Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le ver de guinée au Bénin : l’éradication totale… - 27/02/2008 - L'araignée - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Lutte contre le ver de guinée au Bénin : L’éradication totale de la maladie au menu. Certifier l’éradication du ver de guinée encore appelé dracunculose au Bénin, c’est l’essentiel de ce qu’on peut retenir de la conférence de presse conjointe organisée aux Chants d’oiseau de Cotonou par les autorités du ministère de la santé et celles de la représentation de l’Oms au Bénin. A l’image de la variole qui n’existe aujourd’hui que de nom, des institutions internationales et étatiques s’évertuent pour enrailler de la carte et singulièrement du Bénin, la puante dracunculose connue sous le vocable " Ver de guinée ".

Devant un parterre de journalistes de la presse nationale et autres, des Directeurs techniques des divers services d’Etat impliqués, des détails sur les stratégies mises en place pour bouder effectivement le ver de guinée de nos agglomérations, bourgs et bourgades.

En effet, parlant des origines de la maladie, le Dr Raoul Saïzonou a expliqué comment la dracunculose encore appelée ver de guinée est une maladie invalidante et douloureuse provoquée par un ver filiforme du nom de dracunculus médininsis".
Elle se transmet par l’absorption d’eau contaminée et touche essentiellement les communautés rurales ne disposant pas d’eau potable. Pour lutter contre cette maladie qui ne survient que pendant les périodes agricoles, occasionnant de ce fait des pertes économiques et des absentéismes scolaires, le gouvernement du Bénin a mis en place en 1993 un programme dénommé : Programme nationale d’éradication du ver de guinée (Pevg).

L’objectif général de ce programme a laissé entendre le conférencier, s’était d’éradiquer le ver de guinée au Bénin à la fin de l’année 1995. Cet objectif n’étend pas atteint en son temps, le Pevg n’a jamais baissé la garde. Les résultats obtenus montrent que le Bénin est passé de 37414 cas en 1990 (selon les résultats d’une enquête réalisée) à zéro cas autochtone depuis avril 2004.

Mais, pour s’assurer de ce bon rendement que depuis lors, il n’y a pas un seul cas dissimulé quelque part sur le territoire national, notre pays a besoin d’une certification de l’éradication du ver de guinée. Pour y parvenir, il faut enregistrer sur trois ans consécutifs zéro cas de ver de guinée autochtone.

L’année 2008 est donc l’année de certification pour le Bénin a poursuivit le conférencier Raoul Saïzonou qui annonce la prise en charge des frais d’hospitalisation et des frais de médicaments de tous nouveaux cas de ver de guinée à détecter sur le territoire béninois.

Mieux, pendant le traitement, les frais d’alimentation sont assurés au malade par le programme a conclu le conférencier.

Charles Eyitayô Yaï
Journal L'OPTION INFOS 27/02/08

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !