Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Programme Epivac de l’Agence de médecine préventive : 43 médecins mieux outillés en vaccinologie - 02/12/2011 - Actu Bénin - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des médecins chefs de district sanitaire en provenance de 10 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre ont soutenu leur Mémoire de recherche opérationnelle (Mro) en vaccinologie pratique et management sanitaire du 28 au 30 novembre 2011 devant un jury international. C’est dans le cadre du programme de formation-action Epivac initié depuis 2002 par l’Agence de médecine préventive (Amp) au titre d’une contribution de Sanofi Pasteur à l’alliance Gavi. 43 stagiaires ont été déclarés admis sur les 57 lors de la cérémonie de remise de diplômes qui a eu lieu mercredi 30 novembre dernier à l’Institut régional de santé publique(Irsp) à Ouidah.

La 9ème promotion du programme Epivac vient de mettre à la disposition des populations du Burkina-Faso, du Cameroon, de la Centrafrique, de la Côte-d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Togo et du Bénin, des médecins désormais doués dans la performance, la mobilisation sociale, la sécurisation vaccinale, la chaîne de froid, la chaîne d’approvisionnement, gestion des vaccins et matériels. Ils sont titulaires d’un diplôme de Master 2 européen intitulé « Economie et management de la Santé publique dans les pays en développement ». Le jury international composé de Florence Arestoff et Pierre Lévy de l’université Paris Dauphine, professeur Joseph Aka de l’université de Cocody à Abidjan et le directeur exécutif du programme Epivac, Dr Alfred da Silva, a proclamé admis 43 sur 57 participants. Certains sont ajournés et d’autres doivent affronter encore des examens de rattrapage. Ils n’ont pas manqué de féliciter les heureux récipiendaires avant de les convier à intensifier leurs efforts pour l’amélioration de la santé des populations. Il faut préciser que c’est le Béninois César Koudjoumè qui a été major de la promotion avec une moyenne de 15, 34. Ce médecin-chef de Kalalé a fait ses recherches sur la « qualité des soins et performances des agents dans un contexte management axé sur les standards et la motivation (Sbme) dans la zone de Nikki en 2010 ».

Valentine Bonou Awassi

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !