Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Santé tropicale au Bénin > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6409 - Août/Septembre 2017 - pages 423-429

Docteur Luphin Hode Impact de la loi portant sur l’obligation du port du casque à Cotonou sur les traumatismes crânio-encéphaliquesnoteEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Auteurs : I. Hode, P. Assouto, S. Djossou, P. Hounnou, A. Hans Moevi - Bénin


Résumé

Le 2 août 2014, la loi sur le port obligatoire du casque pour les motocyclistes est entrée en application dans sa phase répressive à Cotonou. Ce travail a pour but d’évaluer l’impact de cette loi sur la fréquence, la morbidité, la mortalité et le coût de la prise en charge des Traumatisés Crânio-Encéphaliques au Centre National Hospitalier Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU/HKM) de Cotonou.
Une étude prospective sur les facteurs socioéconomiques des TCE avait été initiée du 1er au 31 décembre 2014. C’est durant cette enquête, que la loi sur le port obligatoire du casque par les motocyclistes est entrée en application dans sa phase répressive. Nous avons déduit de cette enquête cette étude comparative, entre le 1er janvier et le 31 juillet 2014 puis entre le 2 août 2014 et le 31 décembre 2014.
Parmi les 461 cas d'accidents de la voie publique, 347 (75,27%) étaient des accidents de moto dont 283 (81,55%) touchaient des conducteurs et 63 (18,15%) des passagers. La fréquence du port du casque, parmi les victimes de Traumatismes Crâniens Encéphaliques (TCE), a significativement augmenté de 2,3% à 34,5%. Après l’entrée en vigueur de la loi, On a observé une diminution de la fréquence des TCE de 55,54% mais la fréquence de la gravité et de la mortalité était comparable.
Les accidents de moto étaient la cause majeure des TCE admis aux CNHU/HKM. La loi sur le port du casque par les motocyclistes a permis de réduire de façon significative la fréquence des TCE. Mais l’impact sur la mortalité des TCE reste faible.

Summary
Impact of enforcement of mandatory motorcycle helmet legislation on Traumatic Brain Injuries (TBI)

On August 2nd 2014 the law on mandatory motorcyclist helmet was implemented in Cotonou. This study aims to evaluate the impact of this law on frequency, morbidity, mortality and cost of treatment of traumatic brain injuries (TBI) at Hubert Koutoukou Maga National Teaching Hospital (CNHU/HKM) in Cotonou.
From December 1st to December 31st 2014, a prospective study was initiated on the socioeconomic factors related to TBI in Cotonou. It was during this study period that the legislation on mandatory motorcycle helmet was enforced with police repression. The data from this first survey were used to deduce the present comparative study, between January 1st and July 31st 2014 and between August 2nd and December 31st 2014.
Of the 461 cases of traffic accidents surveyed, 347 (75.27%) happened on motorcycle. Among these victims of motorcycle accidents, 283 (81.55%) were motorcycle drivers and 63 (18.15%) were motorcycle rear passengers. The incidence of helmet use among TBI victims increased significantly from 2.3% to 34.5% during the study period. Moreover, there was 55.54% decrease in frequency of TBI, but the severity and mortality of these TBI remained similar.
Motorcycle accidents were the major cause of TBI admitted to CNHU HKM. The legislation on mandatory motorcycle helmet has led to a significant decrease in frequency of TBI in Cotonou. However, the impact of this law on TBI mortality remains low.

Cet article est actuellement coté note (3,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 595 fois, téléchargé 36 fois et évalué 4 fois. 2 commentaires ont été postés à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !