliama, et son épouse ont offert ce don à l'Amadia.
« C'est pour aider les malades. D'ailleurs, la société œuvre depuis une quinzaine d'années dans des actions sociales, notamment dans celles relatives à la santé et à l'éducation », a expliqué l'épouse du directeur général. Privilégiés, les jeunes diabétiques assistés par l'Amadia ont, eux aussi, reçu des objets nécessaires à leur quotidien.
Une partie du don sera affectée à la Maison du diabète, située à Mangarivotra-Faravohitra, une autre reviendra au centre hospitalier, également implanté à Faravohitra. Le tout s'élève à 15 millions ariary.
Divers services seront proposés dans ce nouveau centre qui aura une capacité de 20 lits. Parmi ces services figurent l'hospitalisation, la petite chirurgie, les soins spécialisés pour les diabétiques et leurs familles, la dentisterie et la radiologie. « Pour commencer, seul l'aspect médical de l'hospitalisation y sera couvert, la réanimation intensive étant du ressort des grands hôpitaux », a précisé le Dr Haja Ramamonjisoa.

A priori, le centre hospitalier de l'Amadia s'ouvrira aux diabétiques et à leurs familles, mais les autres malades pourront le fréquenter. En tout cas, les indigents et les jeunes diabétiques y seront soignés gratuitement tandis que les membres de l'Amadia auront à participer aux dépenses de manière symbolique.

Henintsoa Andriamiarisoa

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !