Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Port-Bouët/La ministre N’Dri Yoman : « la rougeole et la polio sont quasi-inexistantes en Côte d’ivoire » - 24/11/2011 - Fraternitébj - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Mme N’Dri Yoman Thérèse, ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida était ce 24 novembre 2011, au centre de santé urbain (Csu) d’Abidjan Port-Bouet-Gonzagueville. C’était dans le cadre du lancement officiel de la campagne de vaccination intégrée contre la rougeole avec administration de vaccin polio oral qui durera du 24 au 30 novembre 2011.

À cette occasion, elle a indiqué que « la Côte d’Ivoire est pointée case blanche en matière de lutte contre la rougeole et la poliomyélite ». Et de poursuivre : « c’est dire que nous faisons des efforts dans la lutte contre ces deux maladies ». Toutefois, a-t-elle indiqué « nous ne devons pas nous arrêter là. Nous devons au contraire poursuivre les efforts pour bouter la rougeole et la polio définitivement hors de la Côte d’Ivoire ».

C’est pourquoi, elle a invité les élus locaux, le corps préfectoral, les chefs traditionnels venus nombreux à cette cérémonie, à s’impliquer davantage afin d’avoir des bébés sains et bien portants.

Selon la ministre, depuis 2005, le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire s’est engagé dans la lutte accélérée contre la rougeole. «Cet engagement s’est traduit par l’organisation de deux grandes campagnes de vaccination contre cette maladie. Une première dénommée « campagne de rattrapage » en 2005 et qui a concerné tous les enfants de 9 mois à 15 ans, a permis de vacciner 88% de la cible attendue. La seconde phase qui a eu lieu en novembre 2008, a permis de vacciner 95% des enfants de 9 mois à 5 ans ».

Ainsi, la présente campagne baptisée « campagne de suivi de vaccination » contre la rougeole et la polio est planifiée par le gouvernement dans ce mois de novembre 2011 sur l’ensemble du territoire. « Elle s’inscrit dans le cadre de l’initiative de la pré-élimination de la rougeole et de l’éradication de la poliomyélite en Côte d’Ivoire », a-t-elle relevé.

Elle a également rappelé que cette campagne s’adresse aux enfants âgés de 9 mois à 5 ans. « Chaque enfant sera vacciné contre la rougeole et recevra par la même occasion une dose additionnelle de vaccin contre la poliomyélite, même s’il avait déjà été vacciné auparavant», soutient-elle.

Pour Mme N’Dri Yoman, malgré les efforts entrepris, une épidémie de rougeole s’est déclenchée en 2010 dans une vingtaine de districts sanitaires. 37 cas ont été détectés occasionnés par le virus 3, un virus très dangereux. C’est pourquoi, elle a encouragé les parents à venir faire vacciner leurs enfants gratuitement, même sans carte de vaccination.

Pour Dr. Kariburyo Juma, représentant de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) par intérim en Côte d’Ivoire « la rougeole est une maladie virale grave et extrêmement contagieuse et mortelle. Elle est l’une des causes importantes de décès du jeune enfant. En 1980, avant que le vaccin ne se généralise, on estimait à 2,6 millions par an le nombre de décès dus à la rougeole. Mais utilisé depuis plus de 40 ans, le vaccin anti-rougeoleux est sûr, efficace et peu onéreux ».

Eugène YAO

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !