Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Boulgou. Fistules obstétricales : le CHR de Tenkodogo mène une campagne intensive de cure - 11/02/2010 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Tenkodogo, (AIB) – Dans le cadre de l’exécution de son plan d’action, le Centre hospitalier régional (CHR) de Tenkodogo, avec l’appui technique et financier de l’UNFPA organise du 08 au 17 février 2010, une campagne de cure des fistules obstétricales. Durant 10 jours une trentaine de femmes victimes de fistules obstétricales venues des différentes localités de la région du Centre Est bénéficieront d’une prise en charge chirurgicale gratuite. Parmi ces femmes, celles qui présenteraient d’autres pathologies seront référer à des échelons les plus indiqués.

La campagne, dont l’objectif est de soulager les femmes qui souffrent de cette pathologie , est menée par trois ( 3) chirurgiens venus de l’hôpital Yalgado de Ouagadougou, de l’hôpital de Dori avec l’appui des services de gynécologie obstétrique et du bloc opératoire du Centre hospitalier régional de Tenkodogo.

Cofinancée par l’UNFPA et le budget du CHR, le coût de cette campagne s’élève à 5 632 150 F CFA, soit 4 546 150 F CFA supporté par l’UNFPA et 1 086 000 F CFA par le budget du CHR.

Selon les statistiques de l’OMS, sur 500 accouchements, il y a environ 2 cas de fistules obstétricales au Burkina Faso. Elles surviennent en plus chez des femmes très jeunes dont peu en parlent parce que qualifiée de honteuse. Cette stigmatisation explique que ces femmes ne sont connues des structures de soins que plusieurs années après l’accouchement incriminé.

Le directeur général du Centre hospitalier régional de Tenkodogo, M. Benjamin P. Bamogo a relevé que la maladie de fistule obstétricale constitue un frein au développement social, physique et économique des femmes victimes. « Il faut garder espoir, ne pas se décourager parce qu’il y a une solution a ça.

Aujourd’hui nous avons des experts qui à travers leur professionnalisme arrivent à obtenir un bon pourcentage de réussite de cure de fistule, pour cela il faut aider à travers les associations féminines à l’identification de ces femmes qui souffrent dans le silence afin qu’elles puissent avoir la réinsertion sociale » a lancé M. Bamogo comme message à l’endroit de la population et plus particulièrement la population cible.

Selon le Dr Sopha Hien, chef de service d’urologie du Centre hospitalier universitaire Yalgado de Ouagadougou les causes de la fistule obstétricale sont nombreuses : il y a des causes qui sont liées à la malade et des causes qui sont liées au personnel médical.

Concernant les causes liées à la malade, il y a d’abord le facteur âge ; en ce sens que lorsque la femme est trop jeune, le bassin est immature et par conséquent si elle accouche avec des difficultés cela crée des dégâts au niveau des organes génitaux.

Il y a également des causes qui sont liées au contexte même de la femme : si la femme a un bassin qui n’est pas développé comme les autres femmes , l’enfant aura des difficultés pour sortir et restera coincé jusqu’à ce que les choses aillent mal. A cela s’ajoute les causes qui peuvent être liées au personnel médical qui lors des consultations prénatal n’ont pas su orienter la femme qu’elle devra accoucher par césarienne et non par voie naturelle.

Tasséré Koanda

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !