Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Ministère de la santé : Alassane Séidou passe le témoin à Benjamin Hounkpatin - 06/06/2018 - Actu Bénin - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Après sa nomination au sein de la nouvelle équipe gouvernementale, Benjamin Hounkpatin, est entré dans ses nouvelles fonctions de ministre de la Santé ce mardi 05 juin 2018. Après 26 mois passé à la tête de ce ministère, Alassane Séidou passe le témoin à son successeur. Dans son allocution, Adolphe Houssou, le représentant du collectif du syndicat du secteur de la santé, a salué les efforts fournis par le ministre Alassane Séidou. Il s’est ensuite réjoui de l’entrée d’un nouveau professionnel du domaine.

S’adressant au ministre entrant, le syndicaliste a souhaité une franche collaboration. Alassane Séidou, a passé en revue certaines actions menées durant ses 26 mois passés à la tête de ce département ministériel. Dans le domaine de la santé maternelle et infantile, la lutte contre les maladies évitables par la vaccination se poursuit à travers le programme élargi de vaccination et les différentes stratégies de réduction de la mortalité infantile et infanto juvénile.

En ce qui concerne les maladies épidémiques auxquelles fait face le Bénin telles que fièvre hémorragique à virus Lassa, il a fait savoir que des actions sont menées pour la préparation et la riposte. Il y a la création du centre des opérations d’urgence sanitaire, le vote et la promulgation de la loi contre le tabac et ses dérivés de même que la loi sur la sécurité nucléaire et radiologique. « Dans le secteur pharmaceutique et des médicaments, le Bénin a ratifié la convention Médicrime, des opérations de saisie et de destruction des médicaments ont cours », a-t-il ajouté. Le nouveau ministre Benjamin Hounkpatin, a salué le travail abattu par son prédécesseur.

Il a fait savoir qu’il mesure l’ampleur de la tâche qui est la sienne et que toutes les actions qu’il va poser à la tête de ce département ministériel seront pour le développement du secteur sanitaire. Il a également invité ses collaborateurs à redoubler d’ardeur au travail. « En prenant connaissance de ma feuille de route et de mon cahier de charge, j’ai mesuré l’ampleur de la spécificité des tâches qui m’attendent. Notre pays est attendu en 2030 au rendez-vous des objectifs de développement durable et nous nous devons d’être présents. Ceci doit nous amener à plus d’engagement dans les chantiers ouverts par le gouvernement, plus de responsabilité à divers niveaux de la pyramide sanitaire, avec un esprit de recevabilité et de gestion axée sur les résultats », a-t-il conclu. Il est à rappeler que le ministre de la Santé sortant, Alassane Séidou, a ensuite pris fonction au Ministère des infrastructures et des transports en remplacement de Cyr Koty.

Léonce Adjévi

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !