Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Forasa 3: Outils d'amélioration de la qualité des soins aux tuberculeux - 02/10/2006 - L'araignée - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Documents de base des interventions de Foresa 3.Outils d’amélioration de la qualité des soins aux patients tuberculeux.Dans le cadre de ses interventions, le projet Formation recherche régionale en santé (FORESA) du Programme National Contre la Tuberculose a organisé, du 26 au 28 septembre derniers au CBDIBA à Bohicon, un atelier pour valider les documents de base de la prise en charge ambulatoire intégrale du patient tuberculeux dans les zones sanitaires de Comè, Klouèkanmey et Cotonou 2 et 3.

Le projet de Formation et Recherche régionale en Santé phase 3 (FORESA 3) est en partenariat avec l’Institut régional de santé publique (IRSP), l’Ecole de santé publique de l’Université Libre de Bruxelles et le Programme National Contre la Tuberculose du ministère de la Santé. Il s’agit d’un projet qui existe depuis trois années et dont le promoteur est le professeur Bruno Dujardin, responsable de l’unité politique et système de santé dans les pays en développement de l’ESP/ULB.
Ce projet a eu deux phases antérieures (FORESA 1 et FORESA 2) qui ont eu pour pays cibles le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Bénin.

Les deux phases ont été mises à contribution, selon les organisateurs, pour se documenter sur les problèmes qui minent la qualité de la prise en charge des patients tuberculeux.

Après tout cela, le Bénin a, pour sa part, travaillé sur le problème du taux élevé de patients tuberculeux sous traitement, perdus de vue.

Après le diagnostic des problèmes et quelques actions à faible envergure pour réduire le taux des perdus de vue, le promoteur a lancé la troisième phase du projet (FORESA3) qui est une phase d’intervention en vue de remédier aux problèmes prioritaires identifiés aux deux phases antérieures.

Le Bénin, pour le compte de ce projet FORESA 3, a choisi des axes d’interventions prioritaires : l’analyse et la réduction de la stigmatisation des patients tuberculeux ; la prise en charge ambulatoire intégrale des patients tuberculeux ; la décentralisation du contrôle de la tuberculose et enfin l’amélioration de la prise en charge des patients suspects et malades de tuberculose. Aussi, l’atelier de Bohicon s’est-il penché sur les documents relatifs au guide de la décentralisation du contrôle de la tuberculose, au suivi évaluation et aux statuts du comité zone FORESA 3.

Le projet intervient dans les zones sanitaires de Comé, Grand-Popo, Bopa, Houéyogbé, Klouékanmè, Toviklin, Lalo et de Cotonou 2 et 3.

Selon le coordonnateur national du FORESA3-Bénin, Athanase Hounnankan, la particularité du projet est d’introduire des innovations dans la politique du Programme national contre la tuberculose afin de répondre aux questions principales que sont l’amélioration de l’équité des soins prestés aux suspects et aux patients tuberculeux, la lutte efficace contre le stigma social, l’amélioration de l’estime de soi des différents acteurs du système de santé, l’amélioration par un effet d’entraînement, l’utilisation générale des services de santé…

En procédant à la clôture de l’atelier, le représentant du directeur national de la protection sanitaire, Honoré Djogbé, a souligné que le projet FORESA est venu améliorer la performance du Programme National Contre la Tuberculose et que sa stratégie de décentralisation et sa méthodologie rigoureuse de mise en œuvre garantissent son succès.

« Vu la qualité des travaux, on peut dire que l’expérience de FORESA3 est une réussite qui peut même être étendue à d’autres affections et autres zones sanitaires », a-t-il ajouté avant d’exhorter les acteurs à poursuivre ce qui a été fait.
FORESA3

willeandre

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !