Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6603 - Mars 2019 - pages 131-138

Contacter Docteur Falilatou Agbeille Mohamed Neuropaludisme de l’enfant au Centre Hospitalier Universitaire Départemental du Borgou, Béninnote

Auteurs : M.F. Agbeille, J.D. Adedemy, A. Noudamadjo, Kpanidja, J.J. Mbanga-Ngoume, J. Agossou - Bénin


Résumé

Introduction : Le neuropaludisme est la complication neurologique la plus grave du paludisme à Plasmodium falciparum. Il constitue une cause importante de mortalité et de séquelles neurocognitives chez l’enfant. L’objectif de ce travail était de décrire ses aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs dans le service de pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire Départemental (CHUD) du Borgou au Bénin.
Patients et méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale, descriptive et analytique menée du 1er mars au 31 août 2017. Elle a concerné les enfants souffrant de neuropaludisme âgés de 1 mois à 18 ans.
Résultats : Au total 172 enfants ont été inclus au cours de la période d’étude sur 804 admissions dans le service soit une fréquence hospitalière de 21,4%. Le neuropaludisme représentait 28,5% des formes graves de paludisme. La moyenne d’âge des enfants était de 33 ± 25 mois avec des extrêmes de 8 à 98 mois. Le sex-ratio était de 1,09. Le neuropaludisme était isolé dans 62,8% des cas, associé à une détresse respiratoire dans 16,2% des cas et une anémie sévère chez 20,9% des enfants. En dehors de mesures simples de réanimation, l’artésunate était l’antipaludéen utilisé chez 98,7% des enfants. L’évolution était favorable dans 82% des cas. L’hémiplégie était retrouvée comme séquelle chez 2,3% des enfants. La létalité était de 15,7% et les facteurs associés au décès étaient : le sexe, l’existence d’une malnutrition aiguë, d’une détresse respiratoire, la sévérité de l’anémie, et la profondeur du coma.
Conclusion : Le neuropaludisme affecte un enfant sur cinq avec une mortalité élevée. L’amélioration des mesures de réanimation pédiatrique permettrait de réduire cette mortalité dans notre contexte.

Summary
Cerebral malaria in child in Departmental University Teaching Hospital of Borgou, Benin

Background: Cerebral malaria is the most serious neurological complication of Plasmodium falciparum malaria. It remains an important cause of death and neurocognitive sequelae in children. The aim of this study was to describe its epidemiological, clinical, therapeutic and evolutionary aspects in the pediatric unit of Borgou Teaching Hospital.
Patients and methods: This was a cross-sectional, descriptive and analytical study conducted from March 1st to August 31st, 2017. It concerned children with cerebral malaria aged from 1 month to 18 years.
Results: A total of 172 children were included during the study period out of 804 admissions to the unit. The hospital frequency of cerebral malaria was 21.4%. It accounted for 28.5% of the severe forms of malaria. The average age of the children was 33 ± 25 months with extremes of 8 to 98 months. The sex ratio was 1.09. Cerebral malaria was isolated in 62.8% of cases, associated with respiratory distress in 16.2% of cases and severe anemia in 20.9% of children. In addition to simple resuscitation measures, artesunate was the antimalarial used in 98.7% of children. The evolution was favorable in 82% of the cases. Hemiplegia was found as a sequela in 2.3% of children. Lethality was 15.7% and factors associated with death were: sex, acute malnutrition, respiratory distress, severity of anemia, and coma depth.
Conclusion: Cerebral malaria affects one in five children with high mortality. Improving pediatric resuscitation measures would reduce this mortality in our context.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1382 fois, téléchargé 19 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !