Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

La greffe du rein : une opération fiable pour sauver le malade - 14/03/2008 - L'araignée - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Seul traitement qui permet aux malades de retrouver une vie quasi-normale, la greffe de rein ou transplantation rénale se pratique au stade terminal de la maladie. C’est une pratique qui malheureusement, n’existe pas dans certains pays dont le Bénin, d’où l’évacuation sanitaire de nombreux malades. Pourquoi un greffe de rein ? Comment se passe-t-il ? La transplantation rénale est réalisée chez les personnes en insuffisance rénale terminale, ne pouvant survivre sans des séances de dialyse, longues et pénibles. A ce stade de la maladie, les patients doivent se soumettre à un régime très strict et se plier impérativement à trois séances hebdomadaires de dialyse de 4 à 6 heures chacune ou à des séances quotidiennes de dialyses péritonéales. Cette prise en charge lourde s’accompagne de difficultés d’insertion scolaire et professionnelle ainsi que d’un risque important de complications. Chez l’enfant, elle est responsable d’un ralentissement de la croissance.

La transplantation rénale permet de retrouver une vie quasiment normale, sans régime strict, ni limitation de l’activité. Les femmes peuvent mener une grossesse à terme, ce qui est pratiquement impossible en cas de dialyse. Le rein, deux organes en forme de haricot situé dans la partie postérieure de l’abdomen, de part et d’autre de la colonne vertébrale, a pour rôle principal de purifier le sang des toxines. Lorsqu’il n’arrive plus à jouer pleinement son rôle, on parle d’insuffisance rénale. C’est-à- dire, la dégradation des fonctions du rein. Elle peut être due à l’âge ou à l’abus de certains médicaments comme l’aspirine au long court. Il existe aussi des infections microbiennes qui entraînent une insuffisance rénale mais souvent réversible lors de la guérison de l’infection.

Contrairement à l’insuffisance rénale aiguë qui affecte souvent les enfants et dont les symptômes ne sont pas très spécifiques (anémie, oedem), l’insuffisance rénale chronique (Irc) est due à la destruction progressive et irréversible des deux reins. Elle se fait souvent de manière silencieuse, comme si l’organisme pouvait s’adapter au fonctionnement défectueux des reins, et seuls les examens de laboratoire permet alors de la déceler, en montrant l’élévation dans le sang du taux normal de substances comme l’urée et la créatinine.

La diminution des fonctions rénales s’effectue, dans la majorité des cas, lentement sur plusieurs années. Le déroulement de la greffe La transplantation rénale peut être réalisée à partir d’un donneur en état de mort cérébrale ou d’un donneur vivant apparenté. En effet, un seul rein suffit à assurer la formation des urines. Jusqu’à maintenant, la greffe entre donneurs vivants est limitée aux parents au premier degré (parents, enfants, frères et soeurs). Le risque de ces interventions est faible, pour le donneur, mais non nul. Le donneur doit être majeur, demandeur et volontaire. Exceptionnellement, le don peut provenir du conjoint, après accord d’un juge. Afin de limiter les risques de rejets, on essaie de greffer des reins les plus compatibles possibles.

Les résultats de ces greffes avec donneurs vivants sont meilleurs, car l’intervention est programmée à l’avance (receveur et donneur sont opérés en même temps, par deux équipes différentes, dans deux salles d’opération voisines), il y a une meilleure compatibilité, donc moins de risque de rejet, et, surtout, le rein est de meilleure qualité car il est greffé immédiatement après le prélèvement. Le rein peut être conservé pendant 48 heures, à une température de 4°C, après le prélèvement. Lorsqu’un rein prélevé sur une personne en état de mort cérébrale est disponible, l’équipe du centre de transplantation a une heure (1h) pour l’accepter. Passé ce délai, il est proposé à une autre équipe. Avant la transplantation, une épreuve de compatibilité lymphocytaire est réalisée en laboratoire, pour vérifier que le malade ne possède pas d’anticorps développés à l’occasion d’une première greffe, d’une transfusion ou d’une grossesse. Ces anticorps seraient capables de réagir contre le greffon et d’entraîner un rejet suraigu.

Eléonore Djègui
Journal L'AUTRE QUOTIDIEN 14/03/08

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !