Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal au Bénin : Le troisième… - 28/11/2007 - L'araignée - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal au Bénin : Le troisième round démarre le lundi 3 décembre prochain. Du 3 au 7 décembre prochain démarre le troisième passage de la campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal au Bénin. En prélude à cette opération, la Directrice nationale du programme élargi de vaccination et des soins de santé primaire (Dnpev-ssp), le docteur Marie Rose Nago a donné hier une conférence de presse au ministère de la santé publique pour informer l’opinion publique sur les tenants et les aboutissants de cette campagne. Selon elle, cette campagne de vaccination concerne uniquement les femmes en âge de procréer âgées de 15 à 49 ans. L’objectif est de protéger celles-ci contre toute attaque le virus du tétanos (bacille de Necolaier) qui a de graves répercussions sur le foetus.

Pour cela, le Docteur Nago a souligné que le vaccin contre le tétanos est indispensable pour la mère. Car avec trois doses de ce vaccin, celle-ci est protégée pour toute sa durée de vie de reproduction. Ce qui par ricochet permettra à son enfant d’être immunisé contre ce mal pendant plusieurs années. Au Bénin, 42 communes sur les 77 sont réputées à haut risque. Le troisième round de cette campagne qui démarre le lundi prochain et qui vient après les deux premières intervenues en 2004, se déroulera uniquement dans ces communes cibles où la maladie fait des ravages.
C’est la campagne à stratégie avancée qui a été choisie. Ainsi, les agents vaccinateurs n’auront pas à passer de maison en maison comme c’est le cas avec la campagne de lutte contre la poliomyélite. Ils auront donc simplement à se pointer sur des coins stratégiques des communes ciblées pour vacciner les populations concernées.

Compte tenu de la gravité du mal, le Bénin s’est porté candidat en 2008 pour bouter complètement hors de nos murs cette maladie. Le Togo à l’instar de beaucoup d’autres pays d’Afrique l’a déjà éliminée de son territoire.
Le troisième passage de cette campagne qui démarre le lundi prochain et durera cinq jours, sera une occasion pour les femmes et les jeunes filles âgées de 15 à 42 ans de se vacciner pour être à l’abri de ce bacille dangereux qui se manifeste chez le nouveau-né par des crises de contracture prolongée entraînant le plus souvent la mort.

Thibaud NAGNONHOU
Journal L'OPTION INFOS 28/11/07

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !