Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Mise en service des services de gynécologie obstétrique et de néonatologie - 17/07/2012 - Fraternitébj - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les hôpitaux Sounon Séro de Nikki et Evangélique de Bèmbèrèkè aguerris contre la mortalité maternelle et néonatale. Le vendredi 13 juillet 2012, le ministre de la santé a procédé à l’inauguration d’infrastructures sanitaires dans les hôpitaux Sounon Séro de Nikki et Evangélique de Bembèrèkè. Ces hôpitaux, grâce au projet Baruka financé par la Fondation Unicredit ont bénéficié de l’extension de leurs locaux.

D’un coût global de 72.898.330 Fcfa, cette extension des infrastructures sanitaires de l’hôpital Sounon Séro de Nikki comprend un hall d’attente, deux bureaux de gynécologie et de sage-femme, des salles de consultation intime, de travail, d’accouchement, de post partum, de garde, d’hospitalisation ordinaire, des dégagements de circulation et des toilettes et magasins. A l’hôpital Evangélique de Bembèrèkè, 61.306.850 Fcfa ont été débloqués par Unicrédit pour la réhabilitation et l’extension de la maternité, la construction d’une unité de soins pour les nouveau-nés et la construction d’une unité technique de maintenance. Ouvert par la mission protestante le 03 juillet 1961, l’hôpital évangélique de Bembèrèkè a plusieurs fois déjà bénéficié des appuis de l’Unfpa et aussi de la fondation Unicrédit. A en croire le président du conseil d’administration, Isaac Matchoudo, toutes ces extensions n’ont pas encore satisfait les besoins en soins des populations. A ce propos, Isaac Matchoudo dira que cette nouvelle extension d’Unicrédit a permis de donner naissance à des triplés. Il a saisi l’occasion pour soumettre à l’attention du professeur Dorothée Gazard les doléances de l’hôpital évangélique de Bembèrèkè. Ainsi, Isaac Matchoudo souhaite la finition du logement en construction depuis 2008 ; la réhabilitation du laboratoire du pavillon de chirurgie ; la mise à disposition de personnel qualifié. Anne Rosa Flioretta, coordonnatrice de la Fondation Unicrédit a pour sa part remercié le directeur de l’hôpital Sounon Séro de Nikki grâce à qui cette extension des locaux a été possible. "La vision du directeur était claire et partagée et le choix vite fait, parce que l’hôpital disposait déjà de plus de 80% du financement nécessaire à la construction du service de gynéco-obstétrique", a-t-elle déclaré. Aussi, espère-t-elle qu’à travers l’organisation de ces nouveaux services, les indicateurs en matière de prise en charge de la mère et de l’enfant changent. Quant à l’hôpital Evangélique de Bembèrèkè, le projet de réhabilitation et d’extension a permis d’élargir tout le bloc intime (accueil, salle de soins intimes, dilatation, accouchement) et d’ajouter quatre salles d’hospitalisation de six (06) lits, trois salles d’hospitalisation de deux (02) lits plus toilettes, une deuxième Salle de Consultation, une Salle de counseling avant et après le test de Prévention de la transmission mère-enfant du Vih/Sida, deux vestiaires et des douches plus toilettes. Ce projet de réhabilitation et d’extension a également permis d’agrandir la salle de travail des Sages-Femmes, d’acquérir des équipements, des lits et des matelas. Au total, 38 lits d’hospitalisation ont été acquis. A Dorothée Kindé Gazard d’ajouter que le projet " Baruka " financé par la Fondation Unidea a aussi soutenu financièrement et pris part à l’organisation des formations de renforcement de compétence des personnels des trois services inaugurés. Construit par les populations de Nikki pour soulager les parturientes qu’on évacuait vers le centre Hospitalier Départemental après un parcours de plus de 100 km sur une route dégradée, ce qui mettait en cause non seulement le pronostic vital de l’enfant, mais aussi celui de la mère, cet hôpital est resté depuis sa création en 1989, sans service de Gynéco-Obstétrique. Les accouchements se faisaient dans une salle d’hospitalisation aménagée pour la circonstance. Selon Dorothée Gazard, la construction de ces infrastructures permet désormais à l’hôpital Sounon Séro de Nikki de répondre non seulement aux normes hospitalières, mais surtout de garantir l’offre de soins et services de qualité aux populations. "Ces joyaux sont faits d’un service de Néonatologie, d’une maternité suffisamment équipée et surtout d’une unité de maintenance bien équipée. Tout cet ensemble place aujourd’hui l’hôpital Sounon Séro de Nikki dans le concert des grands hôpitaux et j’ose croire, que son personnel est prêt à résoudre les problèmes de santé de la Zone Sanitaire Nikki-Kalalé- Pèrèrè et ses environs", a-t-elle souligné.

Reece H. ADANWENON

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !