Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH-Sida au Bénin : un stock de sécurité d’Arv de deux mois déjà disponible dans les formations sanitaires - 17/01/2012 - Fraternitébj - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’année 2012 démarre avec un bel horizon pour les personnes vivant avec le VIH-Sida (Pvvih) au Bénin. Déterminé à faire de l’accès universel aux soins, aux Anti-retro-viraux et à la prévention une réalité, le gouvernement du Bénin à travers le ministre de la santé vient de mettre à la disposition des sites de prise en charge des personnes vivant avec le VIH un stock important d’Anti retro viraux. Une façon pour Dorothée Akoko Kindé Gazard de tourner la page des ruptures d’Arv et de redonner espoir aux personnes vivant avec le VIH-Sida au Bénin.

Sur les 73 sites de prise en charge des personnes vivant avec le VIH-Sida répartis sur l’ensemble du territoire national, est désormais disponible un stock de sécurité d’Arv pouvant couvrir une période de plus de deux mois

Les 21707 patients sous Anti-retro-viraux (Arv) au Bénin peuvent pousser un ouf de soulagement. Sur les 73 sites de prise en charge des personnes vivant avec le VIH-Sida répartis sur l’ensemble du territoire national, est désormais disponible un stock de sécurité d’Arv pouvant couvrir une période de plus de deux mois. Selon la coordonnatrice du Programme National de Lutte contre le Sida, le Dr Evelyne Akinocho, au 31 décembre 2011, le rapport d’inventaire des Anti-retro-viraux du 4ème trimestre de cette année donne au niveau des sites, une disponibilité moyenne de deux mois au moins de stocks de molécules d’Arv toutes catégories confondues. A en croire Evelyne Akinocho, au niveau central, la disponibilité actuelle des molécules de grande consommation varie de 1 à 15 mois de consommation pour tous les Arv sans inclure les commandes en cours de livraison. En effet, la semaine dernière, une certaine presse a fait état de ce que les personnes vivant avec le VIH-Sida au Bénin seraient en détresse. Pour répondre à cette assertion dénuée d’une démarche de vérification, la coordonnatrice du Programme national de lutte contre le Sida a invité les journalistes à plus de professionnalisme. " Actuellement, tous les sites de prise en charge des Personnes vivant avec le Vih-Sida disposent d’Anti-retro-viraux avec un stock de sécurité de deux mois au minimum. En vue de rassurer les uns et les autres, le Dr Evelyne Akinocho a tenu à expliquer le mécanisme d’approvisionnement d’Arv.

Approvisionnement…. Que retenir du mécanisme ?

’’ Tolérance zéro pour les ruptures d’Arv’’ Telle est la vision du professeur Dorothée Akoko Kindé Gazard depuis sa prise de fonction à la tête du ministère de la santé. Dans le but d’assurer la concrétisation de cette vision, de nombreuses dispositions ont été mises en place. En effet, le traitement des personnes vivant avec le VIH-Sida par les Anti-retro-viraux a démarré au Bénin depuis 2002. Au terme du troisième trimestre de l’année 2011, 21.707 patients sont sous Anti-retro-viraux et sont répartis sur 73 sites de prise en charge sur l’ensemble du territoire national. Selon les explications du Dr Evelyne Akinocho, la distribution des Anti-retro-viraux est gratuite sur tous les sites depuis 2005. " L’accès aux Anti-retro-viraux est aujourd’hui une réalité grâce à l’appui apporté au Bénin à travers différents financements du Fonds Mondial de lutte contre le Paludisme, la tuberculose et le Vih, la Banque Mondiale par le Projet Multisectoriel de lutte contre le Sida (Pmls) et la Fondation Clinton. Dès lors, la gestion des Anti-retro-viraux se trouve confrontée périodiquement à des situations de rupture de stock. Face à cette préoccupation, des dispositions ont été prises pour assurer une prévention ", a-t-elle ajouté. Pour y parvenir, différentes étapes influencent la gestion des Anti-retro-viraux. Il s’agit du mécanisme d’approvisionnement, de stockage, de distribution et de suivi des stocks qui passe par la quantification des besoins en Arv au cours du dernier trimestre de l’année en cours pour l’année prochaine ; l’élaboration et la diffusion de plans d’approvisionnement et d’achat ; le lancement de la procédure de passation des marchés qui varie d’un partenaire à un autre ; la validation des quantités attribuées à chaque partenaire et la livraison des produits qui varie de 7 à 18 mois. Par ailleurs, une commission se charge de réceptionner les produits qui sont mis en quarantaine pour les produits acquis avec les ressources du Fonds Mondial. Ainsi, des prélèvements sont faits sur les lots livrés pour le contrôle de qualité. En ce qui concerne la distribution et le stockage, le Dr Evelyne Akinocho affirmera que tous les produits, quelle que soit la source de financement sont stockés à la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels (Came) qui dispose d’un magasin de stockage des Arv aussi bien au niveau central que régional. La distribution quant à elle, est assurée de façon mensuelle par la Came en direction des sites de prise en charge. " La distribution se fait aussi indépendamment des partenaires. La Came profite de la distribution pour collecter les rapports de consommation, les bons de commande et les fiches de protocole ", dira-t-elle. Aussi, le Programme national de lutte contre le Sida, à travers son service de gestion des médicaments assure-t-elle la validation des bons de commande qui seront ensuite transmis à la Came qui se chargera par la suite de préparer les livraisons. Dans le but de suivre les stocks, le Programme national de lutte contre le Sida (Pnls) fait enregistrer les inventaires trimestriels de la Came procède à la vérification de la livraison faite par Came au niveau de chaque site et suit la mise en œuvre des plans d’approvisionnement et d’achat. La Centrale d’achat des médicaments essentiels pour ce qui la concerne, réalise l’inventaire trimestriel, le point des stocks par financement, le suivi des stocks. Les sites de prise en charge des Pvvih organisent mensuellement les inventaires de stocks. Ils suivent les consommations par le remplissage des fiches de résumé mensuel ; l’évolution de la file active par le remplissage de la fiche de protocole ; le remplissage journaliser du registre de dispensation des Arv. Ainsi, pour le Dr Evelyne Akinicho, chaque structure à son niveau joue sa partition dans le mécanisme d’approvisionnement, de stockage, de distribution et de suivi des stocks. Les petits plats sont mis dans les grands afin d’offrir aux personnes vivant avec le VIH-Sida une meilleure prise en charge et garantir leur survie malgré la maladie. Pour sa part, Dorothée Akoko Kindé Gazard ne ménagera aucun effort pour faire de sa vision "Tolérance zéro pour les ruptures d’Arv" une réalité.

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !