Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Rumeur d’interdiction de certains médicaments à base de Cta. Le démenti formel du ministère de la santé ; Artequin et Plasmotrim Rectocaps toujours recommandés par l’OMS - 12/11/2009 - Fraternitébj - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la santé, à travers une conférence de presse qui s’est tenue hier au cabinet du ministre a apporté un démenti formel à la rumeur qui fait état de la suspension de 10 produits antipaludéens. Ainsi, contrairement à l’information relayée par une certaine presse, les médicaments issus de la Combinaison Thérapeutique à base d’Artémisinine (Cta), tels que Arco, Artecom, Artedar, Artequin, Co-arinate, Darte-Q, Dualkin, Duo-cotecxim, Malacur, Plasmotrim ne sont interdits ni par l’Organisation mondiale de la santé (Oms), ni par le ministère de la santé.

A ce sujet, le Secrétaire général du ministère de la santé, Valère Goito a rassuré les populations en ce qui concerne l’utilisation de ces produits précités. " Toutes les dispositions sont prises dans nos formations sanitaires pour une meilleure prise en charge des malades. Aucun médicament n’est vendu au Bénin sans l’autorisation préalable de la Direction des pharmacies et des médicaments (Dpm) et du ministre de la santé ", a-t-il expliqué. Pour Aliou Adamou, Directeur Afrique Noire francophone des laboratoires Mepha, il s’agit d’une véritable intoxication de la population à travers la publication d’informations fausses et erronées. " Lorsqu’on est conscient que dans notre pays, un enfant meurt du paludisme toutes les 30 secondes, on ne saurait prendre à la légère ces genres d’information ", s’indigne t-il.

Aliou Adamou n’est pas allé du dos de la cuillère pour incriminer ces articles de presse mais aussi rassurer les populations que ces médicaments sont bel et bien recommandés par l’Oms. Selon lui, les auteurs de ces articles de presse auraient mal interprété un communiqué du ministère de la santé et de l’hygiène de la Côte d’Ivoire qui, pour des besoins d’évaluation de son schéma thérapeutique, aurait retiré provisoirement les visas d’enregistrement desdits produits. Toutefois, il a été bien précisé dans ce même communiqué que : " cette suspension ne remet pas en cause l’innocuité et l’efficacité desdites molécules dans les conditions normales d’utilisation ". Le coordonnateur national du Programme national de lutte contre le paludisme le Dr Imorou a, quant à lui, rappelé que seules les combinaisons thérapeutiques faites à base d’arthémisinine sont aujourd’hui formellement indiquées par l’Oms pour le traitement du paludisme. A cet effet, il a signalé qu’il a été retiré des officines de pharmacie et des centres de santé la chloroquine. " Toute personne qui achète de la chloroquine aujourd’hui, achète un faux médicament puisque les laboratoires n’en fabriquent plus depuis l’interdiction d’utilisation de l’Oms ", a martelé Aliou Adamou, Directeur Afrique Noire francophone des laboratoires Mepha. Des propos renchéris par le directeur des pharmacies et des médicaments Alfred Dansou et l’ancienne ministre de la santé le Prof Dorothée Kindé Gazard.

Reece H ADANWENON

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !