Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant : l’Onusida dans la vision zéro infection d’ici 2015 - 21/02/2012 - Fraternitébj - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Suite à la déclaration de politique sur le VIH/Sida en juin 2011 au sommet des Nations unies et aux recommandations du plan mondial pour éliminer les nouvelles infections au VIH chez les enfants à l’horizon 2015 et maintenir leurs mères en vie, le Bénin s’est engagé à transformer son plan de passage à l’échelle de la Prévention de la transmission mère enfant (Ptme) en un plan d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (Etme).

Pour cela, le ministre de la santé Dorothée Kindé Gazard et le Directeur exécutif de l’Onusida Michel Sidibé ont organisé hier au Palais des congrès de Cotonou, une conférence de presse pour élucider le contenu du plan. Pour Dorothée Kindé Gazard, l’Elimination de transmission de VIH de la mère à l’enfant vise à assurer l’accès universel à la prévention, aux soins, aux traitements et au soutien dans le respect des droits humains pour arriver à zéro nouvelle infection, zéro décès dû au Sida et zéro stigmatisation d’ici 2015. Et pour y parvenir, les couches touchées doivent prévenir les grossesses non désirées chez les femmes séropositives au VIH et contrôler leur maternité, mettre en œuvre des interventions spécifiques visant à réduire de 14% à moins de 5% la transmission verticale. Pour elle, il faut également réduire les décès attribués au VIH chez les enfants de moins de 5% et les décès de femmes séropositives dans les mois du post partum par la prise en charge médicale des femmes séropositives, le renforcement de l’orientation des femmes séropositives de la maternité vers les sites de prise en charge par les Anti rétro viraux après l’accouchement. Michel Sidibé a quant lui mis un accent particulier sur la gestion des ressources allouées au gouvernement béninois. "On ne gagnera aucun processus de développement si on ne lutte pas contre la corruption, l’obligation de résultat et aussi la transparence dans la gestion des ressources "a-t-il dit.

Patrice SOKEGBE

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !